Suisse - 28/05/2008

La Suisse

Retour sur le lieu des premiers pas de ce voyage… Novembre 2002, je m'en souviens comme si c'était hier : Bienne, la première école du départ. Depuis, 450 écoles visitées et 80 pays traversés, en mai 2008, je reviens à Bienne…

 

Retrouvailles avec Michel. Quand deux voyageurs se rencontrent, ils philosophent sur la vie… sur les vies…

En voyageant nous avons fait quelques constats qui ne sont pas nouveaux :

- Plus l'homme est riche matériellement et moins il est heureux…

- Les enfants des pays les moins riches matériellement sont heureux et attentifs à l'école, ceux des pays riches y sont malheureux et rejette l'école…

C'est bizarre que l'on continue à encourager les gens à consommer toujours plus, si on cherche vraiment à les aider à trouver leur bonheur?

La société de l'argent, du profit et du paraître ne semble pas avoir pris en compte la nature de l'homme.

L'homme a juste besoin d'harmonie.

Il trouve l'harmonie dans la nature, dans l'amitié, l'amour, la sincérité, la famille, la culture populaire (danses collectives, chants de groupe, contes, jeux, repas, activités, travaux en groupes… etc…)

Mais quelle place réserve t-on à ces pratiques dans la société européenne, la société américaine qui par les médias deviennent le modèle du monde, quels modèles donne t-on à nos enfants ??

Les rencontres et les questions posées à plus de 200 personnes des différents continents confirment ce besoin d'harmonie de l'être humain

En tout cas, une chose est certaine : la vie de troubadour est possible en Europe et dans le monde et je pense qu'elle le sera toujours. Depuis toujours, le troubadour est accueilli chaleureusement car il offre ce dont les gens manquent dans leurs quotidiens : un peu de rêve et d'humanité…

Il semble être perçu comme un espoir, il incarne la liberté de mouvement et de pensée dont chacun rêve…

Il transmet de la bonne humeur en communiquant son insouciance…

Son seul trésor (qui n'est pas matériel), il le partage…

Allez, assez bavardé, je vais faire route à travers la France, vers la Bretagne…