Arabie Saoudite - 8/03/2008

Arabie Saoudite

 

Bloqué devant une frontière : 

Les rencontres à l'ambassade d'Arabie Saoudite, à L'ambassade de France n'y font rien, il n'y à pas de tourisme en Arabie Saoudite et je ne peux pas obtenir de visa de transit par la route pour poursuivre en direction  du  nord.Je trouve cela dommage, j'aurai vraiment souhaité conter des histoires aux enfants et aux adultes de ce pays.

Je pourrai faire un détour mais je sens que le voyage m'appelle vers le nord, de plus, je n'ai plus beaucoup de pages libres  sur mon passeport, alors, je pourrai attendre 3 semaines pour en obtenir un nouveau mais je sens qu'il me faut prendre une décision: Passer au dessus de ce pays...


Il me faut donc un peu d'argent.


A Sanaa au Yémen, les activités du troubadour sont sponsorisées par l'école française, l'école américaine, un prof américain et l'entreprise Total. Grâce à eux, je collecte suffisamment d'argent pour prendre l'avion et payer un nouveau visa.


Je peux prendre l'avion et poursuivre mon beau métier de troubadour un peu plus au nord : en Jordanie.
A la sortie de l'aéroport, pas besoin de marcher, un saoudien m'aide en m'invitant à monter dans son taxi, cool, cela commence bien.