Traversée de l'Amérique : article bilan

Mars 2017-Juillet 2018 : Un nouveau continent traversé.

 

Parti du Québec en mars 2017, après plus de 50000 kilomètres et 18 pays sillonnés, le voyageur poursuit son chemin en Patagonie d'Argentine. Toujours animé par ce désir de partage, à l’écoute des êtres humains, offrant le meilleur de lui-même à chaque rencontre, Samuel reçoit un accueil chaleureux dans tous les pays traversés.

Onze ans après avoir traversé l'Amérique, du Canada jusqu’en Argentine en 2006-2008, Samuel parcourt à nouveau ces mêmes chemins tout en faisant quelques détours. Cette fois-ci, il est l' "ami" qui revient.

Devenu citoyen du monde, partageant le quotidien des sédentaires, des écoles, des gens de la rue, des réfugiés divers selon les pays, le marcheur prend le temps de célébrer chaque rencontre et de transmettre un peu d’énergie à chacun… Il apprend la vie des autres,ces partages l'enrichissent.

Budget zéro :

Aussi incroyable que cela paraisse, Samuel n'a utilisé aucun moyen de transport payant mais a offert chaque soir contes et musique en échange de l’hébergement. Le troc au quotidien et le nomadisme lui ont permis de vivre depuis 23 mois sur les routes.

Ce mode de vie est devenu sa "routine", sa "zone de confort", mais aussi sa joie, sa raison de vivre…

Quelques moments forts de cette nouvelle traversée :

-La mise en place d’un totem avec les amérindiens Haïdas de l'Ouest Canadien pour le solstice d’été 2017,

-L’enthousiasme des mexicains qui l’ont surnommé “el misionero de los cuentos" ("le missionnaire des contes”) et lui ont fait rencontrer 5000 enfants de leur pays.

- Les innombrables activités qui sont une forme de travail quotidien du voyageur:  écoles, universités, orphelinats, centres de réhabilitation pour adultes et adolescents en prise avec l’alcool et la drogue, maisons de retraite, spectacles de soutien aux sinistrés du tremblement de terre et chaue soir : une nouvelle maison…

- Retrouvailles avec les amérindiens Kunas sur les îles de la côte du Panama aux coutumes ancestrales…

- Période de ressourcement à Noël 2017 avec Guillaume, son frère qui est installé avec sa famille en Guyane.

- Deux traversées du Vénézuela en profonde crise économique et humaine. Dans un pays où personne ne peut vivre de son travail, il s’attache aux gens, aux familles qui luttent pour vivre et l’accueillent le temps de célébrer la rencontre d’êtres humains et de recevoir un peu d'espoir…

- Les rencontres intenses et chaleureuses avec les peuples autochtones de l'amazonie et de la Cordillière des Andes en Equateur, au Pérou et en Bolivie à 4000m d'altitude. 

- L'arrivée à Ushuaia en juillet 2018, émotions faites d'un mélange de joie, de nostalgie et de gratitude aprés avoir re-traversé le continent...

Etudiant les comportements humains, Samuel rencontre les peuples ancestraux de chaque pays ( descendants des lakotas, Azteques, Mayas, Incas, tehuelches...), il contribue à garder les traditions vivantes ( contes, chants danses). Il a récolté quelques trésors des traditions orales de cultures en voie d’extinction qu’il diffuse tout en célébrant et partageant quotidiennement la culture bretonne…

Evidement, au fil des rencontres, il constate que, quel que soit le pays, il existe des humains que en veulent toujours plus et sont prêts a détruire la nature et la vie des autres pour arriver á leurs fins égoistes. Heureusement, beaucoup lui prouvent chaque jour que la quête humaine du bonheur ne se trouve pas dans l'avoir mais dans l'être...

Vivant sans téléphone, Samuel donne des nouvelles par mail à sa famille qui le soutient patiemment…

Plus que jamais le nomade-ploeucois sent que ce monde a besoin de partages humains. Savourant les retrouvailles d’Argentine, renouant avec les amitiés du passé, il a décidé de poursuivre sur la route des partages...

Enfants dans un parc ( cote panama)

Ecole en Argentine

Ecole Perou