Jordanie - 28/03/2008

Retour en Jordanie

Impossible de passer d'Israël vers le Liban ou la Syrie.
Une seule solution : Repasser par la Jordanie.

De retour à Amman, je repasse aussi au lycée français pour conter quelques histoires aux élèves.
Un enfant de CM me dit: " Il est vraiment bien ton métier de voyageur-conteur".

Je raconte mon voyage en Israël et en Palestine aux CE2, ils sont très sensibles à la situation de leurs pays voisins car certains de leurs parents ne peuvent pas rendre visite à leur famille dans les territoires palestiniens. Je leur conte un conte juif et un conte palestinien entendu de l'autre côté du fleuve.
Les 6èmes et les 5èmes auront des contes adaptés au programme: contes du moyen-âge avec le roi Arthur, Gauvain et la sorcière...
Encore un bel accueil des profs français. Cette hospitalité que l'on m'offre chaleureusement est vécue comme des preuves d'encouragement. Les gens du monde semblent approuver que les voyageurs aillent jusqu'au bout de leur rêves....

Et je reprend la route vers le nord.

Depuis l'Argentine, ce sont toujours ces mêmes chaussures qui me portent ( elles m'avaient été offertes par un savoyard pour remplacer celles qu'un hollandais m'avait offertes au Suriname), les premières réparations des trous dus à l'usure (au Lésotho) ont été refaites avec des morceaux de pneus de Zambie, cousus, recousus et collés (au Kenya et au Yémen) Elles semblent tenir…mais ces chaussures ont déjà foulé 15 pays sur 4 continents... Allez, courage mes petites, l'Europe n'est plus très loin...