Vénézuela - 5/04/2007

La grande traversée du Vénézuéla

Pays riche en ressources mais aux habitants pauvres... Pays d'inégalités.


Que faire?

 


C'est l'histoire d'un enfant, c'est l'histoire d'un président.

Né pauvre et conscient des inégalités, Il rassemble ses idées

Les expose à  son pays, son peuple l'écoute

Il devient président

Pour diminuer les inégalités, il force les riches à partager

Ces derniers protestent, veulent affamer le peuple en arrêtant de produire

Le président menace de nationaliser les entreprises qui ne veulent pas partager

Les riches qui ont le pouvoir des médias, critiquent les réformes

Eux, qui sont impliqués dans toutes les corruptions...

Les gens, les enfants croient ce qu'ils entendent, critiquent le gouvernement

Pour arrêter ces mensonges, quel choix reste-t-il au président ?

Nationaliser les médias ?

On crie au dictat !

Mais, s'il veut accomplir son rêve, quel choix reste-t-il au président ?

C'est l'histoire d'un président, c'est l'histoire d'un enfant.

Je ne dis pas que tout ce qu'il fait est bien, j'ai entendu beaucoup de compliments envers lui et beaucoup de critiques... Je ne suis pas là pour faire un sondage, mais juste pour partager avec les gens. Certains m'ont expliqué pourquoi une personne peut, de l'étranger passer pour un dictateur alors qu'il ne recherche que le bien de son peuple. Ce petit texte est un résumé de nos conversations.

Les vénézuéliens (tous ceux que j'ai rencontrés) ont été d'une grande chaleur, d'un accueil fantastique. Dans un pays où Américains, Israéliens ne sont pas les bienvenus, l'accueil est un art et les Vénézuéliens en sont des maîtres... Qu'est ce que l'on mange bien dans ces familles !!!

J'espère vraiment que les Européens resteront les amis de ce pays au président idéaliste dans un monde corrompu...

Anecdote:

- Le jeu de dominos est désormais pour moi un jeu passionnant, les Vénézuéliens m'ont expliqué les règles...

- Dans le sud du pays, j'ai rencontré des Indiens qui avaient tué un iguane et un crocodile. Ils avaient leur arc à la main.

- Pendant plusieurs centaines de kilomètres, je passe dans une sorte de documentaire animalier... Crocodiles, tortues d'eau, agoutis, oiseaux en tous genres, buffles... D'un camion, c'est beau à observer...

- Ici l'essence coûte 3 centimes d'euro le litre soit un plein de 35 litres pour l'équivalent de 1 euro... C'est impressionnant, il y a des puits de pétrole partout...

- Un ado avec qui je discute de mon voyage au bord d'une route me voit tendre le pouce. Il me demande : Combien de fois as-tu fait ce geste ?