Argentine - 8/08/2007

 

Je sors de l'Uruguay avec les batteries rechargées. Etrange d'arriver dans le pays le plus au sud du continent... Avant de traverser le pont qui enjambe le fleuve Uruguay, un homme me parle de Villa Elisa, d'une communauté de savoyards qui est venue coloniser une région de l'Argentine. Je prends cette direction. Et voila qu'on me parle français pendant ma première soirée en Argentine.

Le pays :


Du nord au sud, l'Argentine fait plus de 4000 kilomètres de long, (équivalent à la distance entre le sud de l'Espagne et le sud de la Norvège). Cela fait une trotte !! Pays d'immigrés, ici, je me sens chez moi, je veux dire dans mon élément... Les gens ont la même apparence physique, le même sens de l'humour, seul mon accent me trahit et incite la curiosité des gens. Une fois au sud de Buenos Aires, le stop fonctionne bien. Je pourrais arriver à la terre de feu avec un seul routier mais je veux rencontrer plusieurs chauffeurs et je m'arrête dans les écoles des villages.

Aujourd'hui, je vous écris de Gaiman, une communauté d'immigrés du Pays de Galles. Ici, certaines personnes se sentent celtes. On danse les danses galoises, chante les chants galois. Certains enfants apprennent le galois à l'école. Je leur ai chanté une chanson en breton et ils l'ont comprise. L'émotion était grande, très grande.  Pour moi, c'est vraiment spécial. Quand je regarde la carte de l'Amérique, je vois le Cape Breton au Canada où j'avais rencontré des descendants d'Ecossais et me voici de nouveau chez des celtes. Hier j'ai dormi chez un professeur descendant direct de galois et aujourd'hui dans la famille d'un élève descendant des amérindiens Tehuelche. On m'explique l'histoire de la colonisation. En Patagonie, les premiers arrivants sont venus, à partir de 1865. Avant, il n'y avait que les nomades Tehuelche et Mapuchis.

Ce midi, j'ai pique niqué sur le dolmen du village entouré du cercle de 12 pierres. Hé oui, même les druides sont arrivés jusqu'ici!

Il ne me reste que 1500 kilomètres pour arriver à Ushuaia, à la Terre de feu...


Samuel Ullo

( ha ha ha, elle était facile, prochain message : en direct du glacier, je jouerai de la flûte pour les pingouins)

PS : Souvent, alors que je vous envoie ces beaux messages, je suis entouré des enfants de 7 à 30 ans qui jouent à la guerre dans les cybers... Les coups de feux ne cessent pas pendant 2 heures...