Les 4 questions posées lors du tour du monde - 4 questions around the world

 

Français : bleu

English : green

Espanol : rojo

J'ai décidé de poser de temps en temps 4 questions aux gens que je rencontre dans mon voyage.

I decided to ask 4 questions to the people I meet on the road and in the schools.

A veces pregunto 4 preguntas a la gente que encuentro en mi viaje :


1/ Qu'est ce qui est spécial dans la région ou le pays où tu vis ?

2/ Qu'est-ce que tu aimerais voir changer ou s'améliorer dans le monde ?

3/ Décris un endroit ou un moment où tu te sens heureux ?

4/ Qui es-tu ?
soit tu essais de décrire qui tu es réellement, soit tu donnes des informations telles que : nom, nationalité, âge, situation personnelle, activité, loisirs, particularités...

 

1/ What is special in the area or the country where you live ?

2/ What would you like to see changing or improving in the world ?

3/ Describe a very special place or moment in which you feel happy ?

4/ Who are you?

You can try to describe who you are or give informations about you: first name, nationality, age, situacion, occupation, hobbies, interest...

 

 

1/ Que es especial en la region o el pays donde tu vives ?

2/ Que te gustaria ver cambiar o mejorar en el mundo ?

3/ Descrives un lugar o un momento en cual te sientes feliz ?

4/ Quien eres?

Puedes intentar hablar de ti o dar informaciones sobre ti : nombre, nacionalidad, edad, situacion familiar, actividad, pasatiempos

Vos réponses peuvent être envoyées à l'adresse suivante : voyage_intercultures@hotmail.com

Your answer can be sent at this address : voyage_intercultures@hotmail.com

Podeis mandar las repuestas a esta direcion : voyage_intercultures@hotmail.com

 

J'aimerais que ces questions soient posées aux gens du monde entier, femmes, hommes, enfants, présidents, musiciens, conteurs, voyageurs, agriculteurs, banquiers... Quelque soit leur âge. En y répondant ( et ce n'est pas facile), on a tous le sentiment d'être unique, de vivre dans une petite communauté qui fait partie de l'humanité. Chacun peut ressentir sa culture propre qu'il peut partager avec les autres. On peut tous agir pour améliorer le monde...

L'objectif de ceci est le suivant: en apprenant à mieux se connaître, les êtres humains sont plus sereins. Ils peuvent accepter et partager plus facilement les différences et les similarités. Plus de tolérance, moins de racisme.

 

I would like for people from every country to answer those questions (womens, mens, kids, presidents, priests, singers, storytellers, travelers, farmers, banker...). All people of different ages. When we answer these questions ( it isn't easy), we all feel that we are unique, that we live in a small community from the world. Each person can feel his own culture and share it with the others. We all can do something to improve the world.

The aim of this is : when you learn about yourself you feel more peacefull about yourself. You can share and accept your differences and similarities. mas respecto, menos racismo.

 

Me gustaria preguntar la tres preguntas a la gente del mundo ( mujeres, hombres, chicos, cura, presidentes, contacuentos, musicos, caminantes, banqeros, trabaradores del campo... Jentes de differentes edades. Cuando contestas a esas preguntas ( no es facil), te siente unico, sientes que vives en una pequena communidad del mundo. Cada persona puede sentir su cultura propia y compartirla con los demas. Cada uno puede hacer algo para mejoras el mundo.

El objectivo es el siguiente: Cuando apprendes sobre tumismo, te sientes mas tranquillo. Tu puedes compartir y acceptar tus differencias y similaritas. More tolerency, less racism.

 

Pour les partager, chacun peut traduire ses réponses dans différentes langues...

To share them. each person translate his aswers in sereral languages...

Para compartirles, cada persona puede traducir sus repuestas en las distintas idiomas :

Voici les nationalités des gens et le nombre de personne à qui j’ai posé ces questions lors de mon voyage de 2006-2008 :

Europe : Espagne (2)-Angleterre (3)-Belgique (4)-Suisse (1)-France (15) - Italie (4) - Roumanie (1)- Bulgarie (2) - Autriche (3) - Slovénie (1) - Allemagne (1) - Bosnie (3)- Serbie (2)- Hongrie (5)- Leichtenstein (2)

Amérique : Argentine (12)-Bolivie (4)-Brésil (4)-Canada (6)-Chili (7)-Etats Unis (10) --Honduras (1)-Mexique (2)-Paraguay (3)-Pérou (2)-Colombie (2)-Uruguay (4)-Jamaïque (1) - Cuba -

Océanie : Nouvelle Zélande (8)-Australie (12)-

Afrique : Afrique du sud (4)-Lesotho (2)-Kénya (3)-Zambie (8)-Djibouti (4)-Ethiopie (4)

-Tanzanie (1)-Botswana (2)-Zimbabwe (3)-Burkina Faso (2)-Ile Maurice (1) - Côte d'Ivoire (1) -

Asie : Pakistan (4)-Sri Lanka (2)-Iran (1)-Yemen (4)-Israël (8)-Taïwan (1) -Turquie (3)-Liban (1)

Jordanie (4) - Irak (1) - Corée (1) - Syrie (3) - Palestine (6) - Arabie Saoudite (1)

 

Voici quelques réponses, algunas repuestas, some answers :

 

Serbie



1/ En Serbie, les gens sont spéciaux. Ils sont capables de survivre et d'être heureux avec très peu.
2/ Changer le comportement des gens. S'aimer et se respecter les uns les autres. Aider les enfants, ne pas les utiliser pour nos intérêts.
3/ Maintenant, je me sens heureuse. Je sens de l’Ámour, je sens que je suis avec une personne qui respecte la vie. Je me suis sentie heureuse aussi à la naissance de mes deux filles.

4/ Je suis juste une feuille de plus dans l'arbre. J'espère une planete meilleure. Les feuilles produisent l'oxygène et je suis heureuse de pouvoir faire quelque chose de bien pour la terre

1/ In Serbia, people are special. They are able to survive and be happy with very little things...
2/Changing the way of behaving of people, to love and respect each others. Give support to children, don't use children for their pleasure.
3/ Now I feel happy, I feel love, I feel I am with a person who respect life.
Also at the birth of my two daughters.
4/ I am just a leave on the tree who is waiting for a better planet. Leaves make oxygen and I am happy to have the opportunity to do something good for a better planet.

Serbie




1/ La nourriture (choux avec viande) est spéciale. Ici, le coeur des hommes est proche de leur estomac, si tu sais cuisiner, tu trouveras un mari serbe.
2/ Moins d´égoïsme, plus de gens sympathiques, gérereux envers les autres.
3/ Maintenant, je suis avec ma petite amie, dans un endroit sympathique avec des gens sympathiques.

4/ Je suis juste une personne de plus sur la planète. J´aimerai laisser quelque chose sur cette planète qui sera reconnu par les autres. Quelque chose de moi.

1/ Sarma is special ( it is food made from cabbage and meat)

Here, the men-heart is very close to his stomac, if you can cook well, you can get a serbian man.
2/ Less selfishness, more sympathetic people, generous, sensitive to others.
3/ In this moments, i am with my girlfriend, in a good place with good people.
4/ I am one more human beeing on this planet. I want to leave something on this ground which will be recognized. Something from me.


Bosnie



1/ In Bosnia, people are very nice, smiling, the country is green.
2/ More love, more poetry, more smile, more songs.
3/ Now i feel happy.

4/ My name is Irena, I don't know who I am yet, I am half way there.

Bosnie



1/ L´esprit des gens.
2/ Les politiciens
3/ Ensemble avec ma famille.

4/ Je suis une femme normale de Bosnie.


1/ The soul of the people
2/ Politics
More interest in the social part of the socialy
3/ Together with my familly

4/ I am an average Bosnian woman
Bosnie



1/ En Bosnie, les gens ont besoin de très peu pour être heureux. (Si notre équipe nationale gagne, c´est l´euphorie générale.)
2/ Une protection globale de la nature dans le monde, la terre, l´ozone.
3/ Quand j´ai terminé l´armée. C´était en ex-yougoalavie, j´y ai passé une année and j´étais tellement heureux de rentrer chez moi.
J´étais libre de nouveau...

4/ Je suis Ryad Dugic de Bosnie Herzegovine. J´aime le sport énormement. J´aime voyager. J´aime mes enfants, Marima et Edin, j´aime ma femme.


1/ In Bosnia, people need little for happiness ( if our national football team wins, we are all in transe).
2/ Global protection of nature, earth, ozone.
3/ When I finished the army. That was in ex-yougoslavia, I spent one year in the army and i was so happy to get home, I was free again...
4/ I am Ryad Dugic from bosnia and Herzegovina. I like sport very much. I like travelling. I love my two children Marima and edin and I love my wife.


Hongrie

 


1/ La Hongrie est un mélange de nombreuses nationnalités avec une grande tolérance entre eux. ( allemands, croates, gitans, roumains, slovaques). La paix entre eux leur permet de vivre ensemble. Qui est vraiment hongrois? Personne... Etre hongrois, c´est une sensation.
2/Changer les méthodes. Les hommes utilisent la nature mais ne vivent pas vraiment avec elle. La nature est l´esclave des humains. Nous devrions tous ouvrir les yeux, apprécier les fleurs, les arbres, les rivières...
3/ Dans la nature, avec des amis, quand nous faisons un feu, apprécions le ciel, la pluie...

4/ Je suis un touriste et aussi un rêveur.


1/ Hungary is a mixture of many nations with a big tolerency between them ( germans, croates, old hungarians, gypsy, romanian, slovake). Peace allows them to live together. Who is really hungarian?? Nobody... being hungarian is a feeling.
2/ Change the methods: People use the nature and don't really live with the nature. Nature is a slave of the humans. Everybody should open their eyes to appreciate the flowers, the trees, the rivers...
3/ In the nature with friends, making fire, or enjoying the skye, the rain...
4/ I am a tourist and a dreamer. With open or with closed eyes...

Hongrie



1/ La nourriture hongroise est tres épicée. Le piment est spécial ici. La musique, les danses, les vêtements...
2/ Plus de guerre, la paix. La protection de la nature. J'aimerai que les politiciens changent, ces gens devraient vraiment travailler pour les habitants du pays...
3/ Pres de l´eau, près d´un lac, avec le soleil...

4/ Je suis une femme qui est sans arrêt en activité, je ne peux pas m´arrêter. Je suis sans arrêt en train de faire quelque chose ou de penser quelque chose. J´aime la peinture, jouer aux cartes, la musique.


1/ The food of hungary is very spicy. Paprika is special here. The music, the dances, the clothes... our palinka (50 degres alcool) is our special drink.
2/ No war. Peace. Protection of the nature. I would like to see our politics changing, Those people should really work for the people of the country.
3/ Near the water, a lake or the sea, with the sun.
4/ I am a woman who is always moving, i cannot stop myself. I am always thinking or doing something. I like painting, playing cards, music...
Hongrie


1/ In Hungary, we like to drink, to have party, Budapest is one of the nicest city. USA was boring compare to Hungary.
2/ This will never happen but I would like all the people of the earth to have the same quality of life, That is why I left hungary in 1978...
3/ I feel happy at home, here in hungary, This is where I was born, there is nowhere else I would go to be happier.
4/ I am a familly man born in Hungary. I lived from 1978 till 2000 in USA in Los Angeles. I am 48 years old.
Hongrie



1/ Ici en Hongrie, notre langue est unique. Le Hongrois a des difficultés à s'intégrer et être heureux loin de son pays. Sa langue lui manque trop. De fait de son histoire, le Hongrois est pessimiste et mélancolique, il ne voit pas la vie en rose.
2/ Arrêter la globalisation et vivre dans les régions en gardant les cultures et les valeurs tout en respectant celles des autres. Arrêtons l'américanisation du monde. Qu'une nation n'oppresse pas les autres, ne règne pas sur une autre. Une petite nation devrait être aussi libre qu'une grande nation pour choisir ce qu'elle veut. Les nations, les peuples devraient mieux se connaitre au lieu d'envier les autres. Au lieu de vouloir ce qu'ils n'ont pas, les hommes devraient apprécier ce qu'ils ont.
3/ Quand j'avais 15 ans, j'habitais près de la rivière. Tout l'été, je construisais des radeaux avec mes amis.
4/ Je suis une personne totalement libre,même dans mon couple, je reste libre.Une personne qui sait qui elle est, ses qualités et ses défauts, ses valeurs. Je veux donner le meilleur à ma famille, être toujours disponible pour elle et pour mes amis.

Hongrie



1/ Les Hongrois sont très créatifs. Beaucoup d'inventeurs sont hongrois mais ils sont devenus célèbres aux Etats- Unis ( où ils avaient émigrés.) Ce sont des êtres qui ont des difficultés à vivre ensemble. Certains disent que leur créativité est liée à leur langue...
2/ Arrêtons de détruire notre environnement : (nos aliments sont empoisonnés, notre air, notre eau, nos arbres sont pollués). Des 4 éléments, seul le feu n'a pas été pollué car l'homme n'a pas encore trouvé de moyen pour le faire. Arrêtons la télévision, la manipulation des gens par les médias. C'est trop dangereux. Si les médias ne parlent que des guerres et des choses négatives, il y en aura de plus en plus, on pousse les idées négatives vers l'avant. On devrait donner des énergies positives aux gens. La terre peut survivre à ce qu'on lui fait subir mais l'homme ne survivra pas à ce qu'il fait subir à la terre.
3/ A la naissance de mes trois filles. Lorsque l'accouchement était terminé et que l'enfant était dans mes bras, j'avais l'impression de voler.
4/ C'est la question qui me fait réfléchir depuis des années.Je ne sais pas quoi répondre… Pour moi, c'est une question existentielle... Je suis une mère, une femme, une critique littéraire. J'ai vraiment l'impression de ne pas savoir qui je suis. Par moment, lors des évènements difficiles, il me semble apercevoir une partie de moi-même qui s'exprime. J'ai l'impression de ne pas avoir le temps de découvrir qui je suis car je n'en ai pas le temps pour l'instant.


Allemagne

 


1/ Je vis en Hongrie. Ici, les gens font que je dois vivre en accordant beaucoup d'attention à moi-même. Si je ne fais pas attention, je vis comme un allemand. En Hongrie, cela ne marche pas...
2/ Rien, personnellement, j'accepte le monde comme il est, avec le bien, avec le mal... La nature et la spiritualité suffisent. Il y a des choses mauvaises dans ce monde mais ce mal est nécessaire pour que les gens se développent et deviennent une meilleure personne, il est nécessaire pour les les changement opèrent

3/ Je suis heureux quand je peux vivre naturellement. Lorsqu'il n'y a pas beaucoup d'influence de la civilisation dans ma vie. Quand j'ai du temps pour me concentrer sur ce que je fais et sur ce que je ressens ( une sorte de méditation)

4/ Je suis un être humain. Je pense que quand tes rêves sont dans ta tête, tu as toujours peur de les réaliser. Mais, quand tes rêves sont dans ton coeur, tu n'as plus peur de l'existence, de tes rêves, de rien...

1/ I live in Hungary. Here, people make me thinking about the way I behave. I cannot behave like a german, people make me understand that.
2/ Nothing. Personnaly, I accept the world as it is. With it´s good and bad things... Nature and spirituality are enough. There are bad things in this world but this bad is necessary for the people to develop themself as a better person, and is necessary for the changes.
3/ I am happy when I can live naturally. When there isn´t much influence of the society around me.
When I have time to concentrate on what I do, on what I feel ( sort of meditation)
4/ I am a human beeing. I think that when you dreams are in your head, you always are afraid of achieving them. But, when your dreams are in your heart, you are not afraid any more of existing, of your dreams, of anything...

Cuba

 

 


1/ Je vis en Italie depuis 7 ans. A Cuba, les gens sont très sociables. Si tu as un problème, ils t'aident. Les femmes sont belles, il y a beaucoup de sécurité, de respect des gens les uns envers les autres. L'argent qui est le diable dans ce monde n'a pas encore fait trop de mal à Cuba.
2/ Arrêtons la pauvreté, les guerres, les gens qui se battent entre eux pour des questions religieuses.
3/ Avec la famille, avec mes amis, lorsque l'on partage, Je me sens heureux

4/ Je suis Julio. J'aime boire, les femmes, la fête, la plage...

1/ I live in Italy for 7 years. In Cuba, people are very sociable. If you have a problem, they help you. Womens are beautiful. There is a lot of security, respect to the others. I feel that money is the devil on earth hasn´t made too much bad things in Cuba. I want to go back there in a few years.
2/ Stop poverty, war, people who fight together because of religion...
3/ When I am with my familly, my friends, when we share, I am happy.
4/ I am Julio from Cuba. I like women, party, beach...

 


Liechtenstein

 


1/ Tout est très petit ici, il n'y a pas de grande ville. Les gens se connaissent tous les uns les autres. En 20 minutes, on traverse le pays.
2/ Meilleure répartition sur terre. Une belle jeunesse pour tous les enfants (pas de guerre et de travail des enfants)
3/ A la maison, dans la nature. Ecoutant de la musique et en dansant sans avoir à travailler le lendemain.
4/ Je suis Gulika, un professeur du Liechtenstein
Liechtenstein



1/Le Liechtenstein, c'est tellement petit que tu connais tous les gens. A n'importe quelle page de l'annuaire, tu connais quelqu'un. Il n'y a que 15 villages. 2/3 du pays est recouvert de montagnes.
2/ J'aimerai que les associations WWF et Amnesty internationnal atteingnent leurs objectifs.
3/ Quand je m'assois au sommet du Schwarzhorn, au sommet de cette montagne, c'est un moment magnifique.

4/Je suis une enseignante qui aime son travail plus qu'un travail. Je suis aussi une mère fière de son fils.

Slovénie

 

 

1/ En Slovénie, nous ne sommes que deux millions dans un pays tout petit, nous faisons partie de l'union européenne. Nous avons des montagnes, les alpes et aussi la côte adriatique. Les gens sont joyeux.

2/ Que les hommes comprennent que l'humain ne fait qu'un. Il n'y a pas de différence entre nous, les différences sont créées par l'esprit des hommes. Les hommes ne cherchent pas à apprendre sur les autres, c'est pour cela qu'ils ont peur les uns des autres. Tout ce qui se passe est produit par quelque chose et chaque être humain est un professeur et un élève pour les autres être humains.

3/ Je me sens heureux quand il y a de l'harmonie dans la vie.

4/ Je suis une personne libre qui rentre chez elle. Le corps n'est qu'une matérialisation de mon être. Je suis un être qui cherche toute sa vie à apprendre avant de rentrer à la maison, avant de mourir physiquement. Dans la vie, l'important est d'être à la même fréquence que les autres et de contrôler son égo. Alors, tu te rends compte que tu peux apprendre de chacun et que chacun a quelque chose à apprendre de toi. On ne comprend la raison des évènements que plus tard.



1/ In Slovenia, we are only 2 millions in a small country. We are part of EU. We have the Alps and the adriatic sea. People are happy.

2/ People should understand that human is only one. There is no differences between us. Differences are created by us, by our spirit. People don't try to learn from others, that is why they are afraid of others. All that happen have a reason and evry human is a teacher and a learner for the others.

3/ I feel happy when I see harmony in life

4/ I am a person that is coming back home. I am free of my wills. My body is a materialisation of my soul. My soul is trying to learn all his life before coming back home, dying physicaly. In life the important is to be at the same frequency as the others, and to control the ego. Then, you understand that you can learn from anybody and you can teach something to evrybody. We only understand the reasons of the things that happen later on.


Autriche

1/ I lived 6 months in Armenia. Then 4 years in Nicaragua. and 18 years in Romania. I am a social worker. I work with gispy people, I work with corrupt politacal people, I am always learning how to deal with different people. I am living with some young people with very bad psychological condition and we are making a very nice familly.

2/ No fight, no war. Then, we will be able to work.
More equilibre in the economy ( too many people have nothing, it lead to the alcool, violence)
others have thousands of euros a months. Here, some people don't have toilets, they want a change in their lives...

3/When i see a friend which understand what i am doing, and when i see that he wants to do something similar to me.
When I go to my bedroom and i can have a good rest. When i feel peacefull, I feel good with myself.

4/ I am 47 years old
I am a natural individual with feelings, with my good things, with my bad things, with secrets... I can explose or i can be calm. I am a man that knows that he will die one day.

 

1/ J'ai vécu 6 mois en Arménie, 4 ans au Nicaragua, 18 ans en Roumanie. Je suis un travailleur social. Je travaille avec les gitans, avec des politiciens corrompus. j'apprends toujours à travailler avec des gens différents. Je vis avec des jeunes gens dans un état psychologique difficile, nous formons une belle famille.

2/Plus de combat, plus de guerre. La paix. Alors, nous pourrons commencer à travailler.
Un meilleur équilibre de l'économie. (trop de gens n'ont rien, cela entraîne la violence, l'alcoolisme... Alors que certains ont des milliers d'euros par mois, d'autres n'ont pas de toilette. Ils espèrent une amélioration...

3/Quand je vois un ami qui me comprend et quand je vois qu'il travaille dans le même sens que moi...
Quand je me couche et que je me repose tranquillement, je suis en paix, je me sens bien avec moi même

4/J'ai 47 ans.
Je suis un individu de la nature avec des sensations, avec de bonnes choses et de mauvaises choses en lui, avec des secrets. Je peux exploser, je peux être calme. Je suis un homme qui sait qu'il va mourir un jour.

Autriche

 



1/ En Autriche, il y a beaucoup de personnes différentes. Ici en Corinthie, on dit que les gens parlent beaucoup mais ne sont pas très sérieux au sujet de ce qu'ils disent.
Ils sont un mélange de Romains, Slaves et Germaniques... Ici les gens s'approchent les uns des autres, même si une table est vide, on s'installe où il y a déjà des gens...
2/ Plus de tolérance et de patience. Laissons vivre les gens comme ils le souhaitent. Les gens, les religieux se comportent comme des missionnaires, mais chacun a le droit de vivre comme il le souhaite.
3/ Ces mots "heureux" ou "triste" ne veulent rien dire pour moi. C'est juste la vie qui passe avec ses enseignements...
4/ Je suis un simple être humain qui essaie d'être utile et ouvert aux autres et à leurs problèmes...
Je suis une personne très positive qui n'a pas de problème.

Autriche




1/ La nature dans les Alpes.
2/ Je changerai l'avarisme des gens, ils veulent toujours plus...
3/ Je suis heureuse avec mon petit ami.

 4/ Je m'appelle Eva. J'aime rencontrer des gens nouveaux.

Côte d'Ivoire



1/ L'hospitalité en Côte d'Ivoire est très importante, on aime beaucoup les étrangers. Tu vois, on se rencontre dans la rue à Jérusalem, mais si j'étais dans mon pays, tu serai déjà invité chez moi. Ce qui fait notre force, c'est le cacao. Nous sommes le pays le plus riche d'Afrique de l'Ouest.

2/Plus de franchise, de sincérité. Que les gens vivent dans l'égalité.

3/Quand je vois une amitié entre des gens de nationalité différente, de religion différente.

4/ Je m'appelle Guillaume Kouadioukan, Je suis né et je vis en Côte d'Ivoire. Je suis gérant d'une société familliale. Je suis marié et j'ai une fille. J'aime être entouré de mes frères, de ma famille, de mes amis... J'aime aller à la plage.

 


Jordanie

1/En Jordanie, nous avons Pétra, une des 7 merveilles du monde. La nouriture est spéciale, l'Amansaf est notre spécialité. Amann est une capitale économique mais en même temps un lieu ou l'on peut trouver des gens amicaux qui prennent soin de leurs voisins.

2/J'aimerai pouvoir retourner dans mon pays d'origine, la Palestine. Mes parents en ont été évacués par l'armé israelienne.

3/Le plus beau moment de ma vie sera le jour ou je pourrai retourner dans mon pays, la Palestine.

Quand je serai riche et que j'aurai la possibilité d'aider les autres

Quand je vais revoir mes parents en leur faisant la surprise lorsque cet avion va arriver à Amann en Jordanie.

4/Je suis Jehad Banat, je suis Jordanien d'origine palestinienne. J'habite à Dubai. Je suis un homme qui travaille dans les finances. J'aime écrire des poèmes, danser avec ma petite amie sur des musiques lentes et parler avec elle tout en dansant. J'aime être dans la nature et j'aime aussi depuis que je suis enfant, les dessins animés de Tom Sawyer

 




1/Ce qui est spécial dans mon pays, c'est la simplicité et l'authenticité des gens qui ne sont pas encore pris par des idées matérielles...

2/La paix et le bonheur, que les gens ouvrent leur coeur et deviennent des vrais être humains.

3/Je me sens heureuse quand je me sens libre, que ce soit dans le désert, dans l'amour...

4/Je suis Karma, je suis une personne qui essaie de vivre aussi heureuse que possible. Mes parents ont quitté la Palestine à cause des israeliens, ils sont allés s'installer au Koweit j'y suis née mais lorsque la guerre s'est déclarée, ma famille est venue s'installer en Jordanie.

1/The simplicity and authenticity of people. They aren't open yet to materialistic ideas.

2/Peace and happiness People should open their heaur and become a real human.

3/Freedom, that could be in the desert, that could be in Love.

4/I am Karma, a person that is trying to live as happy as possible. My parents left Palestine to go to Koweit because of the Israelis. Then the war happen in Koweit, so they moved to Jordan. This is were I started my life.

 




1/Concervating thinking wich is related to religious misunderstanding. Islam is an open media for thinking.and acting good. but for political reasons, the best of Islam and the coran are locked by the politicians.

2/To apply Martin Luther king thinking to the whole world

3/I feel happy when I see others happy, and when I can do something for them.

4/I am a human beeing born with a certain blood group. Not belonging to any religion, I belong to the humanity


1/La pensée conservatrice, liée au malentendu religieux. L'Islam est une manière de s'ouvrir à la réfléxion et l'action mais pour des raisons politique le meilleur de l'islam est embrigadé par les politiciens

2/Appliquer les idées de Martin Luther King dans le monde entier.

3/Je me sens heureux lorsque je vois que les autres sont heureux, quand je peux faire quelque chose pour eux.

4/Je suis un être humain, né d'un certain groupe sanguin mais qui n'appartient à aucune religion, juste à l'humanité.

 


1/J’habıte en Jordanie. Jordaniens et palestiniens vıvent ensemble comme une grande famille. Le pays le plus paisible du moyen orient. Les gens sont très éduqués, 99% des Jordaniens finissent l’école secondaire et 75% vont à l’université. Pour les parents, l’école est très importante, la fièreté de notre pays.

2/ 2 choses : La fin des guerres et que les hommes connaissent la vérité sur l’Islam.

3/La naissance de ma fille Sana, quand je suis devenu père, je me suis senti la personne la plus heureuse sur terre.

4/Je suis palestinien de Ramala mais je n’ai jamais mis les pieds en Palestine car Israel la contrôle.

Palestine

1/Dans notre pays, la nourriture est très spéciale: les falafel, les olives, les noix... Le savon a l'huile d'olive. Les gens sont très soudés et solidaires.

2 /La paix et la liberté.

3 /Je me sens heureuse lorsque je vois un homme lever son drapeau et être fier  de la Palestine.

4/Nous sommes les enfants de 12 ans d'une classe de Ramala, dans les territoires Palestiniens occupés.

1 /In our country, food is very special: Falafel, olives, nuts... Olive oil soap. People are united and helping each others.
2/peace and liberty

3/I feel happy when I see a person lifting his palestinian flag and beeing proud of it.

4 /we are a group of kids of 12 years from Ramala, in the palestiniens occupied territories.

Palestine



 

1/La mosquée d'Abraham, notre université. Notre ville est occupée par les israeliens. Elle est divisée en deux parties: une juive, une arabe. Il y a beaucoup de barages militaires, les gens souffrent beaucoup.

2/Nous aimerions voir plus de cooprération entre les hommes. Vivre libres. Qu'il n'y ai plus de problèmes entre les gens, qu'il y ai la paix. Fin de la pauvreté et de la maladie. Indépendance de la Palestine.

3/Quand je vois mes amis. Lorsque je réussi mes études. Lorsque je retrouve ma famille.

4/Nous sommes trois filles de 19 ans, étudiantes en français et anglais, nous vivons à Hébron. Nous aimons beaucoup notre pays, la Palestine ainsi que le prophète Mohammed. Nous espérons pouvoir réaliser nos rêves, continuer nos études et voyager.

1/Ibrahim mosc, university. Israelis control our town,. There are two parts, one jewish, one muslim. lots of military controls, people suffer a lot.

2/We would like to see more coopération between people. To be able to live with freedom. Peace. Independence of Palestine.

3/When I se my friends, when i have success in my studies, when I meet my familly.

4/we are three girls from palestine, student in franch and english in the town of Hebron. We love our country, Palestine and we love the prophete mohammed. We hope to achieve our dreams, to finish our studies and to travel.

 



 

1/La mer morte, Bethleem, Tombeau d'Abraham. De belles choses que l'on ne peut pas visiter. L'occupation nous fait souffrir.

2/La paix

3/Je me sens heureux lorsque je vois des gens heureux. Surtout mes parents. Quand je verrais la fin de cette guerre, de toutes les guerres. Quand mon pays sera libre, quand j'aurai atteint mes rêves. Quand j'apprends de nouvelles choses.

4/Nous sommes des étudiants d'hébron, en palestine occupée par Israel. Nous aimons notre pays.



1/Je suis une palestinienne. Une personne qui a grandi a Jérusalem, qui est devenue ce qu'elle est ici. Une Palestinienne...

2/La diversité est la spécificité de notre pays. Les arabes, les Juifs, les anglais, les français, les allemands, les espagnols, les russes, les hollandais. Beaucoup de gens sont venu a Jerusalem pour être sur le lieu sacré de leur croyance. Tu peux voir le monde entier à Jérusalem. Les Japonais, les sud-américains, les chinois...

3/Où vais-je commencer? Les enfants ne devraient pas souffrir (faim, travail, povreté, violence)

4/C'est difficile... Quand je marche dans Jérusalem et qu'il fait beau, les gens semblent plus heureux quand il fait beau.




1/Je suis Ahmed, un être humain qui vit dans la nature. J'aime danser sur de la musique américaine, arabe, orientale, et même française.

2/Ici en Palestine, nous sommes colonisés par Israel. La vie est chère et il y a peu de travail. L'école coûte cher, mais les palestiniens sont solidaires. Familles et amis sont soudés, les gens sont pacifiques.

3/Changer la mentalité des gens (palestiniens, Israeliens), moins radicaux, plus ouverts. Pour construire une vraie démocratie.

4/Dès que je vois ma petite amie.

 


1/Je suis de partout et de nulle part, fière de mes origines palestinienne.  je n’ai jamais vécu dans mon pays.

2/Je suis né et j’ai grandi en Afrique noire. Ce qui est spécial là bas, c’est l’hospitalité humaine. Je ne l’ai jamais retrouvée ailleurs.

3/L’agressivité des gens. Avant, on prenait le temps de faire les choses. Désormais, plus on a de technologie, moins on prend le temps de faire les choses. On est tout le temps bousculé, les gens n’ont plus de patience, cela se manifeste par les mots, des gestes

4/Quand j’ai donné naissance à ma fille.

Irak

1/Je suis un iraquien originaire de Bagdad, J'aime les gens du monde entier, blancs, noirs, jaunes...

Nous sommes tous des humains...

2/Dans mon pays, les gens s'entre tuent. Il n'y a pas d'argent. Les enfants sont malades, malades physiquement, malades mentalement, malade dans leurs coeurs... Après 5 années de conflits, ils sont fatigués, il veulent du repos... Nous espérons un changement.

3/Que les gens du monde entier agissent dans des actions utiles à la vie...

4/Quand je suis avec ma famille, quel que soit le pays, quand il y a de l'Amour entre les gens...

1/I am an Iraky from Bagdad.

I like people from evry countries, evry colours, white, blacks, yellows.

We are all humans beings.

2/In my country, people kill each others. There is no money. Kids are sick, physicaly sick, mentaly sick, and sick in their heart... After 5 years of war, they want a rest. We hope that there will be a change.

3/People from all over the world should act in something usefull for the life.

4/When I am with my familly, in any country, when there is love.

1/Soy un Iraky de Bagdad.

Me gusta las personas de todos los paises, todas las colores (negro, blanco amarillo...)

Somos seres humanos

2/En mi pais, la gente se matan. No hay dinero. Los ninos son infermos, infermos fisicamente, infirmos mentalmente, infirmos en sus corazones... Despues de 5 anos de guerra, quieren descansar... Se necessita un cambio.

3/Que la gente se ponen a hacer cosas utiles para la humanidad.

4/Cuando estoy con mi familla, no importa el pais, solemente el Amor.

 

Syrie

 

1/Je suis un enfant de la création comme tous les hommes de cette terre. Comme eux, je suıs unique avec très peu de temps sur la terre pour prendre part à l’éternité. Comme eux, je suıs né avec un don. Je suis ce que je suis en raison de mon chemin. Je suis né et je vis à Damas.

2/Beaucoup d’excellente nourriture. Le jasmın et son parfum. Une histoire : une des plus ancienne civilisation ancienne de plus de 3000 ans avant la naissance du christ, comme en Iraq. Des langues anciennes araméen, syriaque. Une cilisation de mélanges.

Les gens sont conscıents de cette longue histoire : c’est pourquoi ıls ne se préoccupent pas du futur. Ils savent qu’ıl sera comme toujours, fait de conflits, de guerre et de paix.  Ils vıvent le présent : Carpe Diem

3/Le monde change constament mais l’homme ne change pas. Nos comportements vis-à-vis des autres reste le même.

Les hypocrites réclament la paix et l’humanité et dépensent leur argent pour des chıens et des chats au lieu d’aider les gens dans le besoin.

Les gens sont perdus dans le monde, ils recherchent « la vérité », mais uniquement la vérité qui leur convient.

4/Quand je satisfait mes désires : manger, faire l’amour, danser, faire de l’art, de la musique.

Mais aussi quand je suis avec Dieu, car je le connais et il me rappelle qu’il prend soin de moi.

1/I am a son of God, like all the human of this world. Like all of them, I am unique with very little time to live on earth to take part of the eternity. Like all of them, I was born with a gift. I am what I am because of the pass I took. I was born and I live in Damascus.

2/Here, food is excellent. The history is one of the oldest one on earth, like the one of Iraq. 3000 years before Christ. There are old languages like the arameic, syriaque. A mixed civilisation.

People are aware of this long history, that is why, they don't care of the futur. They know that the futur will always be the same, there will be wars, peace, conflicts. They live the present time. Carpe Diem.

3/The world is always changing but people don't change. We will always behave the same way. Hypocrites call for peace but they put their money: People are lost ın the world, they are searchıng for the truth but only the truth that suits them.

4/When ı satisfie my desıre (food, making love,dancıng, art, musıc). Also when I am with godwhen he remınds me that he is taking care of me.

1/Je suis un parmi les millions d’humains qui cherchent un peu de bonheur et de confort

2/Ici, quand vous avez de l’argent, vous pouvez trouver des solutions à tous vos problèmes du plus petit au plus grand. Ce qui est spécial c’est qu’il n’y a rien de spécial. Il y a tout, des gens et des choses de partout.

3/Paix, Amour

4/Quand les choses que j’ai répondu à la question numéro 2 changeront. Mais Dieu est au centre de tout.

1/I am one of the mıllıon of people looking for happıness and some confort

2/Here, when you have money, you can fınd solutions to all your problems, smalls and bıg. what is specıal ıs that there ıs nothing special, every thing is specıal. There is everythıng here, people from everywhere.

3/Peace, Love

4/When the things that I answer to  the 2nd question wıll change. But God is ıin the center of everything.

 

1/Nous sommes trois amis du sud de la syrie Zuhir, Erfat, Jihad. Nous aimons le football, les jeux vidéo et jouer au volley ball.

2/L’hospitalité syrienne. La nourriture.

3/La paix : en Irak, Israel, Palestine, Afganistan, Liban.

4/Quand je passe du temps dans les hopitaux et je prends soin des gens malades.

Quand je me marierai

Quand je pourrai visiter l’Europe surtout l’Espagne.

 


Jamaïque


1/Je suis une création de Dieu : Sa servante, je suis née en Jamaïque.

2/Les gens de mon pays sont très amicaux, ils disent toujours bonjours. Le climat est très agréable, pas de neige, pas de froid... Pas de racisme et discrimination car nous sommes un pays construit par des gens de nombreuses origines.

3/Que les gens soient plus croyants en Dieu.

4/Quand je suis connectée avec les gens qui m'entourent, quand je suis en Israel.



Corée


1/ Je m'appelle Yo Sep Kim, je suis coréen et j'ai 29 ans. J'étais professeur puis officer et désormais volontaire dans un kiboutz en israel pour 6 mois. J'aime le piano, la marche, la peinture et la rencontre des gens des autres pays.

2/Dans mon pays ce qui est spécial c'est mon université, mon église.

3/J'aimerai pouvoir changer les gens qui sont tristes et les aider à devenir heureux.

4/Quand je suis entré à l'université, j'étais très malade et j'ai été guérri, je me sens heureux à chaque fois que je remercie Dieu pour ce cadeau.

1/I am Ya sep Kim, 29 from Korea. I was a teacher, then an officer, now a volunteer in a kiboutz for 6 month in Israel. I like the piano, walking, meeting new people.

2/my university, my church, and now yotvata in Israel

3/i just want to see changing the people who i meet... someone who is sad, lonley, in hard life  becomes happy...

4/when i was a freshman in the university, i was healed my desease by holy God ...about lung... so i always thank..about it...


Liban


1/ je m'appelle Dana, j'ai 12 ans et je suis Libanaise. J'ai les cheveux bouclés et les yeux verts. J'adore jouer au basketball, au handball et nager. Mes préférés matières sont: physics, technologie et chimie.

 

2/ Au Liban, il y a une dance triditionnel qui s'appelle le "Dabké". Et la nourriture traditionnelle qui s'appelle le "Taboulé", en voici la recette:
-1
jaune -3 tomates moyennes  -1 petit oignon -1 botte de persil plat ou frisé-1/3 botte de menthe fraîche-eau -1 verre à moutarde de boulghour (blé concassé) -huile d'olive - sel et poivre -Mettre le bourghour dans un récipient profond et ajouter de l’eau jusqu’à le couvrir de 2cm. Laisser tremper pendant 30 minutes pour le faire gonfler. Rassembler les pluches de persil . Couper les queues et les jeter, puis émincer les pluches très finement et les laver Presser le citron . Laver et couper les tomates en dés. Peler et hacher l'oignon . Laver et ciseler la menthe . Quand le boulghour a gonflé, le mettre dans une fine passoire et bien l'égoutter. Puis le mettre dans un saladier. Ajouter les tomates , l'oignon , le persil et la menthe Mettre un film alimentaire au contact et placer au réfrigérateur 2 heures. Avant de servir, assaisonner avec sel, poivre , citron et huile d’olive à votre goût. Bien remuer.

3/ Je veux juste LA PAIX!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

4/Quand toute ma famille se réunie et commence à raconter des histoires.....

 

 

Iran


1/I am behnaz from Iran. I am married; i have 2 childrens, I like reading, music, walking and gardening.
2/Different traditions: In Iran people have nice food traditions, for example the seeds that they grow during 13 days before cooking with it.
Whan they drink tea, they put the sugar in the mouth first, then, they drink the tea. 
3/injustice. There is so much selfishness, it is more that time to forget about ourselfs and start caring for the others.

4/When I work in my garden, I feel relax, I pick up fruits.

1/Je m'appelle Behnaz je suis iranienne. J'ai deux enfants, j'aime la musique, la marche, le jardinage.
2/Plusieurs traditions: elles concernent la nourriture, quand nous buvons du thé, nous gardons le morceau de sucre dans la bouche et le laissons fondre en buvant le thé.
3/L'injustice. Il y a trop d'égoïsme. Il est plus de nous oublier un peu et de penser plus à l'autre.
4/Quand je travaille dans mon jardin, je me sens bien. Je cueille les fruits.


Arabie Saoudite


1/I am Adel, I am 48 years old, I am from Saoudi arabia, I work in a oil company. I am retired now. I started as an operator and retired as a superviser operator and trainer. I like watching football (I used to play)
2/Camel, Oil...Our country is very big. You can find different way of life. Religion is very important. We have Mecca for the pilgrimage (Muslims have to visit it once in their lives.) Our pephete came to Medina, Medina is shiny for itself... The light city.
3/I'd like to see evrybody treated as human being. No discrimination and no poverty.
4/When I see my children happy, when I see my mother and my father happy, then I am Happy. Also when I go away from my wife and I find some freedom.

1/Je m'appelle Adel, j'ai 48 ans; je suis saoudien. Je travaillais dans une compagnie pétrolière. Je suis à la retraite. J'ai commence mon travail en tant qu'ouvier et je l'ai terminé comme superviseur d'ouvriersr et entraineur. J'aime le football que j'ai longuement pratiqué.
2/Les dromadaires, le petrole.
Notre pays est très grand et les façons de vivre très diverses.La religion est très importante. Le pélerinage à la Mecque est important pour le pays.Les musulmans se doivent de le faire une fois dans leur vie (si leurs revenus le permettent)
Medina, la ville du prophète est la ville de lumière.
3/J'aimerai que tous les hommes soient traités en tant qu'êtres humains.Pas de discrimination et pas de pauvreté.
4/Quand je vois mes enfants heureux, quand je vois mes parents heureux, je me sens heureux. Par contre, j'aime être loin de ma femme et trouver un peu de liberté.

Yemen


1/Le climat au Yémen est très bon. La famille est très importante, nous y pensons beaucoup.La religion est plus importante que nous même.

2/La paix. Cela améliorerait tout.

3/Près de ma famille.

4/Je suis juste une femme ordinaire du Yémen. Je suis yéménite et j'aime voir les gens heureux

1/Climate is very good in Yemen. Familly is very important. Religion is more important than ourselfs

2/Peace, this would improve everything

3/Close to my familly.

4/ I am just an ordinary woman from Yemen. I like to see people happy.




1/Qat is special, we chew thoses leaves when we are in group. Some use 3 hours every afternoon for the qat meeting. Friendship is special in Yemen.People are good, there is a unity with the neighbourgs, with the familly. We love being together. Women must cover their face, it is a old tradition that isn't Islamic (some say that it comes from the nomadic Berber, other say that it comes from ottoman empire.
2/Peace. Stop the wars. More equality between people. I also would like people to know that Islam means Love and Help to others.
3/When I got married, when my son was born.

4/I am a human beeing born in Yemen. I love my religion, I am muslim. I like watching TV, especially football and Manchester United.


1/Le Qat, une herbe que l’on mache en groupe; une herbe qui rassemble, certains passent 3 heures à macher cette herbe tous les après-midis;
L'amitié est particulière au Yemen, les gens sont bons, il y a une unité avec les voisins, la famille :  nous aimons être réunis.
Les femmes doivent se couvrir le visage, cela est d'une ancienne tradition qui n'est pas islamique (elle vient soit de la tradition des nomades Berbères ou de l'empire Ottoman)
2/La Paix; arrêter ces guerres. Plus d'égalité entre les hommes, j'aimerai aussi que l'humanité sache que l'Islam signifie amour et cherche à aider les autres.
3/Quand je me suis marié; quand mon fils est né.

4/Je suis un être humain né au Yemen, J'aime ma religion musulmane, j'aime regarder la Télévision surtout le football; je supporte Manchester United



1/I am a woman, born in Yemen, I am married and I have one child.
2/Dans notre pays, le marriage est special. Pour les femmes, il dure 4 jours, il y a de belles ceremonies, des danses.
3/Je n'ai pas beaucoup d'idees concernant le monde, mais j'aimerai qu'il n'y ai plus de frontieres.
4/When I accept to get married.
1/Je suis née au Yemen, je suis mariée et j'ai un enfant
2/Dans notre pays; le mariage est spécial; pour les femmes; il dure 4 jours, il y a de belles cérémonies, des danses.
3/Je n'ai pas beaucoup d'idée concernant le monde, mais j'aimerai qu il n y ai plus de frontières
4/Quand j'ai accepté;la demande en mariage




1/Ali, Saleem Abdou, Aymen Abdallah, Ali Yahya, Mohamed 5 mens from 22 to 25 years old; musulmans born in Yemen and who live in Sanaa the capital city
2/In our country, we follow the rules of Islam:

-Be generous with your guest
-smile
-Be good with your neigbourg
3/Peace in the world; Peace in Irak; in Jerusalem, in Afganistan, in Darfour
I want the people of the world to stop thinking we are terrorist and to study about Islam.
4/different answers:
-When i went to Mecca
-All the time
-When my parent are satisfied with me and feel happy
-When I workship my god (Allah)


1/Ali, Saleem Abdou, Aymen Abdallah, Ali Yahya, Mohamed 5 hommes âgés de 22 a 25 ans; musulmans nés au Yemen et vivant à Sanaa la capitale
2/Dans notre pays, nous suivons les règles de l Islam:
-Se montrer généreux envers l étranger
-sourire
-être bon avec ton voisin
3/La Paix dans le monde; la Paix en Irak; à Jerusalem, en Afganistan, au Darfour
Que les gens ne nous considèrent pas comme des terroristes mais qu ils cherchent à nous connaitre
4/Nous avons chacun une réponse différente:
-Quand j ai visité La Mecque
-Tout le temps
-Quand mes parents sont satisfaits de moi et se sentent heureux
-Quand je travaille pour mon Dieu (Allah)

Burkina Faso

 

1/ Je m’appelle Manu Gasar, je suis né au Burkina Faso. J’aime la peinture et la musique. J’ai le look Rasta, beaucoup de gens me jugent d’après mon look mais ils ne cherchent pas à me connaître vraiment.

2 / Je vis à Djibouti, je trouve que les gens sont paresseux. J’aime mon Burkina, les gens y sont actifs, ils aiment la fête. Dans mon pays, nous sommes des bosseurs, des gens qui luttent.

3/ On ne peut pas changer le monde, nous sommes comme nous sommes. Nous sommes tous différents et nous n'avons pas les mêmes pensées. Tous les dirigeants des pays pensent à l’argent, comment changer le monde ? Je rêve d’un jour où les hommes comprendront que l’argent ne fait pas le bonheur. Alors il n’y aura plus de guerre, car plus de vente d’armes, plus de problèmes. Nos grands parents troquaient les choses, ils avaient la belle vie. L’argent nous fait chier, tous les jours nous devons la manipuler. Le jour où l’on ne pourra plus vendre les armes, elles ne serviront plus à rien.

S’il y a beaucoup d’immigration dans le monde, c’est parceque les portes sont fermées. Le jour où l’on ouvrira les portes, les frontières, les gens iront faire un tour ailleurs, se rendront compte que ce n’est pas mieux que chez eux, alors ils reviendront tranquillement chez eux.

4/ Quand je suis dans mon pays avec ma famille (je n’ai pas de problème de papiers, de visa, je me sens libre).

Zimbabwe

 


1/Je suis une soeur zimbabweenne.

2/Mon pays est riche, il possède toutes les ressources naturelles, les mines, les parcs naturels.
3/La paix

4/Quand je vois une famille unie.

 

1/ Je m’appelle Alfonse, né au Zimbabwe. Mes origines sont diverses : mon nom vient de mon arrière grand père qui était portugais (du Mozambique). Un de mes grands-pères était chinois et sa femme était métissée d’Ecossais et de tribue locale. Mon autre grand-mère était aussi métissée d’indien d’Inde et de tribu locale du Mozaùmbique. Ceci fait de moi un être international. Un hybride unique. Il y a beaucoup de gens comme moi dans mon pays. Je me sens africain. Je ne me sens ni inférieur, ni supérieur à personne d’autre. Je crois que tous les hommes devraient être capables d’aller n’importe où, un monde pour tous… Je suis un ex-militaire qui s’est reconverti dans la musique et la peinture.

2/ Ce qui est particulier dans mon pays, c’est l’infrastructure coloniale, la magnifique nature. Sans la colonisation, ce pays ne serait qu’une forêt. La colonisation a apporté la civilisation. Le climat n’est ni trop chaud, ni trop froid.

3/ J’aimerai voir un changement de gouvernement dans mon pays. J’aimerai voir un monde sans frontière. Un gouvernement qui oppresse les citoyens doit être rejeté. Je crois en une vraie démocratie.

4/ Je me sens heureux et paisible quand je m’asseoie dans la nature, une arme ou un couteau dans la main, une bière dans l’autre, avec une femme à mes côtés.

 

1/ Je m’appelle Oumalou, je suis zimbabwéen, je suis routier et j’aime l’amitié.

2/ Dans mon pays les gens croient au mariage. La nature est très forte.

3/ J’aimerai une amitié entre les peuples, entre les gens différents.

4/ Quand je suis avec ma famille.

Botswana

1/ Je m’appelle AC Pretorius, je suis né en Afrique du Sud. Je travaille sur des machines qui construisent les routes. J’aime la musique, les femmes, boire, fumer, j’aime la vie.

2/ Au Botswana, le pays est reposant. Le pays est paisible avec un gros potentiel. Le sera-t-il encore dans 5 ans ??

3/ La peine de mort devrait revenir, cela ferait réfléchir un peu plus les criminels. Apprenons à laisser le soleil briller sur les autres aussi. Le monde serait bien plus sain !

4/ Je me sens heureux quand je permets à l’autre d’être heureux.

 


1/ Je m’appelle Emmanuel, je suis né au Botswana. J’aime ma famille, l’argent et les filles.

2/ Les pauvres sont de plus en plus pauvres et les riches de plus en plus riches…

3/ J’aimerai que les gens se sentent égaux, riches comme pauvres, qu’ils aient conscience d’être frères…

4/ Je me sens heureux quand je pardonne aux autres, ainsi je peux à nouveau parler avec eux, mon cœur est libre, je ne sens plus de mauvaises pensees à l’égard de celui qui m’a blessé

Tanzanie

 

 

1/ Je m’appelle Chris, je suis un agriculteur tanzanien (café et thé), je travaille aussi dans le domaine de la forêt, la reforestation et l’exploitation des forêts.

2/ Ici, en Tanzanie, nous sommes libres. Tu peux faire ce que tu veux, apprécier la vie, créer ce que tu veux.

3/ S’inquiéter du sort de notre planète, c’est la seule que nous ayons et nous sommes en train de la détruire. Nous dépensons plus d’argent pour des produits de destructions que pour la préservation de notre environnement.

4/ Quand je regarde la pluie tomber sur la nature, c’est la vie qui se déroule.

Kenya

 

 

1/ Je m’appelle Rolland, je suis le directeur de Tapwak (lien avec son site, le même que sur le message du kenya), l’association des personnes infectées du sida au Kenya. Je vis avec le sida depuis 19 ans.

2/ Au Kenya, nous étions réputés pour notre pacifisme, mais, pour la première fois, nous avons perdu cette paix…

3/ Le commerce équitable.

J’aimerai voir plus d’aide de la part des pays riches pour nous aider à combattre le sida.

L’argent dépensé par les Etats Unis pour la guerre pourrait servire à combattre la maladie. La technologie devrait être au service des hommes. L’amour et le sexe ne peuvent pas être éradiqué du monde, il est donc nécessaire d’éradiquer cette maladie.

J’aimerai pour des gouvernements justes, ici, il y a trop de différences entre les gouvernements et les gouvernés. Il y a de l’abus de la part des politiciens. L’Afrique a plus de ressources que l’Europe, mais les hommes politiques égoïstes ne pensent qu’à leur fortune qu’ils cachent dans des banques à l’étranger. Nous savons bien que les banques Suisses sont remplies d’argent africain…

4/ Je n’ai pas de réponse pour cette question.

 

1 / Je m’appelle Ticka, je suis infirmière depuis 36 ans. Je suis une femme qui a été influencée par son environnement, sa famille, ses amis, les gens avec lesquels elle a travaillé, et de part ces influences je suis devenuela personne que je suis actuellement. Je travaille pour des gens et c’est grâce à eux que je vis, que je mange. Les gens dépendent les uns des autres.

2/ J’ai grandi au Kenya, dans des villages de canne à sucre.

A l’école, l’enseignant nous interdisait de porter des chaussures pour que nous soyons tous égaux les uns aux autres et que nous nous sentions inférieurs à lui. Les maisons de mon village sont belles car les gens qui y travaillent ne sont au pays que tous les 18 ou 24 mois. Lorsque la canne à sucre est prête. Ils recoivent alors une somme d’argent qui permet d’investir et de réparer la maison.

3/ J’aimerai que les gens qualifiés puissent trouver un emploi. Il y a trop de gens sans emploi.

4/ Quand je suis avec ma mère qui a 77 ans, je me sens heureuse.

1/ C’est difficile de se décrire…

Je suis quelqu’un qui passe, comme le vent…

Je suis un être spirituel, une personne qui change, sur cette planète terre.

Je m’appelle Anne, je suis née au kénya de descendants celtes …

2/ Les gens ( très différents, avec des cultures fascinantes)

La faune sauvage (éléphants, girafes, oiseaux colorés)

La flore ( plantes magiques de la forêt, du désert, des plantes qui soignent)

3/ Un changement collectif mondial d’attitude vis-à-vis de la consommation liée à une prise de conscience des changements climatiques. Changer tous ensemble…

Dans mon pays, j’aimerai voir un gouvernement honnête et la paix.

4/ Auprès des arbres et nulle part ailleurs.

 

Ethiopie

 

1/ My name is Naigzi Hiruy, 28 years and Ethiopian. I used to live in Addis Ababa, but now am in a town called Tepi, 556 kms south-west of Addis. I am running a Kindergarten. I love to teach. I like to collect things like: news papers, stamps, cartoons...; I love to talk and discuss with different proffesional people; I love to travell in the country, I like also to teach especially English and I have many other hobbies.
2/ I live in a very fertile place. It's a coffee and spices growing area. There are lots of different tribes living arround with various types of cultures.
3/ I would be so happy if all children can have access for quality education.
4/ I cann't stay in one place for a long time. Any kind place makes me happy for some time. As long as I am with a friend and I have something to do I'll be content anywhere.

 



1/Je m'appelle Juweid, j'ai 40 ans et suis père de 5 enfants, j'aime voyager, j'aime bien faire mon travail et passer du temps avec ma famille.
2/En Ethiopie, les gens sont accueillants, si tu n'as pas de toit ou de nourriture, tu seras aidé.
3/Seulement, la paix et la liberté. Chose que nous avons désormais en Ethiopie. 
4/Quand je partage des moments avec ma famille après une dure journée de travail
.





1/Je m'appelle Meseret, j'ai 23 ans, je viens de la campagne et viens de terminer mes études. Mon premier travail me payait 80 euros par mois, désormais, je n'ai plus de travail. Je cherche à rencontrer des étranger car ils pourront peut être m'aider.
2/J'aime mon pays mais il y a beaucoup de problèmes qui font que je veux le quitter.
3/J'aimerai que l'on arrête la discrimination et que l'on trouve des solutions aux conflits.
4/Un moment de repos entouré de ma famille.




1/Je m'appelle Haile, j'ai 4 enfants. J'aime voir et apprendre des choses nouvelles.
2/J'aime mon pays, cependant, il est pauvre. Il n'y a pas de projet politique, aucune croissance économique, nous dependons de l'aide des autres nations car il n'y a pas de nourriture pour tous.
3/J'aimerai voir des changements politiques, afin de fournir du travail, de la nourriture et un toit pour tous.
4/Je me sens heureux dans ma vie

Zambie

1/ Je suis Chris Simutowe, je suis Zambien de Mazabuka. Je joue au golf ( golf africain, pas golf de luxe), j’aime aller en forêt.

2/ Les gens de mon pays sont particuliers. Leur façon de se comporter, de prendre soin des autres, ils sont amicaux. Nous valorisons plus les gens que les biens matériaux.

3/ Je suis africain. Il y a la guerre en Afrique à cause des richesses de l’Afrique. Si nous stoppons les guerres en Afrique, l’Afrique cessera d’être pauvre.

Il faudrait un commerce plus équitable. Une famille qui produit le tabac, le coton, le café est très pauvre. Elle est obligée de faire travailler les enfants, c’est la seule façon pour que les Européens puissent manger du chocolat à un prix correct.

4/ Chez moi avec mes enfants.

 


1/ Je m’appelle Silvestre, j’ai 15 ans. J’habite Choma en Zambie. J’aime lire et écouter de la musique ( surtout la musique gospel)

2/ Les gens, j’aime les gens de mon pays. La nature est belle elle aussi.

3/ J’ai horreur de la pauvreté. En éduquant le peuple et en priant. Arretons la propagation du sida.

4/ J’aime faire plaisir à mes parents afin qu’ils soient fiers de moi.

 


1/ Je m’appelle Kebby Kazoka ( cela veut dire petit serpent dans notre langue). Je suis Zambien, j’aime vivre avec les autres.

2/ Nous avons les chutes Victoria : « Mzutugna ». La vie n’est pas chère en Zambie, la plupart des choses ne sont pas achetées ( la nature fournit la nourriture, au village, nous achetons juste le sel, le sucre et le savon).

3/ Que chacun puisse subvenir à ses besoins. Justice en la personne. Si une personne est juste, elle va prendre soin des autres.

4/ Quand je fais quelque chose de bien pour les autres. Je sens que je suis un serviteur pour les autres alors je dois prendre soin d’eux.


1/ Je suis le nouveau chef d’un petit village du Nord du pays. Cette nouvelle activité est en train de transformer ma personne.

2/ Dans notre pays, nous avons de nombreux animaux (lions, girafes, singes, cochons sauvages). Il y a de nombreuses rivières, des lacs qui sont parmis les plus profonds de l’Afrique.

3/ J’aimerai voir les pays développés aider l’agriculture des autres. Nous avons de bonnes terres mais aucun moyens pour les cultiver… Nos amis européens pourraient s’intéresser à notre développement, à l’éducation de nos enfants…

4/ J’étais heureux dans le cadre de mon travail précédent. Désormais, je suis chef, je dois aider les habitants de mon village, les aider à faire face à leurs problèmes. Je dois aussi leur expliquer que c’est le travail que tu produis qui te nourrit. Ne demande pas aux autres de te nourrir.

 


1/ Je m’appelle Debory, j’habite Lusaka en Zambie, c’est la que je suis née J’aime voyager, cuisiner, lire, regarder la télé, rencontrer de nouvelles personnes.

2/ La Zambie est mon pays. Il n’est pas très développé, mais nous sommes en paix. Nous avons les magnifiques chutes du Victoria.

3/ Arrêter la guerre, arrêter de vous battre.

4/ Dans la maison que nous sommes en train de construire depuis 5 ans.

 


1 / Mon nom est Precious, je suis une fille de 17 ans de Zambie. Je suis en train d’attendre les résultats finaux de mon école secondaire afin d’entrer à l’université. J’aimerai devenir avocate. J’aime me promener et jouer au volley ball.

2/ Dans mon pays, nous sommes libres, il n’y a pas de guerre, nous somms une nation catholique. Les zambiens sont une nation accueillante.

3/ Diminuer la pauvreté, ouvrir des refuges pour les enfants qui vivent dans la rue. Le sida et la pauvreté engendrent la misère. Améliorer l’éducation et les facilités médicales (hôpitaux)

4/ Quand je suis avec ma famille ou mes amis.


1/ John Msonda, j’ai 9 enfants

2/ J’aime mon pays, la zambie, c’est la que je suis né. Il y a de bonnes et de mauvaises choses dans mon pays.

3/ Changer les dirigeants de certains pays.

4/ Je suis parfois heureux, parfois triste. C’est difficile de vivre lorsque l’on n’a pas de jambes…

 


1/ Je m’appelle Bryan, je suis un blanc de Zambie, je suis agriculteur, j’ai 52 ans et 10 enfants. J’adore mes enfants.

2/ La Zambie est spéciale pour moi car c’est mon pays. Il n’y a pas d’autre lieu équivalent à celui là La pluie, le soleil, le froid, tout y est…

3/ La paix, nous sommes tous ensemble sur cette terre. Nous ne devrions pas nous tuer les uns les autres, pour des raisons religieuses ou pour des différences de couleur… J’aimerai que les extra-terrestres nous attaquent afin de nous unir…

4/ Le dimanche, pendant le repas avec toute ma famille (quand une grande partie de mes enfants a pu me rendre visite)

Djibouti

1. Je m'appelle Fatouma. Je suis djiboutienne, 32 ans, célibataire, bibliothécaire. J'aime tout ce qui est authentique et original dans la vie.

2. Ce que je trouve de spécial dans mon pays c’est la diversité d’ethnies et de races différentes, née des contacts entre les cultures de l’Afrique de l'Est, de la Péninsule Arabique, du sous continent Indien et de l'influence du monde occidental hérité de la colonisation. C’est le melting pot.

3. J’aimerais voir un monde moins cruel où la guerre, la pauvreté, la famine n’existe plus et où tous les hommes vivent égaux …

4. Voir le soleil se coucher sur un petit coin de paradis, une terre inexplorée, encore à l’état sauvage.


1/ Je m'appelle Sarah ,j'ai 12 ans ,je suis née dans la ville de La Paz ,en Bolivie, bien que mes parents soient d'origine algérienne. Je suis passionnée de lecture,j'aime chanter et danser.

2/ Ce qui est spécial à Djibouti, c'est le mèlange entre la cote et le désert, le paysage aride mais magnifique que l'on trouve ici, les plages, les montagnes, le désert, tout cela réuni en un tout petit pays!!!

3/  Je voudrais que les hommes  soient moins hypocrites, qu'ils s'interressent réellement au monde qui les entoure, à la nature qui les a si bien accueillis, et non pas a leurs petits problèmes personnels

4/ l'endroit où je préfère être est sans hésitation ma ville natale, La Paz à 4000 mètres d'altitude, certes, mais acceuillante, hospitalière et traditionnelle. J 'adore cette ville.


1/ Je suis un être humain, le reste importe peu… Que je sois africain, musulman… J’ai véçu 5 ans en France, dans la région de Pau.

2/ A Djibouti, nous n’avons pas la technologie de l’Europe, mais nous avons la sérénité que les Européens ont perdue. J’ai vu des gens en Europe qui prenaient des médicaments pour dormir…

Il existe une grande diversité culturelle (Somalien, Arabes, Afars, Ethipiens, Français…) qui se mélangent plus ou moins..

Le Kat à Djibouti est comme le vin en France. C’est une herbe qui rassemble les gens, que ce soit lors des mariages, les enterrements, les anniversaires, dans la rue... Les gens machent cette herbe. Même les femmes qui ne le faisaient pas en public achètent désormais leur bouquet de Kat . Le Kat, c’est aussi une catastrophe sociale car c’est aussi une sorte de drogue. L’homme privilegie l’achat de kat à l’achat de nourriture pour sa famille ou l’éducation de ses enfants.

Les coquillages sont réputés très beaux sur les plages de Djibouti.

3/ La paix, il y a trop de guerres stupides. Les gens sont capables de vivrent heureux avec un minimum, à condition qu’ils aient la paix…

4/ Sur mon lieu de travail, à la bibliothèque, je travaille en m’amusant, en souriant aux gens, j’ai de la chance.

Mais le réel endroit ou je me sens heureux, c’est quand je fais ma prière, quand j’ai une relation avec Dieu, Allah, je me sens serein, heureux...

 


1/ Je suis un citoyen Djiboutien de 23 ans. J’ai un niveau baccalauréat et suis sans travail.

2/ Dans mon pays il y a du tribalisme et du racisme, les députés soutiennent toujours leurs ethnies. Le tourisme et l’hôtellerie y sont présents.

3/ Créer des entreprises, créer des fabriques, donner du travail aux gens.

4/ Quand notre famille mange ensemble.

Lesotho

 

1/ Je m’appelle Manthuba, je suis une femme du Lesotho. J’ai 4 enfants, j’aime la musique (gospel)

2/ Au Lesotho, la façon de se rencontrer est particulière. Nous nous saluons et nous posons beaucoup de questions sur la santé de chaque membre de la famille de l’autre. L’environnement de notre pays est magnifique (montagnes, chutes), surtout l’hiver avec la neige.

3/ Au Lesotho, nous devrions trouver un moyen de produire afin de donner du travail aux gens.Il faudrait plus d’écoles moins chères, afin que les gens puissent à la fois nourrir et éduquer leurs enfants.

4/ Quand je suis à l’église. Sinon, j’aime aussi travailler et être avec ma famille.

 



1.I am Tsoanelo Malunga, a 25 years single lady- a writer of motivational books, an entrepreneur and mentor to teenagers. Currently studying Cost Accounting with CIMA Global and learning French at the Alliance Francaise de Maseru. I am a Mosotho and love taking very long walks....

 

2.I live in Lesotho in the heart of the capital, Maseru.

 

3.It is my desire to see people appreciating each other's differences and understanding that the core essence of the beauty of humanity is our diversity.

 

4.I feel extremely happy when I quote myself when speaking with others.Is that not fun?

 

Afrique du sud




1/ I am Jacques, I like all the good things of life ( food, music, familly, friends). I like to experience new things, I am a hard worker.
2/ The east cost of Australia is peacefull and quiet, a good place to raise your kids.
3/ Violence in the name of religion. If christians and muslims stop killing each other, if we change that, we can win the game and have the peace. We should allow the others to believe in what the believe.
4/ Anytime I hear my son's voice or I see him, it makes me feeling happy.

 


1/ Je m’appelle Linda, je suis née et j’ai vécu en Afrique du Sud. Je me sens juste une enfant de la nature.

2/ J’habite dans le plus beau pays du monde. Du moins, de ce que j’ai vu ailleurs, c’est celui que je préfère. L’espace, les animaux, la liberté de cet immense pays.

3/ L’attitude des gens à l’égard des autres. Les gens doivent être éduqués non par l’école mais par la nature. Ils doivent arrêter de se comparer, de se sentir mieux que les autres… Arrêtons de juger les gens selon leur look.

4/ Dans mon pays, l’Afrique du Sud, auprès des animaux, auprès de l’océan.

 


1/ Je m’appelle Maggy, je suis sud-africaine. Je suis zoulou. Je suis catholique, j’aime Dieu plus que tout. Je suis heureuse car je sens que Dieu m’accompagne partout. J’aime aider les autres, les aimer, pleurer et rire avec eux.

2/ Je n’ai jamais été dans un autre pays et je ne sais rien au sujet des autres pays. J’aime mon pays, les gens y sont sympathiques, ils acceptent les autres, leurs différences. S’ils sont en colère, ils chantent, s’ils sont heureux, ils chantent. Ils ne sont pas sérieux, ils prennent les évènements avec joie.

3/ Tous les hommes et femmes devraient connaître Dieu et s’aimer les uns les autres. Les noirs, les blancs devraient unir leur cœur, leur amour. L’Amour est un langage universel. Tu peux me blesser mais si je t’aime, je vais te pardonner.

4/ Je me sens heureuse à l’église. Toujours, quand je suis là bas, j’oublie les problèmes…

 


1/Je m’appelle Modiakjotla Tsanki. Je suis né et j’ai grandi dans le bidonville de Soweto ( le même que Nelson Mandela). Mon grand père était un des membres fondateur du congrès africain. Je me suis aussi engagé politiquement. Mon devoir et ma responsabilité ont été de me lever et de combattre pour une cause juste et noble.

2/ L’Afrique du Sud est un beau pays avec de belles personnes. Aujourd’hui nous vivons dans un pays démocratique et nous contribuons à l’amélioration de l’humanité car nous sommes un exemple pour les autres nations.

3/ La paix. Tuer des hommes est une situation que nous ne devons pas voir. La paix pour nos enfants, pas d’arme ni de guerre. Nous devons résoudre les problèmes par la discussion : travailler ensemble. Trop de gens sans emploi, pas assez d’hôpitaux, utilisons l’argent des bombes et des armes pour l’amélioration de la vie des gens…

4/ Je me sens heureux quand je vois des gens qui s’engagent dans une action constructive. Chaque homme doit travailler pour nourrir sa famille et montrer l’exemple à ses enfants. Je veux me réveiller un jour dans un pays sans drogue, sans arme, dans un pays de paix.



Australie


1/ I am Katarina, I am a nurse, I don't know who I am. I am happy. I am catholic. I like spending time with my familly, beeing with the people I love.
2/ Here in Alice Springs ( central Australia), the desert that surrounds us is very special. It attract me. It is a humble place because of the strengh of the nature. I feel privilege because of the aborigenes people that live here. I feel the spirit of this place strongly. Isolation is good and bad at the same time. Aborigenes can be good and bad ( drinking, abusing) at the same time.
3/ I'd like to see less divorce, less families breaking up. We shouldn't put ourself first ( TV gives us the image that we should be happy all the time). Love isn't a feeling, it is an action.
4/ At night, when I am in my garden, watering the plants. When I am with my mum. When I pray, sometimes.




1/ I am a very nice person. I am a giver. I love people, I love learning views and interestings things. The best thing that I like is watching someone realising that he is really capable. I like to experience evrything, I am not judgemental. I accept people for who the are and I love beeing free, able to make my owns decisions. I have a passion for arts.
2/ In cooper Pedy ( mining town in the center of australia), The environnement is special ( the desert ), The colours of the landscape, the sky). People are very diverse ( 49 nationalities).
3/ Less Greed will change the world drastly ( for money, for power)
3/ When I am with my family, when I am painting.



1/ I am the most relax outgoing. A happy go lucky. I am an aborigene ( not full blood). I am familly oriented and I want you to feel happy on our land.
2/ On the west of Australia, the country, the red durt is special. The salted lakes. In australia, we can have the lifestyle that we like. Friendly people.
3/ Unity of all people around the world. More people who accept other for who they are and not for what they are.
4/ Family


Autralie aborigène


1/ I am an aborigene musician. I am 46. I am a guy in between, a middle man. I am not full black but I cant be white.  
2/ The aborigenes, they are special breed. They are a different society. They work together, operate as a group, not as individuals. I am part of that group. The sad things is that so many aborigenes have been killed during the "settlement" or the "invasion" of Australia.
3/ The attitude of people. Helping each others. less selfisnees in the world. The aborigenes is a protective society., non destructive of the environnement.
For steel and gold, the land lies bare
Dreamers are the only ones who care
4/ many times...
With my music...
When I can be connected with the full blood people and we talk about the land.



1/ I am a person who hate planning things and would rather do them.
2/ In queensland coast, the water is special. But i have never been oversea. Here, we are able to sail on the coast, to jump from a boat. One of the islands is the Nirvana of the aborigenes ( fish, fresh water, fruits...)
3/ I haven't travelled So from what i hear, I think we should stop killing each others.
4/ With kids. I have 3 sons. When i sail with them. They are now able to sail me to the island. I like watching them. Especially because  had them taken from me. My divorce closed me some doors but opened others.


Australia ( aborigene)



1/ I am a full blood aborigene from Kalkedon tribe. I live in Mont Isa.
2/ I like it here because it is my granny country. She was living here before the whites came. ( Mont Isa is a young mining town). It is a special place that remind me of her.
3/I'd like the aborigenes to recieve some money from the mine. My grandmother new there was cooper here.
4/ When I recieve some money. Also when my wife comes back. I am happy and in peace on my land.





1/ I am me. I can't say in words who I am. I am an individual who don't compare himself with anybody else. I am an Hethestic. I like helping people. I am also a workalcoholic ( I can't stop working, I need to be always busy)
2/ Here in Mont Isa, there is a laid back athmosphere. a stress free environment. People are easy to get on with. The governement has made the aborigenes beeing as they are. ( drunk). There is a slow genocide-suicide of the aborigenes.
3/ Better harmony without beeing agressive to each others. Any war is wrong. We should bannish the genetically modified food ( kill humans).
Men is unhumanity to men.
4/ My present situation. I am just my own person... Was I able to say that when I was living with my wife??




Autralie (Aborigene) 
1/ Kathie, I am indigene.
I was born in Darwin ( north of Australia). I like painting, gardening, fishing, bush walking. I have 4 childrens and 4 grandchildrens.
2/ People are special in Darwin, it is multicultural ( food, celebrations). It is a remote area that hasn't been commercialised. My family is there therefore it is special for me.
3/ Peace in the world. Human right and social justice. Something should be done about the environnement. If the gouvernement wants to respect the native people, he should respect there traditions. The gouverenment should sonsult the native people and get some ideas to know ow to preserve the nature.
4/ On the beach, the sound of the water, the waves...



1/ I am changing who I am. I have been reying to do that for a couple of years. I needed a change, the way I was was wrong. Changing, learning is the point of beeng on earth. I took a new job last year, I am working in a new town, all that is changing me. I embrace the changes since my dad died unexpectely.
2/ Here, in cooper pedy, it is a symbolic place. I am living underground in a cave like half of the population of this mining town.
3/ Understanding and appreciation of each other. and acceptance. People should feel free to have their owns believes and allow others to be free to have their own believes. A positive acceptence of the differences. No war. I avoid saying tolerency ( which means for me" I accept your point of view even if I am sure it is wrong. We should be willing to accept changes.
4/ I don't remember a joyfull moment. I am a stable person who enjoy life and avoid extreme emotions... But I am happy when I have a discussion with my daugther on the phone.


 


1/ I am not sure. I am at a crossroad. I don't really know which road to take. Maybe it is because of age. I could settle down or be a traveller. Any decision I will take, I want to be sure I will like the person I will be. I think that when I was younger, I had the potentiel to be anybody but I didn't knew it. Now that I know that it was possible. I am afraid that i can't anymore be anybody. I might have lost the innocence and the feelingof not having limites. Age seems to make us loosing our blind believe that we don't have limites. A question in my mind: Is it better to be a jack of all trades ( a master of none) or a master of something. The society value the masters but the humanity seems to be better if they were more jack of all trades ( how would you learn if you think you are already a master??)
2/ I was born here in Brisbane ( east of Australia). I have travelled a bit. The more I travel, the more I think that my city is special and I like it. The rain, the smell of nature are special here. Civilized but safe. It is easy to live here, easy to get in contact with people. Australia is an old country but I feel new to it. I am proud to be accepted by this country and part of it.
3/ I am hesitating. Am I ready to change my way of life for it?
Change the gap between rich and poor countries. We have the technologie and we don't value it. Other countries don't care about technologie because people don't have water and food...
So people are disentfranchised from things thst the rest of the world take for granted ( democratie, technologie)
4/ Yesterday night, we were playing music, dancing eating with friends, I was happy.
The feeling of inclusion in my first Fest Noz ( a party in Britanny, west of France), when people brought me in the cercle to help me to learn. A night under the moon, on the see shore, walking and ssing a dolfin following us. It was a perfect harmony with the nature. You can't make that moment, you just have to be there and enjoy it because it will pass. That moment was beautifull and unique. All I could do was enjoying, an unbidden perfect moment...



 


1/ I am Lew from Australia.
I collect and restaure old vehicules. I wok full time and have an average income of 47000 australian dollars a year.
2/ Here, there is a lot of room. People are special, we feel free.
3/ peace and harmony. More protection for the cultures, the traditions. ( here, the aborigene are loosing their culture)
4/ a serein spot, on the river, with a cold beer. 
" You realize when you get older: what did I do with all that lime??"



 


1/ John, 58 socialworker ( taking to people to help them solving their problems).
I love playing music, the flute, the harmonica. I like the natural wildlife. I am interested in the history of the place I came from.
2/ The forest. We are called the lucky country. We have so much ressources that we don't realise what we have.
There should't be time for bad moods.
3/ I am worried of the environnement. More respect for the nature ressources. tolerency of others.
4/ playing with childrens, the point of living is about learning.
No man is an island.




Ile Maurice


1/ Je suis un homme qui jouit de la vie. Je suis ne a l'ile Maurice, j'ai grandit dans une culture francaise et voici 35 ans que je vis en Australie.
2/ Ici, a Perth en Australie, les gens sont detendus, honnetes. Le climat est fontastique ( chaleur, soleil).Le train de vie est decontracte. Une ville au bord de l'Ocean indien, de la riviere que rever de mieux?
3/ Changer la nature humaine. La rendre plus positive, moins belliqueuse, moins egoiste. La rendre plus tolerante, que les hommes s'acceptent les uns les autres comme ils sont sans essayer de se controler, de se changer... moins de politiciens idiots, de tabouts religieux, moins d'ignorance et plus d'humanisme.
4/ Presque partout. Je pense que le bonheur est en toi. Avec les gens que j'aime, de la bonne nourriture, du bon vin.




Israël


1/Nous sommes une classe d'enfants de 12 ans du quartier juif orthodoxes de Jérusalem.

2/Les religions. Arabes et juifs vivent dans le même pays. Les gens sont sympathiques mais sur la route, ils conduisent très dangereusement. Il existe à Jérusalem une ambiance spéciale, spirituelle. Nous avons le mur des lamentations, dernier vestige du temple de Salomon (détruit par les babyloniens, puis reconstruit et de nouveau détruit par les Romains)...

3/La paix. Pas de guerre. Que les gens du monde connaissent Israel autrement qu'a travers la télévision. Que plus de gens voyagent pour voir le monde au lieu de rester chez eux à se plaindre de leur pays. Arrêter le racisme.

4/Quand j'écoute ma chanson favorite. Quand je vois des gens ensemble. Quand je vois des gens qui rient. Quand je voyage en famille. Quand quelqu'un de proche se marie. Quand les autres sont heureux. Quand ma famille est venue s'installer en Israel.



1/Je suis ce que je veux être

2/En Israel, tout est spécial mais je ne sais pas si c'est vraiment le cas ou si ce sont juste les gens qui le disent. C'est petit mais l'on peut y trouver tout.

3/J'aimerai que commence le retour de la mode des années 90

4/Quand je vivais sur les rives de la mer morte. Je vivais dans un Kiboutz et travaillais sur la plage.




1/Ce matin, apres m'être levé, quand je suis sorti de mes toilettes et que je me suis étiré. Je me suis senti comme un arbre au printemps. Des jambes fortes plantées dans le sol et des branches qui pointaient vers le ciel. Je suis un être comme toi et comme les autres. Partie de Dieu et de la création avec tout à l'intérieur, le beau et le moins beau...

2/C'est grand et petit à la fois, d'un point de vue philosophique.

3/Pas de frontière

Pas de limite au pays

Un monde unifié.

4/Voir des yeux ouverts et un sourire. Cela chatouille mon coeur.



1/Je ne sais pas, ce n'est pas quelque chose que je peux définir, plutôt quelque chose que je ressens.

2/Israel, un mélange coloré de personnes du monde entier (polonais, marocains, russes, yéménites, iraqiens, serbes...) qui apprennent à vivre sur la même terre, la Palestine, qui apprennent à terminer une guerre...

3/J'aimerai voir pendant ma vie, les gens se connecter avec qui ils sont vraiment. Que les gens puissent donner sur terre ce dont ils ont hérité de Dieu.

4/Quand je fais l'Amour lorsque c'est vraiment faire l'Amour. Aussi quand je peux exprimer mes souffrances. Etre aimé dans mes difficultés, etre capable d'exprimer mes difficultés sans avoir l'impression d'être considérée comme une enfant. La pluspart des gens ont honte de leurs difficultés sont incompris car les gens n'aiment pas entendre la souffrance des autres.



1/Je suis Dodo, un createur. Je suis une des enfants d'une famille de 4 enfants. Je suis un étudiant studieux. Je pense que je pourrai être un meilleur ami pour mes amis proches. J'aime les arts, le fait que quelqu'un se dévoile dans une production. Je crois en des valeurs telles que la communaute, prendre soin des autres, l'Amour.

2/Dans ce pays, il existe une majorité de gens très ouverts. Ceci a du bon et du mauvais. Parfois, les gens sont trop engagés, leurs émotions deviennent incontrolées.Les différences (religions, culture)

3/J'aimerai que les gens prennent soin les uns des autres. On ne peut pas savoir dans quelle situation nous serons dans un an ou deux. J'aimerai que les gens agissent envers les autres de la même façon qu'ils aimeraient que les gens agissent envers eux. Les gens ne veulent pas améliorer les choses, ils n'ont pas de motivations pour faire des choses. Dans la même rue, tu peux voir les belles jeunes filles, les mendiants et les poubelles. Tu as le choix de regarder ou tu veux. Si tu prends soin de ce qui t'entoure, tu peux l'améliorer. Si tu ne regarde pas les choses qui ne sont pas belles, rien ne changera. mais ce qui est laid peut devenir beau.

4/Quand je danse, mon esprit pense uniquement à la musique et au mouvement. C'est une façon d'échapper à ce monde. Dans la nature, elle est si belle et si suppérieure à moi. A l'aube, lorsque la lumière commence à venir, elle est très spéciale et ce moment arrive de façon soudaine, inattendue...



1/We are a group of 12 years old childrens from a school of the orthodox part of the old city of Jerusalem.

2/Religions are special, arabs and jewish life together. People are friendly but, when they drive, they drive very badly.

There is a special athmosphere here, spiritual.

3/Peace, no war between any countries. We would like that people would know Israel not only from the TV point of view. People should travel more instead of complaining about their country. stop racism.

4/When I listen my favorite song, when people are loughing, when I travel with my familly. When others people are happy. When I came from France to Israel.


1/I feel that I am looking at myself like a survivor, that I have an obligation to success and live. I was in Germany in a concentration camp. My parents and all my grand-parents were killed in those camps. I have the obigation to build a strong nation (with army) so that nobody can tell us what to do. My son and my grand son are aware of what happen to us in the past.

2/It is a new country (60 years), but it is based on a wery old culture and a very old language. Hebrew was spoken 3000 years ago, most of those old languages have dissapered. It was only spoken on the base of a religion. Now it is the language of a nation. Here there is a very strong link between nation and religion. We are surrounded by arabic countries. We are an advance country economicaly.

3/I 'd like to see stronger leaderships. We should define strong natinal targets. The young people of the country seem lost. On a universal level, I 'd like to see a better approach to preservation of the life, green, water, for a good environnement.

4/People can be happy when they have a central point in their lives, wich gives them a direction. Can be religion, nature, music, reading, poetry, singing, love, waiting for something to happen...thoses aims that lead the life and bring happiness. For me I used some of thoses aims to be happy at differents stages of my life.

1/Je me regarde comme une survivant. J'étais dans un camp de concentration allemand durant la seconde guerre mondiale. J'avais 10 ans. Mes parents et tous mes grands parents y sont mort. En tant que survivant, je me sens obligé de vivre et de réussir. J'ai l'obligation d'aider à la construction d'une nation forte (avec une armée forte afin que personne ne puisse nous dire ce que nous devons faire). Mes fils et mes petits fils sont au courant de ce qui est arrivé à notre peuple juif dans le passé. Je ne sais pas ce qu'ils en pensent.

2/Israel est un pays jeune (60 ans) mais il est construit sur une culture et une langue très anciennes.L'hébreu était parlé il y a 3000 ans. La pluspart des langue de cette époque ont disparu. Le notre a été conservé et était parlé pour la religion. Il est devenu la langue d'une nation. Ici, le lien entre religion et nation est très fort. Nous sommes entourés de pays arabes, notre économie est celle d'un pays avancé.

3/J'aimerai voir de meilleur meneurs, politiciens. Que nous ayons des objectifs biens définis et que nous cherchions à les atteindre. Notre jeunesse s'égare, ils sont perdus. J'aimerai que de façon universelle, l'on cherche à préserver la vie, la nature, l'eau...

4/Les gens sont heureux lorsqu'ils ont quelque chose qui dirige leur vie. Ce peut être la religion, l'amour, la nature, la musique, la lecture, la poesie, s'occuper des autres, l'attente de quelque chose, une naissance, une rencontre... Ces choses qui guident la vie et apportent le bonheur. Personnellement, j'ai usé de certains de ces objectifs pour être heureux de façon différente à différentes étapes de ma vie.




1/J'ai 25 ans. Je suis venue toute jeune d'ukraine en Israel, je me sens de ce pays. Je suis infirmière.

Les israeliens sont sympathiques, tous se connaissent, c'est un petit pays.

Que les humains respectent plus la nature.

Pendant l'armée, je me sentais utile auprès des soldats dont je prenais soin.



1/ I am rachel, I am a simple young girl that likes to take the best of everything.
2/ Israel is the holly country. It has been here for 5000 years. Bethleem, jerusalem are sacred places for Jewish, muslims, christians... The weather and the people are very warm.
3/ Peace. People to be more open heart, giving and sharing. Stop beeng selfish.
4/ When i am with my bestfriends, anywhere.
I love them.

 


 


1/ I am Maya, 26 years old, from Israel. I want to study geoprafi and travel around the world. To meet new people.
2/ The people of israel are special ( for the good and the bad). They do things with passion. It is a beautifull country to travel to.
3/ Less violence. People beeng more open minded. Tolerency one to the other. Stop thinking about money.
4/ With my familly. When I do what I want, when I travel.

Israel

1/Je ne sais pas.

2/Je vis à Tel Aviv, en Israël. Le soleil, la lumière, il y en a beaucoup. Les palmiers...

3/Je ne sais pas, je m'en fou, je pense à mes problèmes.

4/La maison de mon ex. Quand je me réveillais et que je voyais le ciel bleu et les palmiers.

Italie



1/ Je suis Mikaella
2/ Je vis dans la montagne. Ici, tous les gens parlent italien et allemand. Tout le monde connait tout le monde.
3/ Les gens devraient communiquer les uns avec les autres. Les gens ne pensent qu'à l'argent. Mais cela ne les rendra pas heureux. Etre ensemble et prendre du temps pour autre chose que le travail, voilà ce que je recherche.
4/ Quand je suis chez moi, dans la montagne.


Italie


1/ Je suis un être humain heureux. Je suis né en Italie. Je suis un nuage qui passe dans le ciel, qui veut voler comme un oiseau...
2/ Les Italiens ont la tête dure; Nous sommes une conféderation de petits états, il existe et existera toujours des rivalités entre les différentes régions.
3/ Arrêtons la guerre. Réalisons une meilleure distribution des richesses. Malheureusement, la culture dominante nous enseigne ses valeurs ( américaines). Je connais des gens qui, lorsqu'ils vont visiter un pays, regardent s'ils peuvent s'acheter une maison dans ce pays... Pourquoi?
4/ Lorsque je suis en randonnée dans la montagne avec ma compagne, dans la nature.

Italie

 

 

1/ Je m'approche de plus en plus de la réponse mais je ne sais pas...
J'ai souvent l'impression d'être quelqu'un qui est tombé dans la mauvaise époque. Je n'aime pas cette époque contaminée par la désillusion et le pessimisme.
2/ Ici, en italie, les gens sont contradictoires. A la fois, ils sont incapables de voter (pas de sens civique et de vision à long terme) et ils sont pleins d'humanité. Un italien, c'est comme un bon vin, c'est spécial mais cela ne plait pas à tous.
3/ Moins d'égoïsme, Regarder un peu plus loin que son nez. Gestion des ressources économiques, le pétrole, le riz, le maïs... Arrêtons le « c'est à moi » et soyons meilleur, pas enfermé dans nos idées... Plus de disponibilité envers les autres. C'est comme si l'homme faisait constamment un effort pour détruire l'harmonie, il y tend mais n'arrive pas à la joindre.
4/ Je crois qu´il existe un vide en chaque personne qui est rempli par quelque chose de différent à divers moments ( amour, achat, réalisation d´un rêve, travail pour les autres...) Etre avec les gens que j´aime me rend heureux. Si cela se passe dans un endroit où l´harmonie est plus palpable, cela est encore plus fort. Là où je vis ( montagne), cette harmonie est évidente. Je suis quelqu’un qui jouit de l´empathie.

 

Angleterre

 

1/ I am Cath, 28, I hide behind humour. I am sadder inside that I let the others people see. I don't want to go back to England. I want to start over my life.

2/ My mum, my dad and my friends. I don't like my country.

3/ I'd like to see the western world leaving the third world alone. People not interfering in other people lives. People are too realistic, and too selfish. If people would think less about themselfs, they would have more time for the others. We have over evoluted.

4/ Make me cry and happy: My grandad house, he used to put me on his bailey and I will dance while he would sing

 

 


 

1/ My name is Sonia, I am 28. I always worked in an office. I smile a lot. I am pessimistic even if I smile a lot. I try to be optimistic. I am a traveller at the moment. I try to experience things that I can't experience in England.

2/ Friend and familly. London is special and chaotic. It suits me. We have a nice coutryside. We have good pubs.

3/ The weather in England (Joke). People should look after the environnement, recycle more. I wish everything should'nt be done on the base of money.

4/ Going home would make me feel happy because I have been away. When I was 15, 16 I was very happy, I was also ignorant of the real problems of the world.

 

 

 

 



1/ I am Bryn, a 44 years old man living in Australia since 1991. That is a hard question. Maybe you should ask my partner and my friends to have the true answer... I believe that I am many different things in many different situations ( like a cameleon). The others should have a better idea of me than me. I am a person that like having a person which he can relie on. My partner, my familly and two friends are those kind of person. I hope they feel that they can do it for me ( rely on me).
2/ Australia is my second country. People here are very generous. I found a new family here. I enjoy th esame things I enjeyed in england ( but they are different): the light, weather, colours of nature, smell after the water falled, leaves...) 
3/ I 'd like to see more equality for everybody. A real compassion. End of prejudice, erosion of barrieres : people really appreciating each other, end to prejudice. A general feeling of goodwill to each others. Goodwill beeing the first instinct. The general attitude to the world be sharing. A world full of people like you Sam: you have a lot to share but you also know that others have a lot to share too. Changing attitude to optimism. I have a saying: try to give alittle bit more than you take.
4/ It depends, there are many... The first time I played a tune on the whistle, the first LSD trip, today when I danced with Ellen in the kitchen, going to a fest noz in Britanny, the releast of loosing my virginity, when I took my parents to Paris in france, when the kids of my friend hugg me, when I come back to England.

 

Argentine

 

1) Soy Pablo Ríos, tengo 21 años. Soy argentino, me crié en Bariloche pero hace una semana me vine a vivir a Mendoza, donde estoy viviendo solo en un pequeño departamento. Soy músico; toco guitarra y whistle. Amo la música y cultura celta de todas las vertientes. Ahora estoy en el proceso de adaptación a ésta nueva ciudad y sus cosas. No tengo pasa tiempos, creo que siempre estoy haciendo algo y que por mas simple que sea no es para "pasar" el tiempo.

 

2) Creo que lo especial de Argentina, en general, es la inmensidad que tiene. Uno puede conocer muchas argentinas. Si vas al norte encontras un mundo totalmente diferente al del sur.Geográficamente y culturalmente. Aunque después uno se da cuenta de que toda la gente, por mas distinta que sea, es igual. Es lo que mas me gusta de mi país, la INMENSIDAD.

 

3) Me gustaría que la mediocridad se termine. Que cada persona tenga algo por lo cual vivir y contruir su futuro. Creo que la peor pobreza es la mental.La educación en la escuela y en la familia es lo mas importante de todo y creo que en éstos tiempo se nota mucho que eso está funcionando mal.

Eso me gustaría cambiar o mejorar, la educación. Para poder entendernos mejor y así vivir mejor.

4) Un lugar donde me sienta felíz.....emmm, ese lugar al que uno llega entre amigos y esa "buena gente" que uno conoce. Compartir una comida, unos mates, cualquier cosa y sentirme bien; ese es el lugar especial, donde me siento realmente feliz.

 

 


1/Soy Karina, tengo 39 anos, soy profesora de historia en una escuela de ninos ciegos y en la universidad nacional de la Patagonia de Commodoro. Me gusta leer y aguantar la locura de mi hijo de 3 anos. Soy ciega, perdi la vista a los 10 anos.  Caminar aqui es difficil. Me gusta ver pelliculas pero necessito que sean dobladas...

2/La gente es especial aqui. Tienen rapto de solidaridad, algunos se bajan de su auto para ayudarme a cruzar. En Commodoro, el viento es especial, cuando me voy a otro lugar, estrano el viento...

3/Cambiar en el mundo? Se puede hablar de los hombres politicos? Tendriamos que cambiar al gran Hermano del Norte... Pero no es la solucion tampoco. Habria que cambiar a los grupos de poder... Soy descendiente de Israelis y lo que pasa en Israel es pathetico. No entiendo porque los franceses votan a Sarkozy, un hombre que quiere poner un chip a los ninos que se portan mal, tampoco entiendo porque nosotros votamos a nuestro actual presidente Kirchner. Todos necessitamos un gran cambio. Una mejor distribucion de la riquesa, mejorar la comprehension, sentarnos a escuchar y entender a nuestros ennemigos. Ponerse de acuerdo. Mejorar la educacion... Eso es la vision de una ciega...

4/Un lugar: Me acuerdo... De pequena, me iba en la naturaleza, era un lugar especial,  ahora es mas difficil hacerlo... Un momento: Cuando mi nene viene en mis brazos, con ganas y buen humor...

 

1/Je m'appelle Karina, j'ai 39 ans, je suis aveugle. Je suis professeur d'histoire pour les enfants aveugles à l'université de la Patagonie à Commodoro. J'aime lire et supporter la folie de mon fils de 3 ans. J'ai perdu la vue lorsque j'avais 10 ans. Marcher ici est difficile J'aime voir des films mais j'ai besoin qu'ils soient traduits en espagnol.

2/Les gens ici sont particuliers, de temps en temps ils ont un geste de solidarité. Il descendent de leur voiture pour m'aider à traverser. A Commodoro, il y a beaucoup de vent. Il me manque lorsque je vais dans une autre ville.

3/Changer dans le monde ? On peut parler des hommes politiques ? Nous devrions changer le grand frère du Nord... Mais ce n'est pas la solution. Il faudrait changer les groupes qui possèdent le pouvoir. Je suis descendante d'Israéliens et je trouve pathétique ce qu'il se passe en Israël. Je ne comprends pas comment les Français peuvent voter Sarkozy, un homme qui aimerait mettre une puce électronique aux enfants qui se comportent mal... Je ne comprends pas non plus pourquoi nous votons pour notre actuel président (Kirchner). Nous avons tous besoin d'un grand changement. Une meilleure distribution des richesses, plus de compréhension. Nous asseoir avec nos ennemis pour discuter, se mettre d'accord. Améliorer l'éducation. Ceci est la vision d'une aveugle.

4/Un lieu: Quand j'étais petite, j'aimais aller dans la nature, je m'en rappelle bien, désormais, c'est plus difficile. Un moment: Quand mon fils vient dans mes bras, content et de bonne humeur.

1/My name is Karina, I am 39 yeaurs old, I am Blind. I am a history teacher for blind student and in the university. I can't see since I was 10. I like movies but they need to be in spanish.

2/People here are special. Sometimes, they stop their car to help me to cross the street. Here, there is a lot of wind, I miss it when I go away..

3/ I can speak of politic? I would like to change the big brother of the North. But it isn't the solution... We need to change the political groups. I am israeli but I am very sad to see what is happening in Israel... I don't understand why french people vote Sarkozy ( a man who want to control bad kids with a electronic patch) and why we vote Kirchner... We all need a big change. Sharing the ressources, more understanding. Sitting with ennemis and understand their point of view. improve education. This is the vision of a blind person.

4/When I was a kid, I loved going in the nature, now it is harder... I like when my little boy come in my arms, when he is in a good mood.

 


1- Mi nombre es Ayelén Zavala,Tengo 17 años, vivo con mis padres y hermanos, estudio en una secundaria  llamada centro polivalente de arte, mis pasatiemos es dibujar, pintar, ir a pasear...escuchar música,ect.

 

2-soy de Argentina, Tierra del Fuego e Islas del Atlantico Sur,(Ushuaia). se dice el fin del mundo..  es un lugar turistico por el paisaje, a las demas personas que no viven en la patagonia le llaman mucho la atención los colores del cileo en el amanecer, por lo que escuche... la cultura la figura del gaucho , un buen asado..las empanadas criollas..

 

3- Lo que me gustaria mejorar es poder lograr que la gente se interese mas por cuidar el medio ambiente en donde vivimos, el agua, la tierra, el aire, ya como a los seres vivos... y lo que quisiera cambiar que no haya guerra.. ni que mueran chicos por hambre..

 

4-El lugar de mis sueños seria en el norte de Argentina.. en un lugar abierto como en un campo verde con una casita común que sea bonita.. y una playa al lado..    osino como sea feliz voy a ser...

 


1/ Mi nombre es Raúl, soy Argentino tengo 51 años, casado con dos hijas de 27 y 24 años, empleado administrativo en una empresa de distribución energética y mi pasatiempo es realizar un sitio web que hago con mucho cariño porque se trata de mostrar mi lugar : www.vistasdelvalle.com.ar

2/ En el lugar donde vivo, el valle inferior del Rio Chubut, lo especial  que tiene es las diferentes culturas que se adapataron para vivir juntas y sobre todo la cultura galesa que es la que nos inició en ésta zona.

3/ Lo que realmente me gustaría es lograr  que todos tengamos conciencia de la ecología del lugar y cuidar la tierra y el agua; algo se está haciendo pero cuesta mucho cambiar una mentalidad ya echa.

4/ Un lugar muy especial para mí es la costa del mar donde hemos pasado con mi familia días de esparcimiento increíbles.

 


1/Me llamo Carlos, tengo 47 anos, 3 hijos, soy descendiente de los indios Mapuche y de los espanoles. Soy Policia. Me gusta leer, pintar, escrivir y hacer artesania con las manos.

 

2/Vivo en una communidad de descendientes de galles, en la patagonia : La relacion de los immigrantes celtas con los nativos Tehuelches es especial. Una colonisacion con respecto ( hermanidad, amistad, ayuda). Despues, otros hiziron el mal...

 

3/Que la gente vuelva a sus principios, que respecta la convidencia del otro ( respectar a su forma de vida, a sus creencias): Para que no haya guerras que trae el Hambre.

 

4/Donde tengo mi familla, aqui.

 

1/Je m'appelle Carlos, j'ai 47 ans , 3 enfants. Je suis descendant des indiens Mapuches et des espagnols. Je suis policier. J'aime lire, peindre, écrire, faire de l'artisanat avec mes mains.

 

2/J'habite dans une communauté de descendant de Galois, dans la Patagonie. Ici, ce qui est spécial, c'est la relation entre les immigrants celtes et les autochtones tehueches. La colonisation c'est faite avec fraternité, amitié, aide. Par la suite d'autres arrivants ont fait le mal.

 

3/J'aimerai que les gens reviennent aux principes moraux,  qu'ils respectent la façon de vivre de l'autre, ses croyances. Pour qu'il n'y ai pas de guerre et de faim.

 

4/La ou se trouve ma famille, ici.

 

 


1/ Soy Rodrigo, tengo 28 anos, dos hijos, camionero. Me gusta estar con mi familla, escuchar musica y mi trabajo. No tengo tiempo para tener pasatiempo.

2/ En mi pais, la gente es muy solidaria, hay de todo ( climas, paisajes). Puedes encontrar lo que buscas.

3/ Sacar la pobreza, la inegualidad, el ambre.

4/ Era en mi casa, vivir los momentos juntos. Pero, ya soy separado, no tengo casa.

1/ Je suis Rodrigue, j'ai 28 ans, deux enfants, je suis camionneur. J'aime être avec ma famille, écouter la musique, mon travail. Je n'ai pas le temps d'avoir de loisir.

2/ Dans mon pays, les gens sont solidaires, il y a de tout (climats, paysages). Chacun peut trouver ce qu'il cherche.

3/ Mettre fin à la pauvreté, l'inégalité, la faim.

4/ C'était dans ma maison, avec ma femme et les deux enfants. Mais je suis séparé, alors je n'ai plus de maison...

 


1/ Je m'appelle Charli, j'ai 29 ans, je suis célibataire, je travaille dans une station service. J'aime le foot et le tennis. J'adore partager des moments avec mes amis.

2/ Ce pays offre tous les climats possibles. L'Argentine est composée d'un mélange de races principalement européennes ( Italie, Allemagne) et dernièrement ( pour les possibilités de travail), une autre vague d'immigration ( Pérou, Bolivie, Paraguay, Uruguay). Les gens sont amicaux et chaleureux.

3/ L'hypocrisie et l'égoïsme. Que les gens qui ont le pouvoir entre leurs mains ouvrent les yeux et puissent voir le mal qu'ils causent. Avec un effort minime, il me semble possible d'aider beaucoup de personnes a sortir de leurs difficultés.

4/ Dans ma famille, dans ma maison. J'ai deux grands parents, ma soeur et mes parents. Nous sommes très attentifs les uns envers les autres.

 


1/ Je suis Luis, j'ai 72 ans, 3 enfants, 7 petits enfants. Je suis agent de sécurité et instructeur de tir. J'aime l'amitié, la nature, la liberté, j'aime être utile au autres dans la limite de mes possibilités. Pour cela j'aimerai travailler, si mon corps le permet, jusqu'a 80 ans. La vie ne dure qu'un instant, rien de plus... Pour vivre de nombreuses années, il faut ignorer la mort et vivre l'instant.

 

2/ Mon pays possède tant de richesses, tant de ressources naturelles qu'il pourrait alimenter le monde. Malheureusement, nous ne respectons rien. Ce que j'aime ici, c'est l'honnêteté des gens de la campagne.

 

3/ J'aimerai que l'indolence prenne fin. Que les gens prennent conscience qu'il faut offrir des études aux enfants, le droit de devenir quelqu'un, les valeurs de dieu. Donner a manger a celui qui a faim, donner a boire a celui qui a soif et respecter la nature.

Si tu es avocat, médecin, tu le dois à ton grand père, à ta grand mère, ils ont travaillé la terre pour te nourrir, respecte les...

 

4/Loin des usines, loin de la ville, écouter les oiseaux, le chant de l'eau, les sons du silence.

 


1/Me llamo Lucia, tengo 29 anos, 4 hijos: Soy profesora de educacion fisica. Me gusta jugar al futbal y las actividades manual ( cuando tengo tiempo)

 

2/Vivo en Gaiman, en la Patagonia, aqui, se ha mantenido la cultura de los galeses sin desmerecer a las otras culturas ( indigenas, espanolas) Este lugar es una mescla donde se respecta a cada uno. Los indigenos perdiron cuando se empezo la campana del desierto (liberar las tierras para los immigrantes y sus vacas y sus overas). Los indigenos guardan un sentimiento de inferioridad.

 

3/Me preoccupo por el tema de la ecologia, los recursos naturales no renovables. Los indigenos eran muy cosciente que las tierra no les pertenescia, eran parte de ella.

Me gustaria que los intereses dejarian de ser economicos para ser humanos. Pero eso no se puede porque vivemos el capitalismo feroz.

 

4/En mi casa, con mis chicos. Ellos ponen sentido a cada lugar, dan vida a cada espacio. Me gusta tambien los lugares donde no hay mucha gente, el contacto directo con la naturaleza, la playa, la cordillera...

 


1/ Soy Guillermo, tengo 47 anos, 5 hijos, soy ingeniero agronomo, me gusta el football.

 

2/ Argentina tiene muchas riquesas naturales. La gente maintiene un grado importante de solidaridad, conpanerismo y la fe en Dios.

 

3/ Mejorar la solidaridad y la spiritualidad. Dar marcha atras con el racionalismo ( No tomar decisiones en foncion e lo que se puede medir). El exito y el fracaso son dos impostores. Hay que tomer mas riesgo sin pensar en el resultado ( dinero, poder, fama). Hacer las cosas con el corazon.

 

4/ En mi casa, con mi familla.

1/ Je suis Guillermo, 47 ans, 5 enfants, je suis ingénieur agronome et j'aime le football.

2/ L'argentine a beaucoup de richesses naturelles. Les gens sont encore solidaires, amicaux et croient en Dieu.

 

3/ Que l'on améliore la solidarité et la spiritualité. Que l'on fasse marche arrière avec le rationalisme. Ne pas prendre les décisions uniquement en fonction de ce qui peut se mesurer La réussite et l'échec ne veulent rien dire. Il faut faire les choses sans penser au résultat ( argent, pouvoir, célébrite). Faire les choses avec le coeur.

4/Dans ma maison, ma famille.

 


1/ soy Carlos, tengo 47 anos, 3 hijos. Soy policia. Soy descendiente de Mapuche y espanol. Me gusta leer, pintar, escrivir y hacer artesana.

 

2/Vivo en la Patagonia, lo especial es la immensidad de los paisajes. Aqui, en 1865 veniron los celttas de Gales. La colonisacion de los gales se hizo con paz, con repecto, con amistad, hermanidad. Les indigenos tehuelches y los gales se apoyaron muchissima, se ensenaron lo que el otro no sabia. Despues, llegaron los espanoles a matar a los indigenos...

3/ Que la gente vuelva a sus principios. Que respecta la convidencia del otro (creencias, forma de vivir). Asi no hara guerra que trae hambre.

4/ Donde tengo mi familla. Aqui.

1/ Je suis Carlos, 47ans, 3 enfants, officier de police. Je suis descendant de Mapuchi et d'espagnol. J'aime lire, peindre, écrire et faire de l'artisanat.

2/ J'habite en Patagonie. Ce qui est spécial, c'est l'immensité des paysages. Ici, en 1865, les gallois sont arrivés. Leur colonisation s'est faite dans la paix, le respect, l'amitié. Les indigènes et les gallois se sont aidés, on enseigne à l'autre ce qu'il ne savait pas. Les espagnols sont ensuite arrivés pour tuer les indigènes...

3/ J'aimerais que les gens reviennent à leurs principes. Qu'ils respectent la façon de vivre de l'autre ( ses croyances). Ainsi, il n'y aura plus de guerre, de faim...

4/ Où se trouve ma famille, ici.

 


/ Je m'appelle Osvaldo, j'ai 60 ans. Je travaille pour la municipalité (veilleur de nuit). J'aime voyager avec ma famille, mes petits enfants. J'aime le tango, quand j'étais plus jeune, je chantais. Je vis pour ma famille je suis à sa disposition. J'essai d'aider les autres et, si je ne peux pas leur être utile, je fais en sorte de ne pas les importuner.

 

2/ Ce que j'aime dans ma ville où je vis depuis 30 ans, c'est que les gens s'entraident, même s'ils ne se connaissent pas. Je ne suis jamais allé à l'étranger mais je pense que mon pays est une merveille ( pour ses richesses naturelles, ses habitants), j'aimerais le connaître encore mieux.

 

3/ Qu'il n'y ai pas de gens affames, d'enfants mendiants, que les gens gagnent ce dont ils ont réellement besoin pour vivre... Que chaque personne puisse s'épanouir dans un travail.

 

4/ Dans ma maison, dans la maison de mes enfants et dans mon travail

 

1)Soy Claudio, cantor popular, me dicen la obeja negra del pueblo, y tambien me dicen el revolucionario

2)En mi pueblo, lo especial es su gallardia ( entre ausaria y precaucion). Es tan hermoso y tambien tan injusto. Seguimos luchando


3)Trabajar y seguir luchando para mejorar, para la lucha sociale. Hasta cuando seguiremos matandonos por intereses creados.

4)Mi patria, por eso lucho tanto. Voy a seguir hasta la ultima. Espero que tu tambien te sientes feliz en mi patria, espero que yo tambien me sentiria feliz en tu patria.
( Claudio vivia en la calle cuando nos hemos encontrado)

 

Chili

1.- Soy Hugo, nací en Arica (Chile), luego viví en Viña del Mar, ahora estoy en Santiago, y el plan es el próximo año vivir en Lago Puelo (Argentina). Tengo 28 años y me dedico a la música, sobre todo de raíz irlandesa, escocesa, bretona, gallega,... tenemos una compañía de teatro-música con Camila, mi mujer, y una amiga, donde toco acordeón, arpa, gaita, bodhràn, whistle. También toco en la Banda Celta Danzante y en la Andes Highlanders Pipe Band.
2.- La geografía es bastante especial, altas montañas nevadas, y estamos a sólo 90 minutos de la costa, con hermosas playas. Igual Santiago, como ciudad demasiado grande que es, tiene los vicios de esta modernidad, desconfianza entre la gente, consumismo, etc... pero tambiém queda espacio para formas alternativas de vida en la ciudad.
3.- Aunque suene un poco fuerte, creo que lo más urgente es que cambiemos nosotros, quienes habitamos este mundo. Como me parece una falta de respeto meterse en el espacio individual del otro, creo que nuestro espacio de acción somos nosotros mismos. Es increíble que el sólo hecho de hacerse responsable de uno mismo y de cómo afectamos al otro, muchas veces produce un impacto en la gente, y comienzan a cuestionarse y a cambiar ellos también.
4.- Creo que el lugar es Uno.

 

1. soy satanas

2. la fecundidad de la tierra

3. hechar abajo la estructura del estado

4. un lugar donde duerma tranquilo y en el que tenga un lugar donde poder trabajar con mis manos ,en la que alla gente alegre que esta convencida de que puede vivir sin que la gobiernen, un espacio liberado, una okupa (casa ocupada), mi kasa donde hoy vivo.

 

1/Camila, Chilena, 31 años y muy cerca de los 32, muy felizmente casada con Hugo, sin hijos aún, Soy diseñadora teatral y actualmente estoy estudiando pedagogía para ser profesora de Artes Visuales, además soy profesora de danza irlandesa (step y set dancing con soft shoes) y escocesa  (highland dance) y directora de dos grupos de danza, también estoy estudiando Sean Nos, que es un zapateo campesino irlandés, trabajo también en grupo de danza, música y cuentacuentos con mi marido y una amiga (Panchiba) y preparando otra obra con varios grupos de música, danza y un duende que cuenta historias. Finalmente también hago ilustraciones para revistas. Con respecto a mis pasatiempos, es coleccionar hadas y duendes provenientes de distintas partes del mundo y si puedo llevarlos en mis "bolsitas", soy como una especie de tía loca y mágica para los niños.

2/Chile es un país muy largo y hermoso, desde desiertos muy secos hasta nieves eternas pasando por unos bosques húmedos llenos de vegetación, con el mar y la montaña muy cerca. Amo la mitología del sur, llena de seres fabulosos y la gente del sur es muy cariñosa.

Me gusta la comida de acá como las empanadas, el milcao y el curanto, también me gusta la chicha.

3/Primero por casa: Santiago es demasiado grande y gris, lleno de smog y con muy maltransporte público, todo se concentra acá sin dar muchas oprtunidades a las provincias, cuando como lugar para vivir son mucho más lindas y con una calidad de vida más sana. En Chile,  necesidades básicas como la educación y la salud son privadas, por lo cual es muy caro todo y hay mucha diferencia entre ricos y pobres, si tienes plata se abren muchas puertas y si no, no tienes muchas posibilidades de salir adelante.

En el mundo, me gustaría que la gente dejase de pelear por el petróleo y de matar a tanta gente, que los seres humanos fuesemos menos egoístas y egocéntricos y nos preocupáramos más por el que está a nuestro lado, en vez de buscar sólo nuestro bienestar a costa de los demás.

4/En mi casa que es un pequeño paraíso, un pequeño oasis en medio de la gran ciudad, ojalá junto a Hugo, y sino es aquí, donde sea pero que estemos juntos.

 

1/ Me llamo Carlos, tengo 53 anos. Soy un profesor que deje la sala de clase para dedicarse a crear dramaturia, composicion musical, poesia y direcion de teatro. Soy casado y tengo 3 hijas y 4 nietos. Amo la libertad (responsable), amo la naturaleza, amo la cultura.

2/ En la isla de Chiloe, la naturaleza es especiale. Esa cultura es differente del resto de Chile. Su mythologia, su gastronomia, su religiosidad (catholica). En Chile se siente todavia el dolor de la dictatura de Pinochet. Por la primera vez hamos tenido una mujer como presidente (eso es una evidencia que la sociedad chilena a evolucionado positivamente); Me duele la differencia entre los ricos y los pobres.

3/ El tema clave: un respecto mejor para la naturaleza.Eso sinifica respectar al hombre y las futuras generaciones. Me gustaria mejorar las differencias entre los ricos y los pobres.

4/ En mi casa, en el bosquet, en la paya. En cualquier lugar donde estoy con mis familiares y mis amigos.

 

1/ Me llamo Claudia, tengo 22 anos, soy estudiante en arte. Me gusta hacer muchas cosas. Saco fotos de los carabineros ( por exemplo el 11 de septiembre por la fiesta del golpe del estado). Estoy en contra de las autos, de las maquinas en las casa ( menos la refrigadora). Voy con mi bicicleta. Para mi, los animales son amigos, no somos duenos de los animales. Ellos vinen con nosotros. Soy una persona que esta buscando respuestas para vivir mi vida de una manera sana. Es difficil en una ciudad porque no estoy de accuerdo con muchas cosas. Estoy en contra del individualismo. para mi, lo mas importante est la solidaridad junta al respecto.
Soy soltera, me gusta ser libre de tomar las decisiones personales sin tener que rendir en cuenta a nadie; pero a mi si.

2/ Vivo en una casa ocupada donde solidaridad y respecto son la base. Aqui, el dinero no es lo mas importante. Si no tengo dinero, tendre un plato y un poco de pan. Los otros son un apoyo, nos ayudan con lo que saben hacer; La sonrisa es presente aqui, el trabajo colectivo. El trabajo collectivo es la mejor forma de conocerse.


3/ Que no existeria el consumismo. Que los medios de communicacion serian usados para las cosas essenciales, no para el consumismo. Cultura, educacion y salud para todos;

4/ En un parque.

1/ Soy Dios, decir eso es decir todo. Lo digo con humilidad. Siento que Dios esta en mi y nada mas.

2/ Me sorprende vivir en un lugar tan lindo y la gente al rededor tan destruida (tirada a la calle, alcoolica,ciudad sucia)Me parece que es una contradicion.

3/ Le sociedad entera, en el sentido de quitar el egoismo del corazon de la gente y remplacarle por el Amor para que aya una sociedad donde todo lo que se aga sea movido por el motivo del Amor. Celui qui plante, celui qui recolte, celui qui construit lo aga con Amor, como una ofrenda a los seres humanos. De esa forma, nada le faltaria a nadie.

4/ En la sabiduria.
(Pablo, 43 anos, 1 hijo, artesano)

 

Pérou

 

1/Mi nombre es koral ,tengo 32 años
Soy soltera y vivo con mi padre, trabajo en ventas, juego fronton y leo de cuando en cuando.

2/ Que es especial en la region o el pays donde tu vives ( tu cultura o la de la gente que te rodea)?Vivo en cusco mi ciudad es pequeña y mistica, hay una cantidad increible de turismo( ingreso economico de ella) motivo por el cual hay diversidad de lugares y hambientes.En general mi Pais el Perù es un lugar que ofrece mucha cosas como  cultura Inca ,  lugares Naturales y demas.

3/ Que te gustaria cambiar o mejorar en el mundo que te rodea?
me gustaria un poco mas de igualdad y amor por la vida y seres vivos.

4/ Descrives un lugar muy especial para ti ( que te gustes, en cual te sientes feliz)?Una cancha de fronto o Tenis.

 

Yo soy Gaizhinho, ( nombre brazilero), 23 anos. Soy un hombre que todavia quiere que cara ser humano encuentra su sitio adecuado. Soy Peruano, hablo quechua quiero vivir en el lugar donde naci. Me gustaria que el mundo busquaria la harmonia, la equidad, la paz mundial. Este lugar (mi pueblo) es especial para mi, las rocas, la pachamama, la tierra que me sustiene...

Je suis Gaizhaino ( prénom brésilien), 23 ans, un homme qui aimerait que chaque être humain trouve la place qui lui convient sur cette terre. Je suis péruvien, je parle le quéchua et je veux vivre dans le lieu ou je suis né. J'aimerais que que le monde recherche l'harmonie, l'équilibre, la compréhension et la paix mondiale. Ce lieu, mon village est spécial pour moi, l'énergie des pierres. Cette terre mère qui me fait vivre...

My name is Gaizhinho, ( name from Brasil), I am 23 years old. I am a man who would like that each human could find his own place on this earth. I am from Perou and I speak quechua, I would like to live in the village I was born. I 'd like that all the people of the world would look for harmonia, comprehension and peace. This place, my village is special, the energy of the stones. This motherland that feeds me...

 

Suisse

 

Michel Junod, Suisse, 52 ans, divorcé (mais en train de débuter une nouvelle relation), instituteur, instructeur de plongée, aime voyager... comme Samuel!

2/Bienne, ville dans laquelle j'habite, est bilingue, ce qui est plutôt rare en Suisse. Demander quelque chose en français dans un magasin et recevoir une réponse en allemand ou le contraire, est chose courante et fort sympathique dans cette ville. De plus, c'est une ville multiculturelle : je n'ai jamais eu moins de 50% d'élèves de nationalités différentes dans mes classes depuis 1975, date à laquelle j'ai commencé à enseigner dans le centre de Bienne.

3/Demander aux intégristes de tous poils d'être un peu moins intégristes...

4/C'est une petite plage au bord du lac de Neuchâtel qui s'appelle "la plage de Boudry". J'y ai déjà plongé des centaines de fois. J'aime cet endroit parce que la plage est minuscule, les champs de céréales magnifiques, les arbres superbes et la terrasse du petit restaurant qui y sert des fondues est tout simplement une des plus jolies que je connaisse. De plus, pour s'y rendre, il faut s'éloigner des routes principales et du trafic, donc le calme y est garanti. J'ai beaucoup de souvenirs sous-marins et humains à cet endroit. J'aime m'y rendre en toutes saisons pour une plongée entre amis, avec des élèves ou simplement pour un bon repas sur la terrasse.

Nouvelle-Zélande

1/Ko Hikurangite Maunga Ko Waiapu te Awa Ko Ngati Porou te Iwi Ko Kahurangi Tibble Toku Ingoa Hikurangi is my Mountain

Waiapu is my River Ngati Porou is my Tribe Kahurangi Tibble is my Name I am 27 years old my spiritual home is in the East coast of the North Island of Aotearoa New Zealand. I was born and raised in West Auckland, Auckland being the largest city in NZ. I am the Youngest child of three and am visually disabled. Cureently I am studying at the University of Auckland in Sociology and also the Co-President of the Maori Students Association of the Univesity of Auckland.

2/ The peole of this land. We hold traditional knowledge that could help the world byt the mainstream and popular culture of the world dismisss this as just stories and myth where they are actually life leassons on how we should live our lives. We have wonderful land that is able to produve foods and resources of many description. In short it is the centre of the Universe in my eyes

3/ I would like to see more acknowledgement of indigenous knowledge, as a true form of science and basis of learning, this is because well before eropean people came to the pacific we were navigating my the stars and creating more fertile land to plant crops and if this is not science than I don’t know what is. All indigenous people to be proud of their history and realise that we are the future of this world we live in today.

4/ One word my friend Whanau= Family

Family is the most important thing so being in the presence of family is where I feel most happy.

 

1/ I am an antipodean. I was born in Australia and I live in New Zeland. I am Steven, I am 45, I paint houses and interior decoration. I am the father of 4 kids. I like rugby, fast cars and slow womens.

2/ People in NZ are open, helpfull and Happy. I feel that my country is one of the last watrin hole, and of good peace and well beeing.

3/ I would like to change the financial explotation of nations in the name of religion. I hate people going to a poor country in the name of god and make money on that. Religion is about making money. The god I believe in doesn't want people to go inside a church, he just want people to be together.

4/ Here, in my house, I have evrything that I ever wanted.

 

1/ "You not you". I am a person who tries to take all the barrieres away from himself so that people can find in me a sort of universal human beeing. If I manage to take all the little barrieres away, I reach empathie=the other. When another person allows you to se yourself reflected in him, I make the inner part of myself visible. I know that I am made by parts of many people 5 some I met, some I didn't made.
My name is peter, I am 58, I have 3 children and 2 stepchildrens. I love sculpture, reading and poetry.

2/ In the west coast of the south island, people live in a special environnement. They feel special because they live here. So they are special.

3/ I would like that we recognize that our time is precious. So we should avoid beeing consumers of material things 5 which is substitute for happiness. We are lucky in this country, we don't have threath from the others to our border. We still take care of our culture ( mauri and Pakia (europeenne).

4/ here, in my house, in my farm, I feel happy in this paradise since the day I arrived here. I feel that I belong to this land and that this land doesn't belong to me.

 

1/ I am a woman, and I love beeing a woman, I am a mother and I love beeing a mother. I also feel openness toward people, without them, I am just a living creature. Other people are very important to my beeing. My name is Frith (means peace in welsh), means also a place of refuge. I am 52, I have 2 boys and 2 step childs. I like reading, gardening, people and music.

2/ The connection with the people. If you are open, the invite you to share with them. Here on the west coast of south island, there are few people, they are not sofisticated. Easy to meet.

3/ That People would treat each other with respect and enjoy their differences. I don't know how to make this happening.

4/ I can be happy anywhere, where my heart is.

 

1/ I am a misfit. Someone who doesn't fit. I didn't realise that before, but now, I am confortable with it. I am a person who knows that the thing that you can't see are more reals that the things you can see. I am a person who was taught to be afraid but who has found latter the courage ti live his life without fear. I am Bruce, I am 46, I have 4 kids. I am a Sail manager, I like badminton and the movies.

2/ I live in Auckland. Before, i lived near the lake Taupo, near the volcano, by the river funganui. It is called the heart of the king country (maori king).

3/ I want people to stop hating one at the other just because they are different. And that people would stop turning a blind eye when another human is suffering.

4/ Sitting on the shore of lake Taupo at Twi light.

 


1/ My name is Kipi, I am 47, I am a native new-selander ( from maori and yugoslave rutes). I like fotografing and computering.
2/ The maoris people are special in new zeland, they have been here for a long time ( since 1280). The geen here is special, grass, cows, sheeps. The proud af the "all blacks" is what maoris and kiwis share.
3/  People becoming more green. Do more for mother earth. Less violence, more tolerance and acceptancy for other cultures. 
4/ My Marai called "ripia", near Darkville ( our spiritual meeting place). That is where my mother, my grand father were born.



1/ I am a spiritual soul that has chosen to connect with a physical body. I believe that the purpose of that is to grow and learn and connect to people, animals and nature on the earth.
2/ This place is special because it is an island on the southern part of the earth. The isolation create very specials people (talented, open to new things). Here it is very green and full of water.  
3/ I 'd like to see people educated to take responsabilities for themselves and for the planet we live on ( about the see, the air, the people, the land).
4/ I like to camp at the beach. The place I like has white sand and the water look like champagne. It is a bay and dolfins and wales come in. It is called Uratiti beach, at the north of the north island.



1/ I am graeme, 39 years old. dreamer, I have travelled around the world. I hope that I will never wake up to "normal" like, dreaming is so good.
2/ Frienchip of people, unspoil and unique nature.
3/ Doing something about the environnement instead of spending money talking about it. Moving away from oil dependecy. Complete separation between state and religion in every country. Don't tell other what they should do. wake up from hypocrisie
4/ After beeing away a long time. Coming back home. Beeing in the forest when the sun is shining and the leaves are colourfull.


1/ hi there my name is dave, originally from leicester, england emergrated 1979  with my future wife and kiwi avril to the tauranga area, im a handyman plus horticulture and agriculture contractor, we have 2 kids girl and boy both in there 25+, they are both awesome. i love sport and played many, i would call myself a fence sitter as i like to know both sides of an argument before passing judgement. love kids from the age of 3, as i dont like nappies. lol and seeing things through kids eyes as the world is to them.

1/Salut, Je m'appelle Dave, originaire d'Angleterre; j'habite en Nouvelle Zélande depuis 1979. J'ai deux enfants qui ont environ 25 ans, ils sont magnifiques. J'adore le sport que je pratique. Je me qualifie de "celui qui s'asseoit sur la barrière" car j'aime connaître les différents avis avant d'émettre un jugement.
J'aime les enfants à partir de l'âge de 3 ans car j'ai du mal à supporter les bébés.
J'aime voir le monde avec les yeux d'un enfant.

2/Though NZ is a young country. i love NZ for its diversity in such a small area, from volcanic areas like rotorvagas (rotorua) black water rafting, major walking tracks through national parks like routebourne, keppler, to world class beaches major sports events. the NZ people who have many cultures and diversities,
we are truely a land, to be proud of,

2/Bien que la Nouvelle Zélande est un petit pays, j'aime ce pays pour sa diversité. Depuis les zones volcaniques, les rivières; les parcs nationaux; les plages. Les habitants de la Nouvelle Zélande ont de nombreuses et diverses cultures

3/ Well there are some great comments up here, and hopefull i can stamp my little bit on the world. if the world is so great why do we have so many problems. it seems that a lot of people are living a lie. why???? look at peoples debt people spending more than they earn.  want live a life at someone elses expence, even countries.
answer  i dont know. i know one thing. everyone says they know there kids? but do they. think "DO YOU" heres one way to find out if you have kids its great to get them to organise 1 day where you do what they want not what you wnat be the choffuer and drive to where they want to go. from that you might understand, you have to enjoy the family before someone disappiers and you say "i wish i had done...... with them" asking them who is there hero?? is it you  or a poster of a person with no or little value

3/ Je résume : Si le monde est un si bel endroit; pourquoi avons-nous autant de problèmes? Il semble que beaucoup de gens vivent dans le mensonge. Regardent les dettes des gens, leurs dépenses plus importantes que leurs recettes. Nous vivons au dépend des autres, mêmes les pays se comportent ainsi. Je n'ai pas de solution mais j'ai une question: Les gens disent qu'ils connaissent leurs enfants mais est-ce vrai? La meilleure façon de connaître ses enfants est de leur demander d'organiser une journée. De les suivre là où ils veulent aller. De cette façon vous comprendrez qu'il faut profiter de la famille tant qu'elle n'est pas décimée. Demandez à votre enfant qui est son héros? Est ce vous ou l'image d'un poster avec peu de valeur humaine?

4/Special place is in the family home at christmas when the kids were young and they would run around looking for presents. knowing that the if anything was wrong they always seek your advice first. the long hug that could be the last. the special place is inside love and outside love meets

4/Un endroit spécial serait la maison familliale à noël. Quand les enfants étaient jeunes et qu'ils découvraient leurs cadeaux. En sachant que lorsque quelque chose n'allait pas, ils cherchaient toujours votre conseil en premier. Un grand calin qui pourrait être le dernier... L'endroit spécial est l'Amour interne et l'Amour rencontré à l'extérieur...

Taiwan

1/ I am Tsai-hsiu, I am now in New Zeland because I wanted to make my draem come true. I was a social worker and now, I pick up kiwi fruits.

2/ 20 millions people. We have many kind of food (Tofu is one of them). We have an ancian tradition of theator with special pupets. Less and less people know how to play it. We have a bad relationship with China (they don't want us to be independant).

3/I hope that one day everybody can have a job. Nobody will rely on the governement. They will be less differences between poor and rich people.

4/ When I eat healty and delicious food. Or when I see the person I love beeing happy.

Sri Lanka

1/ I am a person that is looking fo the truth. Everything I do is a life support system to achieve that. My name is Waruna, I live in New Zeland. I am a teacher from Otago university. I read boudism books.

2/ Sri Lanka i special because my familly is there. But, like in every country, there is good, bad and ugly people. So my country isn't really special in that respect.

3/ More happy and peacefull communities.

4/ When I listen to Ajah Brahm's talks (boudism monk) (because they are close to what I am looking for).

Colombia

1)Yo soy Manuel cortes,  tengo 40 años  soy mecánico industrial  me encanta el silesio el sonido de los instrumentos y contemplar.

2) Soy un encantado con las personas que me rodean pues pese a toda esta violencia que nos vive continuamos teniendo corazón

3) Me gustaría que nos reconociéramos como parte del planeta y respetáramos mucho mas a todos nuestros  hermanos ke no se parecen a nosotros “las platas , los animales los peses y los otros animales nosotros”

4) una finca o un pedazo de tierra donde este en contacto con la naturaleza y en silencio  con los demás seres


1/ Mi nombre es Alexandra de nacionalidad Colombiana pero vivo en Mallorca España, edad 35 años, vivo con mi pareja, me gusta viajar , montar en bici, bailar salsa y divertirme… De hecho conocí a Samuel en la travesía de las Islas de San Blas –Panamá a Capurgana- Colombia en abril de este año, no he vuelto a saber de el hasta hoy, pero no queda ni una sola persona a quien no le haya hablado de su gran hazaña.

1/ En mi país ( Colombia) tenemos unos paisajes hermosos con una gran variedad de Geografía y lo mas especial de allí es la simpatía y amabilidad de la gente, son   personas que dan lo que tienen sin esperar nada a cambio. Del pais donde vivo (España) me gusta la organización social y el respeto por los demás.

3/ Me gustaría cambiar la actitud de la gente hacia los mas necesitados, que nos miremos menos el ombligo propio y velar mas por los desvalidos.

4/Me sentí feliz tumbada en una Hamaca en la orilla del mar, mirando el paisaje de mi caribe y con una cerveza fría en mis manos..   También me siento feliz cuando conozco otras culturas donde me acogen y donde no me siento extranjera.

Roumanie


1/ I am Dumitru, a person who like to have fun. I am a normal person which works. It is a little bit sad because I never had any parents,  any family. Sometimes, seeinf familly together confuses me because I have no soul support. In the future, I would like to make a school to support kids.

2/ In my country, people are very good, very friendly, when they see somebody new, they welcome him. They always want to try something new.

3/World peace. There is too much suffering. On the news, we can only see thoses bad things that other people do.

4/ When I am at home, with my friends and we are enjoying time together. No one feels alone.

1/Je m'appelle Dumitru, Je suis une personne qui aime s'amuser. C'est un peu triste car je n'ai jamais eu de parents, de famille. Parfois, quand je vois une autre famille unie, je me sens perdu car je n'ai jamais eu de support moral de la part d'une famille. Plus tard, j'aimerais à construire une école pour aider les enfants pauvres à préparer leur future.

2/Dans mon pays, la Roumanie, les gens sont bons, amicaux. Quand ils rencontrent une nouvelle personne, ils l'accueillent. Les roumains sont ouverts pour les nouveautés.

3/La paix mondiale. Il y a trop de souffrances. Aux nouvelles, ils n'y a que les choses mauvaises qui se passent dans le monde.

4/Quand je suis à la maison, avec mes amis et que nous sommes heureux ensemble. Personne ne se sent seul.

Bulgarie


1/I think I am too serious as a mother, as a teacher at school and as a wife. It might me because I have to be strict in my job. But I am happy in Bulgaria.

2/Bulgaria as always been a country between east and west ( orient and occident). But we say we are europeens. We are a mixture of different feelings and emotions from both sides.

3/ The world should become a better place in term of hunger, nature, people should be more free.

4/ In a place near my town, we have a small villa with a big yard. when i am there with my familly, my children, it is like beeng in a separate world. i feel free. I like to spend a few days there

1/je pense que je suis trop sérieuse. En tant que mère, en temps qu'enseignante, en tant que femme. C'est sans doute lié à mon métier où je dois être stricte. Je suis heureuse en bulgarie.

2/La Bulgarie a toujours été un mélange entre l'est et l'ouest (orient et occident). Nous nous disons europeens. Nous sommes un mélange de sentiments et d'émotions de l'orient et de l'occident.

3/Le monde devrait être un lieu meilleur (nourriture pour tous, respect de la nature, plus de libertés)

4/Dans un endroit proche de ma ville. Nous avons une petite villa entourée d'un grand terrain. La bas, quand je suis entourée de ma famille, je me sens libre, je me sens heureuse. Nous y passons quelques jours.



1/ Can i be a metaphore?
I am a little piece of energy looking for its purpose...
I hope taht some day, i will be able to say: " I am a piece of energy who as found his purpose"
I cannot find a answer for this question: I am a driver, a father, a husband, a student but that is not who i am...

2/Yogurt: there is a special bacteria in bulgaria that make the yogurt very special.
There is a special tradition for spring. People are very spirituals at that time...
Song from bulgaria are very famous.

3/No more war! Peace.
Better help for childrens in difficults situations.
More respect of the nature.

4/His wife says: when I gave birth to my son, 7 month ago.
His says: " I am ridding a motorbike, with my wife on the backseat, through a dark green forest on a warm day"

1/ Je peux répondre par une métaphore :

1/ "je suis un bout d'énergie qui cherche son utilité"
J'espère qu'un jour, je pourrai répondre : "je suis un petit bout d'énergie qui a trouvé son utilité"
Je ne peux pas trouver d'autres réponses à cette question: Je suis un chauffeur, je suis un père, je suis un mari, je suis une étudiant mais tout cela n'est pas vraiment qui je suis...

2/ En Bulgarie, les yaourts sont spéciaux. Ils sont faits grâce à une bactérie spéciale.
Nous avons une tradition spéciale au printemps, les gens sont très spirituels à cette époque.
Les chants bulgares sont très célèbres.

3/ Arrêtez les guerres, la paix.
Plus d'aide pour les enfants qui sont dans des situations difficiles.
Plus de respect envers la nature.

4/ Sa femme dit : Quand j'ai donné naissance à notre fils, il y a 7 mois, j'étais heureuse.
Lui répond : "Je conduis ma moto, ma femme est assise sur le siège arrière, nous traversons une forêt verte et il fait chaud."

 

Espagne

1-Soy Isabel, española, de Palma de Mallorca, de 37 años, unida a Alexandra desde hace 5 años, sin hijos, de profesión delineante. Mis pasatiempos? Todos y ninguno. Me gusta leer, el cine independiente, caminar por la ciudad las tardes de verano, bucear (aunque me da miedo) y admirar la belleza allá donde la haya, ya sea en forma de danza, ya sea en la voz de una soprano...

2-En Mallorca, mi isla, la cultura autóctona se preserva mucho y rehuye al extranjero. Aún así es especial la forma en que se cuida la arquitectura antigua de los pueblos, la artesanía, la danza... A mí me parece especial incluso la forma en la que se mima la soledad, el silencio en armonía con el paisaje. O por lo menos se intenta cuando uno puede huir de las grandes masas de turistas que desembarcan en la isla. Pero lo que me parece más increible es el color del mar, azul turquesa, en una cala cualquiera un día de calma. Otra cosa que adoro... la silueta de los olivos y los pinos a la orilla del Mediterraneo.

3-Hay demasiadas cosas que quisiera cambiar: la falta de respeto hacia la naturaleza; la falta de solidaridad con los más necesitados; la crueldad de muchos gobiernos, es decir, de sus políticos y la falta de escrúpulos para llevar a cabo sus fines sin importarles lo más mínimo cualquier ser vivo ni el planeta; la violencia hacia las mujeres en cualquier sociedad de este mundo; el negocio que hacen los laboratorios farmacéuticos a costa de las enfermedades que matan a miles de seres todos los días.... Soy demasiado pesimista y dudo que en lo que me queda de vida podamos hacer siquiera lo más mínimo para mejorarlo...

4-Para mí el lugar más especial es cualquier playa del mundo, con arenas blancas y aguas cristalinas, donde pueda dormir y despertar al amanecer dándome un baño, desnuda, sóla con el mar y sumergirme para renacer un día más. Hay algunas playitas así en mi isla.

 

 


1/Hola soy biólogo y me interesa aprender de la naturaleza. Desde hace años me interesan los estudios relacionados con la vida marina y en concreto el estudio y la protección de las tortugas marinas. Vivo y trabajo entre España y Colombia y siento afinidad por ambos paises. Me gustaría visitar tantos paises como Samuel y siento admiración por su decisión. Desde hace tres meses que nació mi primer hijo siento un amor nunca antes experimentado y una gran responsabilidad. Soy muy racional y me invade una profunda tristeza de la condición humana, de sus formas de vida, producción y destrucción. En fin....soy un simple instante, en el ciclo de la vida y de la muerte. Mi nombre es Juan y para lxs más queridxs Juancho o Juantxu.

2/ Vivo unos meses en Sevilla, España y aqui es especial el rio Guadalquivir que me da tranquilidad al pasear en bici por su lado. También el clima es especial. Vivo los meses restantes de cada año en Playona, Colombia, lugar muy especial en su conjunto, sin ruido de motores, pero con el sonido del mar. Sin bancos pero con suficiente alimento como para no necesitar el dinero. Sin cine, pero con tiempo para leer muchos libros, sin sofá ni tele pero con hamacas y cantos de pajaros, mamiferos y anfibios.

3/ Me gustaría ver cambiar a mejor los millones de personas que pasan hambre, que están enfermas de enfermedades curables, que son analfabetas o victimas de las invasiones militares. Me gustaría ver cambiar a mejor los altos niveles de contaminación actuales y me gustaría ver un giro en los sistemas económicos actuales hacia estrategias más solidarias, cooperativas y respetuosas con el planeta.

4/ Mirando a los ojos de mi pequeño Julián y recibiendo una sonrisa a cambio me siento muy feliz. En general me gusta sentir el mar en mis pies, en mi piel, en mis oidos, en mi boca, diria que me proporciona tranquilidad y felicidad.

Un beso a todxs. J

Pakistan


1/We are a couple of pakistanis, we live in sanaa (Yemen). We are muslims. We like listening to music, read books, physics, meeting people, visiting places)
2/There is a lot of cultures. People are friendly, innocents. They are hard worker and not terrorists.
3/Must be love, more friendship. More help between the countries, to realise the meaning of human life.
4/The wife: There are so many moments. When I got married, when I got my new job (flight intendant).
The husband: away from the work, when I am with my ife, when we are free and we meet new people, new friends...

1/Nous sommes un couple de pakistanais qui vit à sanaa (Yemen). Nous sommes musulmans. Nous aimons écouter la musique, lire, la physique, rencontrer des gens, visiter des lieux.
2/Il y a beaucoup de cultures au Pakistan. Les gens sont sympathiques, innocents. Ils sont des travailleurs mais pas des terroristes.
3/L'amour, plus d'amitiés. Plus d'aide entre les pays, afin que nous réalisions le sens de la vie.
4/La femme: Il y a beaucoup de moments. Quand je me suis mariée, quand je suis devenue un hôtesse de l'air.
Le mari: loin du travail, quand je suis avec ma femme, que nous nous sentons libres, que nous rencontrons des gens nouveaux, des amis
.


1/My name is Awaad, I am from Islamabad, pakistan, I am 31 years, I am committed to a very beautiful girl and hopefully soon to get married, I work in humanitarian organizations, my last office was a French NGO “Handicap International”, from Lyon, my Hobbies change all the time but now days its relaxing, I like Reading religious stories and books.

 

2/Currently I lie in my home town which is Peshawar so the special thing here is the culture and the people. They are so different from the rest of the world.

 

3/Well, I would like to improve a lot in the world starting by creating a bipolar world. Just USA being the super power is ruining everything. We need some other country to counter it.

 

4/I feel happy in my house where now days I live alone. I feel so at ease.

 

1/Je m'appelle Awaad, je suis Pakistanais, originaire d'Islamabad. J'ai 31 ans, je suis engagé avec une très belle jeune femme avec qui je compte me marier. Je travaille pour les organisations humanitaires, dernièrement, pour une française basée a Lyon. Mes loisirs changent souvent. J'aime lire les histoires sur la religion et d'autres livres.

 

2/En fait, je suis de Peshawer. Ce lieu est très spécial pour sa culture et ses habitants qui sont si différents du reste du monde.

 

2/J'aimerai améliorer beaucoup de choses dans le monde en commençant par créer un monde Bipolaire. Le fait que les Etats Unis soient l'unique pouvoir détruit tout. Nous avons besoin que d'autres pays s'opposent à eux.

 

4/Je me sens heureux chez moi. En ce moment, j'y vis seul, je m'y sens très bien.

 

1/me llamo Awaad. tengo 31 anos. Estoy compromettido con una mujer hermosa y espero casarme pronto.Trabajo para organisacion humanitaria, ahora una de Francia. Me gusta leer sobre todo historias religiosas.

 

2/En realidad, soy de Peshawer. Ahi, la cultura y la gente son muy especial, muy differentes del resto del mundo.

 

3/Me gustaria mejorar muchas cosas en el mundo. Tendriamos que crear un mundo bipolar. Los estados unidos siendo el grand poder destrue todo.Necessitemos que otras naciones se opponen a Estados unidos.

 

4/Estoy feliz en mi casa. Ahora vivo solo ahi y me siento muy bien...

 

 

Canada

1/Andréanne Warren, Canadienne, 26 ans, passionnée de la vie et de ses ondes,, soit la MUSIQUE- Auteure-compositeure-Interprète

2/Le parlé chantant, et la nature du fleuve qui reflète sur les citoyens

3/Passer de la voiture à gaz à la voiture électrique puis ensuite mettre une lois grave aux pollueurs!

4/Fausse 13 au Québec….un endroit où je peux me baigner nue, en tout temps... Les Hot springs en Colombie Britannique…un autre endroit où je peux me baigner nue, mais à l’année

 


1/ Alexandra, Québec, Canada, 20 ans, loisir, hum... beaucoup... folklore, gigue, danse, chants, légendes, musique, théatre, nature, canot, natation, bicyclette, raquette, ski,  vivre dans le bois, tricoter, filer de la laine,( en gros faire de l'artisanat traditionnelle) connaître de nouvelles personnes, apprendre sur les plantes, différentes cultures du monde, prier Aimer! la vie!

 

2/ Malgré les nouveautés de l'industrialisation et un peu l'oubli des traditions , beaucoup de jeunes se rassemblent encore pour fêter comme nos grands parents avec des set-carré, de la musique traditionnelle des histoires et des chansons à répondre avec un esprit incroyablement beau de fête, de partage , de joie !. même si la religion catholique a beaucoup été délaissée, la foi et la spiritualité des jeunes sont très fortes et nous nous rassemblons pour prier avec les autochtones et toutes les différentes nations !

 

3/ J'aimerais beaucoup que le monde soit plus équitable, qui n'aille pas autant de gens qui meurt de faim ou à cause de la guerre, et que d'autres personnes aient plein d'argent et 3 maisons, j'aimerais que dans ma province , les gens  ne soit pas autant triste, déprimé, seul, ou pris dans la drogue ou l'alcool, Mais je sais que je ne peux pas tout changer, mais je veux toujours essayer d'acheter équitable et local pour pas que les gens du sud soit exploités, faire attention à la terre, la protéger le plus possible, polluer le moins possible, et aimer tous les gens autour de moi et que je rencontre pour donner de l'amour de la joie et de la paix dans leur coeur pour peut-être changer un peu leur vision pour qu'ils aiment la vie et soient heureux

 

4/ j'adore la nature, partout dans le bois sur une montagne, près de la rivière, près de la mer, dans un grand champ, dans un jardin en train de jardiner, mais vraiment mon endroit préféré, c'est en canot sur la rivière dans le milieu du bois ! près d'une grande chute !  En même temps je suis bien partout, ma maison est la terre !


1/ Je suis une poussière sur la terre, un enfant du grand tout, un amoureux de l’existence, un être avec ses défauts qui a besoin de grandir…

2/ Ce qui est spécial dans mon pays, c’est que les ancêtres ont eu l’humilité de ne pas laisser de traces, de laisser tout intact pour leur descendance. Ici, les saisons (blanche, verte, fleurie, multicolore…) sont équivalentes en durée et tellement variées.

3/ Je ne peux rien demander aux autres mais je peux faire de mon mieux pour me guérir de ce qui peut empêcher à l’amour de couler à flot comme les rivières…

4/ Je me sens foncièrement heureux, j’aime les moments comme le sourire d’un enfant, un levé de soleil…

 


 

1 - Je suis un musulman. Mon identité religieuse est plus riche que mes origines, mon moi, mon égo. Ma personnalité grandit en parallèle avec ma croyance, mes droits, mes devoirs, mon comportement suit ses principes.

Qu’est ce que la vérité de la vérité, c’est le mensonge,

Le mensonge du mensonge, la vie

Qu’est ce qui fait avancer l’homme ? Le but.

2 - Ici dans mon pays, l’être humain à une valeur. Cependant, la société nous aliène depuis l’enfance : Etre pareils, manger pareil, cela est pourtant contradictoire aux principes de la république. Les valeurs de l’homme sont devenues matérielles, il y a un manque spirituel. Pourtant chacun sait que le bonheur se trouve dans le spirituel et non le matériel.

3 - J’aimerai voir plus d’équité sur cette terre. Quand tu achètes quelque chose d’inéquitable dans un magasin, tu es complice d’un vol et on peut dire que tu réalises un vol légal. Peux tu dire que tu es en paix avec ta conscience ?

Prenons le terrorisme, pour un pays sans armée, c’est la façon la plus économique de se défendre. On ne peut pas dire que l’on aime un peuple si l’on n’est pas équitable envers lui. Si tu aimes la nature, te promènes-tu dans un véhicule qui pollue ?

Si tu aimes ton enfant, alors évidement, tu es équitable envers lui. Tu ne le voles pas. Aimer, c’est plus qu’être équitable… J’aimerai que chacun fasse son possible pour être équitable dans sa vie…

4 - J’aimerai changer la cupidité, l’égoïsme, retrouver une solidarité…


1- Je m´appelle Sonia Doucet, je suis Canadienne, j´ai 21 ans. Mes loisirs: voyager, écouter et jouer de la musique, aller dans divers spectacles culturels, souper entre amis. Particularités : Je suis quelqu'un facile d'approche mais qui aime être entourée des 'bonnes' personnes, je déteste les malaises, j'ai confiance en moi, j'aime découvrir et me renseigner sur la culture des gens que je rencontre qui viennent de pays différents.

2- Ce qui est spécial selon moi au Québec, c'est notre identité propre à nous dans le monde entier. Nous sommes beaucoup moins influencés par les États-Unis que le Canada anglais. Notre langue nous rend aussi unique. Nous avons notre propre 'culture' que ce soit par nos moeurs ou même dans la musique, la télévision ou le théâtre par exemple. Ma région natale est le Lac St-Jean. On dit de nous que nous sommes des gens fiers de notre région et des gens très accueillants.

3- J'abolirais toute forme d'injustice. Je crois qu'avec ça, la plupart des problèmes majeurs disparaîtraient.

4- Quand je quitte Montréal pour revenir dans ma région natale dans le temps des fêtes pour voir ma famille. C'est aussi là où toutes les personnes du Lac-Saint-Jean et qui sont maintenant déménagées dans les grands centres, reviennent pour fêter avec les gens qu'ils aiment.

 


1- Je m'appelle André Vigneau, j'habite les Îles de la Madeleine. Petit paradis perdu dans le golfe St-Laurent. Pour y arriver vous devez par la route en partant de Québec, descendre vers Rivière du loup., traverser le Nouveau Brunswick et l'Île du Prince Édouard pour finalement vous retrouvez de nouveau au Québec, mais....avec l'heure des provinces maritimes. Je suis pêcheur de homard. C'est mon métier. Et je suis conteur par passion. C'est pour moi une façon de transmettre le goût de l'oralité.

2- Mes origines sont acadiennes. Mes ancêtres sont venus de St-Pierre et Miquelon en 1763. Suite à la déportation des Acadiens, certains se sont dirigés vers les États-Unis, d'autres vers St-Pierre et Miquelon, d'autres ailleurs au québec. Alors à St-Pierre et Miquelon ils étaient encore persécutés., ils ont choisi de s'embarquer sur un bateau, avec le Père Allain et de venir chez nous aux Îles de la Madeleine. Ils savaient qu'ils connaîtraient la misère, le dur labeur mais avec le courage , la paix et la foi, ils étaient prêts et déterminés à défricher les terres. Les madelinots sont des gens gais, qui aiment s'amuser. Il y a de la musique partout. Je crois que c'est l'isolement qui a su garder les traditions, les fêtes et les rassemblements acadiens.

3- Le monde est à la fine pointe de la technologie en ce qui a trait aux communications,. Pourtant plus on a de moyens de communiquer, plus on s'isole. Il n'y a pas assez d'entraide, d'écoute. Il faut recommencer à fréquenter nos voisins, se parler, s'entraider. Se connaître, savoir ce qu'ils vivent, comment ils le vivent et ce partout sur la planète.

4- Je me sens heureux dans mon bateau de pêche. Je suis en contact direct avec la nature. Je la respecte, je suis reconnaissant pour la gagne pain qu'elle me procure et l'abondance dont elle nous gratifie. Je suis bien aussi au bord de la rivière qui me ramène à mes souvenirs d'enfance. Les longs étés à construire des p'tits bateaux et à les faire naviguer au gré du vent..

 



1/ Je me pose justement cette question...
Je suis quelqu'un qui adore les gens, les nouvelles experiences. Je ne peux pas passer ma vie a faire une seule chose meme si je l'apprecie. J'ai besoin d'aller voir ailleurs. Je m'appelle Jean Francois, je suis quebecois, j'ai 45 ans. Idealement, j'aimerai avoir 3 vies: Une serieuse ( travail), une aventure et une troisieme a definir.
2/ Ma maison, c'est mon bateau. En meme temps, c'est mon travail, mon loisir, mes economies... Une grande partie de ma vie se passe dans ce lieu. Ce bateau me permet de faire des choses extraordinaires. Je jouis d'une grande liberte mais j'ai des contraintes: etre toujours en mouvement.. Le bateau demande beaucoup d'entretien, de la planification, engendre une fatigue physique mais il nous le rend bien. Il permet de rencontrer beaucoup de gens ( d'autres navigateurs ( une confrerie avec les memes centres d'interets), des gens locaux). On n'est pas consideres comme des touristes mais plutot comme des voyageurs. 
3/ J'aimerai que l'idee de "bonheur possession" change. Que l'on retrouve d'autres valeurs. Ce modele n'est pas bon, il conduit aux guerres, a la pollution.
4/ Il y a plein d'endroits. Je suis heureux presque partout. Quand je retourne chez moi. Le bonheur, il se trouve a l'interieur de moi, c'est un etat d'ame. Le malheur, ce serait de s'appitiyer sur son sort. Des que l'on va de l'avant, on n'a plus ce sentiment la.





1/ Je m'appelle Chantal, je suis Quebecoise. Je suis une personne qui parcourt l'Ocean d'ile en ile. Je suis une bombe d'energie tres sociale qui aime tous les plaisirs de la nature.
2/ C'est la mer, ma maison flotte et se deplace comme un Nautilus. La mer est pleine de gens qui vivent sur les bateau, pleine de gens speciaux du fait de leur mode de vie. Nous sommes constament en contact de dame nature. C'est elle qui nous guide dans nos choix.
3/ moins de pauvrete, de vilence, de maladie. Je n'ai pas de solution, l'etre humain est comme il est. Chacun devrait essayer d'apporter une goutte d'amour pour remplir un ocean...
4/ Quand je veille la nuit dans le bateau. Une heure avant le leve du soleil, je vois un peu de clarte. je suis heureuse de realiser que la nuit s'est passee sans pepin.
Je suis heureuse quand je recois des nouvelles de mes soeurs. Quand Jean francois mon compagnon est heureux...

Belgique


1/Delphine, 30 ans, I am from Belgium, I am a French Immersion teacher in

Louisiana since 2000.I like animals.

2/ Here, the Cajun culture, and the French language are special..

We (Frenchteachers) are here to "bring the French language back"as it was banned

from school before.

 

3/ What would you like to do to improve the world? Well lots of things, if I

could, so I just start with what I can do ... I believe small things lead to

bigger things so I try to be nice to people and help them when they need it.

I find that if everyone would do a little something nice for someone else every

once in a while, without asking anything in return, the world would be a better

place. I believe in happiness that you feel by making someone else happy.

4/I like beeing in the gym. I go there every day, and exercice for at least an

hour. I find that it helps me feel better, release all the tensions, evacuate the

stress, etc. Adding sitting in the sauna for about 15 minutes afterwards and reflect

is the cherry on top of the cake !

1/,je suis Alain De Ruyter, belge, prof de sports

2, Tournai, la ville où je réside est une très vieille cité et en plus elle se situe près de la frontière française et de ce fait il y

a beaucoup d'échanges avec ces français du nord !!

3, changer le monde, pour cela il faudrait changer les Hommes. Que ceux ci soient moins égoïstes. Il faudrait qu'il n'y ai

plus de différences sociales, économiques, plus de racisme et beaucoup plus de communications

4, un endroit ou je suis heureux....partout ou je me sens nécessaire


1/ Je m'appelle Emmanuelle, je viens d'avoir 35 ans. Etant bébé, j'ai essayé de prononcer mon prénom, c'était difficile, ça a donné "Mayelle". Aujourd'hui, c'est souvent ainsi qu'on me surnomme... 
Emmanuelle, c'etait le prénom hébraique de Jésus, peu de personnes le savent. Ca se prononce Immanuel, pour autant que je sache. Et cela signifie "Dieu est avec nous".
C'est bien important pour moi, car je suis une personne qui a beaucoup de foi. Et souvent, je me cache derrière mon joli surnom de "Mayelle", parce que c'est plus léger et facile à porter. Ce n'est pas facile d'être une personne qui a beaucoup de foi en Dieu (moi, je l'appelle "intelligence cosmique") dans notre société.
Je suis professeur et dessinatrice. Ce qui me caractérise le plus est que je suis en perpetuelle recherche. Je remets toujours tout en question. Je cherche le sens profond de la vie, et je le trouve un peu chaque jour sur mon chemin. Pour comprendre qui sont les humains.... je voyage à l'intérieur de moi-même... l'humain est fait comme le monde au dedans.
Depuis quelques années, j'étudie l'Angéologie traditionnelle, qui est une très vieille école de chemin initiatique. C'est à dire que l'on emprunte ce genre de chemin de vie, lorsque l'on cherche des réponses aux questions existentielles et que notre Esprit ne meut plus se nourrir que des choses matérielles de la vie. Je vis seule et sans enfants, car je n'ai pas encore rencontré celui qui sera mon "âme jumelle", c'est à dire, la personne qui sera mon parfait complément et avec qui nous pourrons continuer notre cheminement. Voilà pour ce qui est de mes "particularités"!
2/ la culture de la région où je vis? J'habite donc en Belgique... on y parle le français, le néerlandais et un peu l'allemand, selon les régions.C'est un tout petit pays. Dans ma région, à Tournai, nous sommes voisins de la France, alors beaucoup de nos traditions ressemblent à celle des français. On aime bien manger, il y a une grande tradition de cuisine. et les belges aiment le bon vin (comme les français) mais aussi la bonne bière (on en fabrique beaucoup, c'est notre spécialité en Belgique). Alors, les belges ont le sens de la fête... beaucoup aiment sortir dans des petits bars, des "bistrots" comme nous disons.
C'est bien gai dans un sens, mais aussi beaucoup d'entre nous sont souvent un peu trop préoccupés par "faire la fête" !! (moi aussi, j'ai beaucoup fait la fête)
Les Belges en général, aiment les Arts aussi. Beaucoup la musique, mais aussi le cinéma, le théâtre et les arts visuels.
3/ quoi changer dans le monde?
Et bien, on ne peut pas changer les autres!! on doit se changer soi-même, si on veut que les choses bougent. Chaque être humain apprend en faisant ses propres erreurs, et il évolue lorsuq'il décide de se corriger, ayant éventuellement copris où il se trompe. Alors, que ce soit dans notre famille ou dans notre pays ou dans le monde entier, pour changer, il faut changer SOI! Tout doucement, avec l'Amour et la Sagesse.
Je souhaite que les humains en général, recherchent la Conscience! Oui, à avoir plus de Conscience, et en faisant ce chemin, qu'ils apprennent d'abord l'Amour, l'Amour universel, la douceur... En pensant avec plus d'Amour, on trouve de meilleures solutions pour améliorer notre quotidien et l'avenir du monde.
4/Un endroit très spécial? Mon coeur, à chaque fois que je réussis à y mettre la Paix et l'Amour (c'est pas toujours facile) C'est le meilleur endroit pour me ressourcer... fermer les yeux et entrer à l'intérieur, rencontrer ma Conscience...et dans le monde concret, au pied de tout arbre je me sens bien, dans toutes les forêts, le parcs d'une ville, un petit jardin... partout où on sens l'air, où on entend un oiseau, où on peut observer en Paix, la vie des gens qui passent...J'ai un beau très très grand sapin dans mon jardin

 


 

Je suis un gros mangeur

Ou plutôt un voyageur

En fait, je ne sais pas vraiment qui je suis.

Istanbul, le détroit entre deux continents. Pour l’instant, je ne passe pas de l’autre côté, l’Asıe m’attend, je jigotte sur place en attendant de poursuivre mon voyage.

Rien, je l’accepte comme elle est.

Quand je travaille avec mes élèves, à Istanbul.


1/Je ne sais pas. Je suis un français qui vit en Israel.

 

2/Israel est spécial, je m'y sens chez moi. C'est un petit pays ou tous se connaissent. Ici vivent des gens du monde entier, Orient et occident se rencontrent.

 

3/Que chaque être trouve la paix, la paix intérieure.

 

4/Quand je fais l'Amour.

 

1/ Je suis un enfant de Dieu. Bien aimé et protégé par mon père. J’ai 85 ans et je regarde toujours vers l’avant sinon, c’est la vieillesse qui risque de commencer.

2/Je vis dans des pays de l’Islam depuis 60 ans (Algérie puis Turquie). Ce qui est extraordinaire dans cette culture, c'est que les hommes rendent grâce au créateur pour tout ce qu’ils font. 5 fois par jour, ıls savent le remercier humblement, contraırement aux européens quı veulent tout, tout de suite…

3/Abolıtıon pour tous de toute forme de frontière, les frontières dans le cœur des hommes, les frontières entre les états… Alors, nous pourrıons songer à une vrai fraternité

4/C'est bien souvent. Quand je vois la joie des autres. Quand je suis seul avec Dieu. J'aimerai être au paradis, derrière tous les autres pour pouvoir contempler leur joie.

 

1/Catherine, je vis en Syrıe depuis 1977. Je suis mère de 4 enfants, 2 vivent aux Etats-Unis, un en Syrie, une en Grèce. Mon père était peintre à ses loisirs, moi aussi.

2/L’accueil, leur gentillesse, la chaleur humaine, la beauté des femmes.

3/La paix. Plus de justice et de simplicité. Que l’on connaisse la vérité sur les autres pays. Arrêtons les problèmes de religions.

4/A la maison, dans mon jardin, en train de m’occuper de mes fleurs. ( en oubliant le stress du travail.)

 

1/Je suis un enfant qui pour l'instant à toujours vécu dans l'expatriation (Liban, Chine, France, Yémen)

Elève de troisième(14 ans) au lycée français du Yémen.

2/Au Liban, la culture est très dufférente de celle de la France. Je trouve que les gens sont plus hospitaliers

3/Des meilleurs échanges, une meilleure entente entre les pays.

4/En corse car depuis que j'ai 2 ans j'y passe mes étés, ce sont les vacances.

 


1/Je suis une jeune fille de 14 ans qui a le goût du voyage, qui a vécu en Jordanie, en France et au Yémen et qui est toujours en attente de découvrir de nouveaux pays.

2/J'ai vécu 3 ans en Jordanie et ce que je trouve spécial, c'est la gentillesse des gens par rapport à la France.

3/J'aimerai que l'on mette fin aux conflits, que tous les gens de tous les pays puissent bien s'entendre et échanger.

4/Je me sens heureuse lorsque je suis dans le désert, loin de tout, avec un silence reposant. Loin de la civilisation, cela permet de faire le vide.

 

1/ Je m'appelle Lydie j'ai 23 ans j 'habite en France à Pontivy maintenant, je suis passionnée d'équitation et j'adore apprendre et plus le temps passe et plus je me passionne pour l'ancien, les antiquités ...

 

2/ En arrivant à Pontivy j'ai découvert des gens très ouverts sur les autres, profondément gentils et intéressés par les autres, ici la culture bretonne est importante et se ressent dans la vie de tous les jours fest noz, musique cuisine expositions chants contes .... 

3/ Un peu (beaucoup ) plus d'humanité et de tolérance permettrait selon moi de vivre dans un monde plus égalitaire et plus juste dans lequel chacun s'enrichirait des différences de l'autre. Un peu moins de religion ou du moins de fanatisme et de mauvaises interprétations des religions changerait peut être la face du monde

 

4/ Chez mes parents c'est un endroit rassurant pour moi je sais que là je trouverai toujours un soutien du réconfort et de l'amour de plus j'adore cette maison et le jardin dans lequel nous avons souvent travaillé en famille


 

1/ Je suis moi; quelqu'un qui voyage, qui découvre ; qui aime les gens, la musique
2/La Haute Savoie; l'atmosphère et les gens y sont spéciaux, il y a une impression de froideur qui n'est qu'une façade. Ce lieu et ses gens sont accueillants si l'on se donne la peine de chercher à les connaître
3/Arrêter la guerre;
Que les gens se rendent comptent qu'ils scient la branche sur laquelle ils sont assis (La terre; leurs pays voisins)
Arrêter les mauvaises nouvelles; depuis que je suis né, tous les jours; j'entends parler d Israël et de la Palestine (Israël a été créé il y a 50 ans, j'ai 30 ans, je sature: La PAIX
4/Bord de mer; les palmiers; un bengalo, la mer chaude et un bon cocktail au Rhum
Quand je me promène la nuit, sous la neige qui tombe, que je marche dans la neige, que je me jette dans la neige: Un vrai Bonheur

1/I am me, someone who travel, who discover, who love people and music.
2/in Haute savoie, the east of France, people are specials. They seems to be cold but it is just a external apparence. People are very warm if you take time to try to meet them and know them.

3/Stop Wars.
People must understand that they are destroying their own garden 9nature, neigbourg countries. Stop the bad news on TV, since I was born, I always listen about Israel and the Palestine.(Israel is only 50 years old, I am 30, I am fed up. Peace!!!
4/On the sea shore, palm trees, bengalo, warm water and rhum cocktail...
Or, when I walk at night and the snow is falling, when I walk in the snow, I dive in the snow... I am happy

 


 

1/Je m'appelle Julien LUCAS   22ans, je suis étudiant à  l'université du Havre en génie civil, je suis normand, habitant de Angerville la martel. particularité : je dirais que j'ai beaucoup de cheveux ( dreads locks). loisirs : musique (guitariste), moto , snow , surf , se retouver entre amis ...

 

2) le Mont Saint-Michel , le cauchois (patois local) , le cidre et le calvados (cidre boulli) , le pays des hautes falaises (Etretat en tête)


3) arrêter d'être jaloux de son voisin tout le temps


4) l'endroit que je vais vous décrire est une valleuse (érosion dans une ligne de falaise permettant d'atteindre la mer) , la valleuse d'Eletot , endroit magique où les mouettes et goélands sont les seuls maîtres ! Une prairie surplombe la mer d'ou l'on peut voir coucher et lever de soleil sur l'eau

 


1- Je suis Audrey, bretonne, 28 ans, j'aime en particulier, le sport qui permet de me défouler, qui me donne l'énergie, j'aime bricoler, scier, poncer, peindre bref, toutes ces petites choses....je ne sais pas pourquoi mais j'aime ça... et enfin, j'aime le jardinage, planter, observer la beauté des choses naturelles!!!!!!

2- Je vis en Guadeloupe où la culture est très présente et qui me fait souvent penser à la bretagne. Ils luttent pour leur langue, le Créole, ils luttent pour la préservation de leur identité musicale, le Gwo-ka communément appelé le tambour et qui permet de faire perdurer le lien avec leurs ancêtres africains. Enfin, ils luttent pour leur intégrité, pour leur couleur de peau, non, ils ne sont pas racistes, ils veulent juste que la justice et l'égalité entre les races soit réelle et non seulement en paroles.....

3- Pour changer le monde? j'aimerais que les hommes et tous les hommes restent humbles devant ce que Dieu nous a donné. L'homme doit se prosterner devant Dame Nature et la protéger comme si c'était son enfant. C'est la plus belle richesse de la terre. J'aimerais que ces hommes qui cherchent la puissance et le profit changent d'avis et redeviennent plus simples et que chaque homme sur la terre puisse manger à sa faim.... c'est pas grand chose ?

4- Un endroit spécial pour moi, c'est bien sur le village où  j'ai grandi et il y a particulièrement un endroit que j'aime, c'est une vieille petite maison en pierre, sans toit ni fenêtre située sur une falaise et qui regarde la mer, son immensité et j'aime m'y retrouver quand je retourne chez moi en bretagne.

 


1- Yohann, 29 ans je suis français. Je suis prof  d'eps et j'aime donc le sport, mais aussi le cinéma, la musique et pratique la guitare. je suis blond aux yeux bleus

 

2- Ce qui est spécial en France, je trouve et que j'apprécie, c'est l'heure de l'apéro qui est à n'importe quelle heure de la journée et qui permet à chaque fois de passer un moment sympathique avec tes amis surtout quand c'est suivi d'un barbecue!!!

 

3- Que les mots argent, profit, surproduction ne soient plus les maîtres mots de notre société

 

4- Les bras de ma bien aimée, surtout quand nos corps sont nus et collés

 

 

1. Je m'appelle Jacinthe, je suis Canadienne et je vis au Québec qui est la partie française du pays. J'ai 40 ans. Mes origines sont de France et ma famille compte 10 générations qui ont vécu au Québec. Mes loisirs sont l'escalade et la course à pied. La musique prend une grande place aussi dans ma vie.

2. Ce qu'il y a de spécial chez nous, c'est notre langue, le français. Nous sommes 7 millions dans la province du Québec et 20% de la population est anglophone. Nous baignons dans un bassin d'environ 300 millions d'anglophones en Amérique du Nord. Depuis les années 60, nous nous battons très fort pour conserver notre langue et notre culture et nous avons traversé 2 référendums perdants pour la séparation du Québec du reste du Canada.

3. Pour changer le monde il faut commencer par des petits gestes que l'on fait chez soi. Dans mon cas, je suis devenue végétarienne pour aider la planète à s'en sortir. Consommer de la viande produit beaucoup de pollution. Au lieu de nourrir les animaux pour les abattre, on pourrait nourrir les gens qui crèvent de faim sur la planète... mais c'est un sujet très complexe.

4. Le moment ou je suis la plus heureuse, c'est lorsque que je voyage. Découvrir de nouveaux peuples, nouvelles cultures, goûter des plats différents, sentir des odeurs différentes, voir de nouveaux paysages, c'est tellement enrichissant. Je n'ai pas d'endroit spécial. J'aime m'entourer de gens que j'aime et partager un bon repas et rire un bon coup.

 


1- Je suis Jennifer AUBIN DE CORTES, j'ai 28 ans, j'aime regarder la nature et la voir pousser. J'aime les choses simples, les rencontres, les échanges, la vie.

 

2- Ce qu'il y a de spécial dans la région où je vis est la culture profondément ancrée dans notre coeur de bretons, la danse, les chants, le caractère fort des personnes et les galettes. Ce que j'aime en bretagne c'est cette terre d'accueil ecclectique, des jeunes ouverts aux personnes agées narrant leurs histoires du passé. Et je me rends compte qu'il y a un breton à tous les coins de la planète : donc d'une certaine façon j'aime cette ouverture aux autres qqui n'est pas palpable aux premiers abords. Mais quand un breton t'accorde son amitié, c'est pour toujours, dit on.

 

3- Ce que j'aimerais changer pour améliorer le monde est la guerre en paix même dans les pays qui ne sont pas à proprement parlé en guerre.Donc j'aimerais que l'ignorance que l'on a des autres peuples se transforme en connaissance pour éviter la peur qui engendre la guerre.

 

4-Un endroit spécial où je me sens bien et heureuse, c'est un peu partout du moment que l'ambiance soit naturelle et détendu. Mais récemment je viens de faire la rencontre d'un parc appartenant à un château pour lequel je suis tombée amoureuse.Des senteurs, des couleurs, des odeurs, une ambiance déconcertante de simplicité et de beauté

 


 

1/Laurence Meissonnier, Française, 1974, Mariée, deux enfants J'aime la vie, et suis ouverte à tout ! Entre autre , la danse contemporaine, la musique ( jazz, du monde, classique, expérimentale, etc...), l'art, peindre, coller, froisser, mélanger, malaxer, la randonnée, le vélo, pfff... y a trop de choses !!

 

2/ Je travaille à  Istanbul dans une école française : ce qui est spécial, je dirai l'extrême sens de l'accueil des turcs

 

3/ Le respect que l'homme a pour lui même et donc pour les autres et le monde qui l'entoure

 

4/ Décris un endroit très spécial pour toi ( que tu aimes ou tu te sens heureux) ?

Là,

Tu le sens ?

Ca t'aspire.

Déjà quand tu l'approches, le vent s'engouffre en toi. Même en pleine chaleur, le vent te fouette et t'engloutit.

Ta bouche se dessèche.

Ton ventre se noue.

Là,

au creux,

Là, où ça te fait mal quand tu as peur,

Là où ça te serre quand tu aimes,

Là où se terrent tes angoisses,

Là d'où viennent tes larmes quand enfin tu oses ...

Larmes,

Tourbillon magnétique.

Tes joues se creusent,

Ta salive se fait rare,

Tes yeux embués cherchent où se poser.

Car l'espace est à toi.

Courant d'air, courant d'être

Tout se mêle, tout s'emmêle

Attiré par le fond,

tu ne t'échapperas pas :

C'est ici, précisément ici,

Tes doutes s'en vont au large,

Avec le vent qui va frapper, plus loin,

La vague du Bosphore,

Le reflet de la Corne d'Or,

Le palais ou le minaret,

Le vendeur de rue,

L'embarcadère,

La grue du port

Le cargo amarré,

Les pêcheurs à la ligne,

La lune,

Et là-bas, au delà de la colline,

La vitre de ta vie que tu interroges sans cesse.

 

 




1/ Je suis une personne qui veut faire rever les autres, une personne qui veut donner confiance et donner envie aux autres de realiser leurs reves. Je suis optimiste et pense que tout ce qui nous arrive dans la vie arrive pour une raison. A nous de la trouver, de prendre la lecon, apprendre pour devenir meilleur. Je suis breton et fier de mes racines, je prends cela comme une base stable ( elle pourrait etre differente, l'important est qu'elle est authentique) et je suis tres curieux de connaitre les autres et les racines des autres ( pour mieux les comprendre). J'utilise l'animation et la culture de ma region pour partager avec les autres et vivre en voyageant. 
2/En ce moment, je vis en voyage, cela est special. Je suis nomade, je vis dehors. J'essaie de vivre l'instant present, souvent, je ne sais pas ce qu'il va se passer dans 20 minutes, sans doute une nouvelle rencontre... Quand je me leve le matin, je ne sais pas ou je serai le soir. C'est devenu une routine. Mon quotidien est de partager ( idees, sourires, joies, peines, culture) avec les gens que je rencontre. Au bord de la route, il fait parfois tres froid ou tres chaud, mais la nature est tres belle ( les couchers, les leves de soleil, la pluie le vent, la chaleur), je suis tres expose a la nature. J'enchaine les rencontres et j'essai de faire en sorte que ce soient des moments amicaux vecus avec des gens differents ( c'est aussi ce qui me fait vivre, mon moyen de subsistance). Je vis de tres peu materiellement.
3/J'aimerai que les gens soient satisfait de ce qu'ils ont. Qu'ils cherchent un bonheur dans l'etre et non dans l'avoir. Un respect de soi, de l'autre et de la nature pour plus d'harmonie, plus de sagesse... Un respect de la pensee de l'autre ( personne ne detient la verite, chacun a des idees et chaque idee doit etre respectee). Ces idees doivent evoluer au fil des annees, au fil des rencontres. Tout extremiste( politique, religieux)  a tort car il croit qu'il a raison ( une idee arretee est une idee qui n'avance pas). continuons a transmettre de belles valeurs a nos enfants. 
4/
- Aupres de ma famille et de mes amis.
- A chaque fois que je partage quelque chose avec un autre etre et que nous sommes sinceres ( repas, discussion, danse, chant, silence...)
- Au bord de la route, quand je tends le pouce vers l'aventure que me reserve la prochaine rencontre

Turquie

1/Question très difficile. Nous sommes trois et nul d’entre nous ne saıt réellement qui il est. Nous avons entre 19 et 23 ans. Nous sommes nés en Turquie et vivons à Antakya. Je sens que je répondrait toujours différement à cette question, selon que je suis en colère, avec ma petite amie ou avec une autre personne… L’apparence extérieure est souvent très différente de la réalité intérieure.

2/A Antakya, il y a toutes les religions qui vivent ensemble. Musulmans chrétiens,juifs…

En Turquie, on peut trouver les différentes saisons au même moment de l’année. Le pays est si grand et si différent.

3/Une vie meilleure pour tous ( avec la paix, la sécurité, du travail)

4/Quand je ne cherche pas le bonheur, cela signifie que je suis heureux.

Avec mes amis

 

1/Juste une homme, intelligent, qui a du succès dans la vie et qui s’aime. Certaınement un peu narcissique.

J’habite à Ankara pour le travaıl mais je suis d’Istanbul. J’habite seul, ce qui est rare pour un turc.

2/La culture de Turquie est comme un puzzle. Beaucoup de différentes nations vivent ensemble ( Kurdes, Kasaques, Laz, Arabes, Balkaniques, Tziganes et Turcs). L’histoire de l’empire Bizantin, Romain… Il y a 5000 ans anatolien fut le premier à construire un Etat.

3/La paix. Pour d’égalité envers les ressources…

4/Si je suis avec un être humain que j’aime je peux être heureux n’importe où.

 

1. Je m'appelle Pélin. Je suis turque. J'ai 23 ans. Je suis célibataire. Je suis étudiante d'université. j'habite à Ýstanbul. J'aime bien la litérature surtout turque..J'aime bien le cinéma surtout  iranien et de l'Europe du nord... J'aime bien aussi la musique de la Scandinavie et du brit-rock, du brit-pop et la musique balkanique. Je travaille pour Eurosport Turquie, fais la rédaction et la présentation des infos

.

2.  En Turquie, ce qui est spécial, est la diversité...vous pouvez voir les exemples du monde occidental comme ceux de l'orient... vous pouvez témoigner les gens qui adorent Rousseau comme ceux qui adorent Mevlana. Vous pouvez écouter de la musique classique ou de celle arabesque sur les rues d'Ýstiklal... Il y a des gens qui font de la prière 5 fois par jour et ceux qui ne  croient pas en Dieu... Le Hamburger est consommé comme le kebab... Alors, la turquie est au milieu de l'orient et l'occident et elle ne peut devenir ni l'un ni l'autre... C'est la culture mixte..

 

3. Je voudrais bien arrêter les inégalités et que au moins les gens aient conscience de ce qui se passe dans le monde... Les guerres, les morts, la torture, la pauvreté, la faim... Je voudrais bien faire les gens croire en un seul monde sans frontière que tout le monde se respecte.

 

4. Un petit village à coté de la mer où tout le monde se connaît... On peut tout partager. On peut voir de bons films, écouter de bonnes musique, manger de bons et de différents végétaux, fruits. Tout est tranquille et tout le monde a les mêmes conditions de vie et bien sur de bonnes conditions de vivre..

1/ Me llamo Pelin, soy de Turquia, tengo 23 anos y soy soltera. Soy estudiante en una universitad y vivo en Istanbul.Me gusta la literatura de turquia, el cinema ( sobre todo pelliculas de europa del norte y Iran). ...Me gusta la musica de scandinavia y el brit-rock, el brit-pop y la musica de los balkanes. Trabajo para Eurosport Turquia, Ago la redacion y la presentacion de los noticias.

2/ Lo especial de Turquia es la diversidad. Puedes ver gentes del mundo occidental y del oriente. Litteratura, musica, religion, comida. La turquia es el intermedio entre el occident y el oriente, no puede ser del occident o del oriente, es la cultura mixta.

3/Me gustaria que acabamos con las inegualidades, que la gente toman consciencia de lo que pasa en el mundo. Las guerras, los muertos, las torturas, la pobreza, el ambre ... Me gustaria que la gente cree en un mundo sin fronteras en cual todos se respectan.

4/Un pueblo pequeno de la costa en cual todos se conocen, se respectan, comparten. Podemos ver pelliculas, escuchar musica, comer bien. Todo es tranquillo y con equidad de las condiciones de vida.

1/My name is Pelin, I am from Turquia, I am 23  and single. I am student in the university of Istambul. I like the turc writers and the cinema ( from north of Europe and Iran). I like the music from scandinavia, brit-rock, brit-pop and music from the balkans. I work for Eurosport Turquia.

2/ Turquia is special for the diversity. You can see people from occident and from orient. Litterature, music, religion, food. Turquia is the meeting of occident and orient, Turqui can't be part of one them, the culture is mixted.

3/ I would like that we stop with inegualities, that people would be more consient of what happenm in the world. War, death, torture, poverty, lack of food.. I would like that people would trust in a world with no frontiere, a world with respect of the others.

4/ A village on the coast, quiet where people know each others, respect each others, share... Equality, peace and good living condition...

 

 

Mexique


1/Je suis un esprit qui recherche la sagesse et l'amour. A tout moment de ma vie je cherche à participer à la manifestation de l'amour et de l'harmonie dans le monde. Je suis aussi un voyageur qui, après de nombreuses années de voyage a compreis que le grand voyage est le voyage intérieur.

2/J'habite Jérusalem, en Israel. C'est l'ancienne école de l'éthique universelle. Le point de rencontre de toutes les cultures du monde. D'un point de vue religieux, être la terre sacrée, le lieu où un jour, la paix mondiale peut être réalisée. Ce lieu est considéré comme le centre du monde. La maison du messie.

3/La conscience. La manifestation de l'amour qui émanerait de tous les coeurs de tous les humains pour réaliser que nous ne sommes qu'un. Nous devons rechercher un monde plus uni (moral et amitié). Nous devons avoir une cherche plus intérieur, spirituelle et divine au lieu de matérielle.

4/Dans la nature, la forêt. Je méditais sur la bibleet je n'avais pas d'argent ou de nourriture. Les paroles de la bible étaient ma nourriture et j'ai réalisé que lorsu'une personne écoute son chemen, l'univers répond à ses besoins et elle peut tenir l'univers entre ses mains...

 


1/Soy ramon monterrubio vera de mexico tengo 35 años profesion estilista me gusta tener chos amigos. Soy homosexual y soy muy feliz en mi pais nos respetan y tenemos derechos.

 

2/En mi pais tenemos mucha cultura  variedad en comidas segun la region tiene sus costubres y la musica es muy bonita hay mucha variedad

 

3/Me gustaria cambiar del mundo que no hubiera fronteras  ni racismo ni hambres ni guerras

 

4/Un lugar especialpara mi es mi pais. Lo omo soy feliz en ello comparo con otros  y creo que estamos bien aqui en comparacion de otros donde no hay libertad d nada

 

.

Honduras

1. Renè Mauricio Hernàndez Coto, tengo 25 años.una licenciatura en Psicologìa, aunque mi ocupaciòn es soñar , ahora me dedico a viajar y a vivir de la musica y la buena sonrisa, tocar guitarra es mas que un interès (cantar es todo), me gusta leer, el cine, y la crìtica social - mundial.

2. No estoy en Honduras, pero lo especial de mi paìs principalmente es la pluriculturalidad que hay con distintas etnias indìgenas y comunidades negras, esto influye mucho en lo afectivo, humildes y càlidos que somos. Desde un punto de vista geogràfico creo que Honduras posee una de las ciudades mayas màs impresionantes que exista, el 2do. arrecife de coral màs bello en el mundo (ademàs del lugar mas barato para hacer dive), selvas casi virgenes (pulmon de centro amèrica).Bueno, la gente que me rodea es muy especial porque son mis amigos que sbrepasan las leyes de la consaguiniedad y parecen mas una familia, son tan especiales que me hacen pensar en volver. Es paradòjico porque me encanta viajar pero por esas amistades necesito volver siempre.

3. Compartir. Creo que eso es bàsico porque me considero una persona que piensa diferente (positiva) a la mayorìa de la gente pero eso no sirve de nada si no se comparte. Cuando hablo de esto hablo, de compartir bienes, sentimientos, conocimientos. Debemos demostrarle a la gente que sì existen otras formas de valorar la vida, que el exito no es tener dinero, que la educaciòn son cuatro paredes y una buena nota. Para esto tambien hay que ser muy crìtico, para cuestionar lo que se hace mal, y como sabràs hay personas egpìstas en la vida y que para mal estan en cargos pùblicos o de poder asì que tambien es necesaria la insistencia y la perseverancia.

4. El malecòn en la habana, cuba.  Y por supuesto mi cuartito azul en Honduras, en mi corazòn.

 

Paraguay

 

 

1/Je m'appelle Edulpho, je suis paraguayo, j'ai trois enfants. Je travaille à la centrale Hydroélectrique ITAIPU. J'aime la lecture, la musique de tous les genres. Désormais, je fais tràs peu de sport. Je suis propriétaire d'une pépiniere, j'aime la nature.

 

2/Nous parlons Guarani, une langue transmise de génération en génération, et nous parlons aussi l'espagnol. A l'école, les enfants étudient dans les deux langues. Nos ancêtres étaient nomades et vivaient de chasse, cueillette et pêche. Désormais, les amérindiens sont sédentaires. depuis la déforestation pour planter le soja, les indiens sortent de la foret et deviennent mendiants en ville.

 

3/ J'aimerais changer le climat de guerre. J'aimerais que disparaisse l'intolérance... L'intolérance éthnique, l'intolérance religieuse. Respecter l'autre et sa pensée pour que lui même nous respecte... J'aimerai aussi que nous cession la déforestation. La terre va nous faire payer la facture ( manque d'eau).

 

4/ Mon foyer, ma maison...

 

 

1/Giraldino, 46 ans, père de 6 garçons. J'aime mon travail, je raffine l'huile végétale.

 

2/On y parle Guarani (80%) et espagnol (20%). Il a été détruit par une guerre au siècle passé ( qui a tue tous les hommes) mais nous sommes travailleurs et nous nous en sortirons.

 

3/Je permettrai aux enfants de la rue d'apprendre à lire et écrire, d'avoir une profession.

 

4/Un lieu spécial au milieu de la foret, la nature y est belle. Seul moi et mon père en connaissons le chemin.

 

1/ Je m'appelle Maria Luisa, j'ai 43 ans et 3 enfants. Je suis journaliste et directrice d'une fondation pour les personnes handicapées).

 

2/J'habite à Ciudad del Este. Ici, c'est une zone de triple frontière ( avec le Brésil et l'Argentine). Il existe une diversité culturelle, religieuse. Cette partie du pays et du monde est très riche. Les gens qui viennent s'installer ici sont ouverts, ou s'ouvrent en gardant leurs cultures, arabes, indous, Brésiliens, chinois, coréens, paraguayens, allemands, français, juifs...)

 

3/J'aimerai qu'il y ait plus d'équité. Que l'on garde les richesses culturelles de chacun mais que l'on permette a chacun de se développer...

 

4/Je me sens bien dans mon travail. Voici 15 ans que j'y suis. Comme je sais que dans la vie tout est cyclique, je me prépare à changer de travail pour vivre une nouvelle expérience.

 

Brésil


1/Je suis Renato, 33 ans, 3 enfants. Je suis descendant de japonais ( venu après la 2nde guerre mondiale). J'aime chanter en brésilien ( portugais) et en japonais.

 

2/Je suis de Sao Paulo. La musique est spéciale, elle se fait dans un style d'improvisation pour faire danser. Nous nous plaçons en cercle et une femme au centre invite les hommes a danser.

 

3/La violence et l'impunité. J'ai perdu beaucoup d'amis. La personne qui fait le mal doit être punie.

 

4/Dans ma maison. Je n'y suis pratiquement jamais car je travaille toujours à l'extérieur ( Brésil, Uruguay, Argentine, Paraguay)

 

 


1/ Je suis Flavio, professeur de philosophie. J'aime lire, le cinéma, me promener, planter des fleurs, des arbres...

 

2/ Mon pays est joyeux, culture mélangée ( native, descendants d' esclaves, européens). Il y a beaucoup d'injustices sociales. Mais une espérance...

 

3/Meilleure distribution de l'argent. Plus d'aide pour la culture ( art, littérature, philosophie) et moins pour le business... Etre plus spirituel que matériel...

 

4/Ma maison, être avec ma famille, mon fils, mes livres, mon chien...

 


1/Soy gustavo, tengo 26 anos. Vivo en bolivia y trabajo en la agricultura y la criacion de ganados.

2/Yo soy del sur de Brasil. Alla, la gente son decendientes de paises europeos ( allemania, italia), han guardado sus costumbres ( danzas, idiomas).

 

3/Me gustaria que la gente sea mas conciente porque poco a poco el ser humano esta destruiendo la tierra. La gente se preoccupa de la ganancia, visar el luxo. No se preoccupan de lo que dejan para sus nietos, sus bis nietos...

 

4/Como vivo lejos de mi tierra, estoy feliz cuando vuelvo a ver a mis amigos, mi familla con quien comparto amor...

 

1/Je suis Gustavo, 26 ans. J'habite en Bolivie et j'y travaille dans l'agriculture, l'élevage du bétail.

2/Je suis Brésilien. La d'où je suis, les gens sont descendants des pays européens( Allemagne, Italie). Ils ont gardé les coutumes (danses, langues).

 

3/J'aimerais que les gens soient plus conscients. L'homme est en train de détruire la terre. On se préoccupe de gagner, on cherche le luxe. On s'en fiche de ce que l'on va laisser à ses enfants, ses petits enfants...

 

4/Comme je vis loin de mes racines, je suis heureux quand je revois mes amis, ma famille pour partager l'Amour avec elle.

 

1/Je suis Riudo, 37 ans, je suis descendant d'esclave.

 

2/Mon pays est issu d'un mélange ethnique (Afrique, europe, indigènes). Personnellement, je ne sais pas qui étaient mes ancêtres, je suis juste Brésilien.

 

3/Un monde qui distribue mieux les richesses...

 

4/Ma maison.

 

Uruguay


1/ Je suis Jose, 51 ans, technicien agricole, 2 enfants, 3 petits-enfants. J'aime la nature, je vis avec elle...

 

2/La société de l'Uruguay est la plus européenne d'Amérique du sud. C'est le seul qui a extermine totalement les indigènes. Ne sont restés que les descendant d'européens ( quelques métis indigènes). Ici existe la culture du Mate ( sorte de thé que l'on bois avec une paille en métal). Cette culture du Gaucho ( agriculteur a cheval est commune avec le sud du Brésil et l'argentine). Chansons, folklore...

 

3/J'aimerai qu'il y ait une meilleure diffusion des l'éducation et de la culture. Leur manque est la base du problème... Le pouvoir corrompt, mais sans éducation, le pouvoir corrompt totalement...

 

4/Entouré de la nature, d'animaux, entouré des gens que j'aime.

 


1/Je suis Eduardo, 27 ans. Je travaille dans un laboratoire de photos. J'aime être en famille, les traditions....

 

2/ Dans mon village, il n'y a pas de discrimination physique, je vis parmi une population immigrée...

 

3/En partageant mieux les richesses, nous pouvons mettre fin à la faim dans le monde.

 

4/Chez moi, dans ma maison. Comme la plupart des urugayens, je l'ai construite de mes mains. Brique par brique, avec l'aide de mon père et d'un oncle désormais décédé. Chez moi, personne n'a le droit d'être irrespectueux, agressif, c'est mon temple... Partager un verre de vin avec des rondelles de salami...

Je veux faire une remarque : Ces réponses valent pour aujourd'hui, quand j'avais 18 ans je ne pensais pas la même chose, dans 10 ans j'aurai des réponses différentes...

 

 

1Je m'appelle Estrella, j'ai 45 ans et 5 enfants. Je travaille en pharmacie. J'aime maquiller, j'aime me maquiller. J'aime quand les gens sont élégants. J'aime m'amuser, danser, être avec des amis.

 

2/Les urugayens sont les gauchos, malheureusement, la culture n'est pas transmise, ni a l'école, ni ailleurs... Par exemple, nous donnons plus d'importance à célébrer Halloween que notre héros national libérateur du pays "Artiga". Je trouve triste de voir que nous sommes en train de nous faire absorber par les grands pays ( Argentine, Brésil, Etats Unis)

 

3/Plus d'équité. Certains n'ont rien tandis que d'autres ont tant... Dans mon travail je côtois des gens qui dépensent 3000 pesos ( 90 euros) pour une crême de peau tandis que d'autres ne peuvent pas se soigner... Permettre à tous de se dévelloper. J'aimerais que les gens sourient. Des gens que l'on a connu qui ne nous adressent même pas la parole... J'aimerai qu'il y ait plus de joie de vivre...

 

4/Dans ma maison. J'aime aussi me baigner dans l'eau du fleuve Uruguay, l'été, le matin..

 

1) Yo soy martin, 16 anos, un chico uruguayo de la ciudad de Montevideo aunque realmente creo que uno nunca save bien quien es.

2) Mi pais es un lugar epecial en ese sentido dado a que somos un pais de muchos emigrantes en la formacion de su cultura es desir que somos una mescla de culturas totalmente diferentes pero hay cosas que si son tradicionales del uruguay como el asado que es una de de las pocas cosas que nos quedan de nuestros indios los charuas

3) Yo creo que para mejorar el mundo abria que primero enseñarle a la jente a vivir ,cambiar el pensamiento que hay en mucha jente sovretodo en los governantes del mundo de que cada uno tiene que peliar por si mismo sin ver lo que le puede hacer a la otra persola para conseguir su fin. Yo creo que cambiaria eso es desir que la jente empiese a buscar una mejor manera de vivir en donde no no haya que destruir a nadie para consegir lo que uno quiere o nesesita. Creo que la jente se a olvidado de que el travajo en equipo siempre resulata mas efectivo y mejor . (en pocas palavras lo que cambiaria seria el individualismo jeneral de las personas en le mundo).

4) El lugar espesial mio seria un lugar donde no existiera el dinero donde la jente pudiera vivir de sus efuersos de lo que planta y de la naturalesa como lo hacian los antiguos avinantes de nuestro mundo aunque sin las guerras ni los sacrificios. donde todos travajen con un fin en comun ,no con un fin individual. En pocas palavras mi lugar especial seria (un lugar donde no aya odio y rivalirad entre las personas sino que aya amor y union)

1) Je suis Martin, 16 ans, un jeune uruguayen de la ville de Montevideo qui pense que personne ne sait jamais vraiment qui il est.

2) Mon pays est spécial du fait qu'il est la terre de nombreux immigrants. La viande grillée est une des traditions que les amérindiens nous ont léguées.

 

3) Pour améliorer le monde, il faudrait enseigner aux gens à vivre. Commencer par les gouvernements, chacun d'entre eux se bat pour son intérêt sans penser au mal qu'il cause à l'autre. Trouver une manière de vivre qui ne nécessite pas de détruire l'autre pour arriver à ses propres fins. Faire en sorte que les gens recommencent à coopérer et laissent de côté l'individualisme.

 

4) Le lieu spécial pour moi serait un lieu où l'argent n'existerait pas, un lieu où les gens pourraient vivre de leurs efforts, l'agriculture et la nature. Avoir un objectif commun et non individuel.. Un lieu où il n'y aurait pas de haine et de rivalité mais un lieu d'union et d'Amour.

 

 

Bolivie


1/Me Llamo Gerardo. Soy de Eucaliptus, provincia de Oruro en el Altiplano de Bolivia. Tengo 30 anos. Me gusta hacer deportes, tocar musica( quena, charrango, guitarra, accordeon, un poco de todo), estudiar, leer libros.

 

2/Donde vivo, hablamos el idioma aymara. Tenemos costumbres por exemplo las vilianchas ( se sacrifica una llama para la pachamama para que ella nos da la prosperidad).

 

3/Vivemeos en la epoca post moderna. La gente se ha convertido en individualismo, egoismo, egocentrismo. La competicion.Vales lo que tienes. Si tienes mucho, vales mucho. Si no tienes nada, no vales nada... Eso es lo que me gustaria cambiar. Nustro presidente indigeno nos concientisa en que todos tenemos derechos (salud, educacion). Dejar la discriminacion... Si ensenamos eso en la escuela, nos podemos unir como nacion...

 

4/El lugar especial para mi es cochabamba ( esa ciudad por su clima, su gente amable) y estar con mi familla unida.

 

1/Je m'appelle Gerardo, je suis de Eucaliptus, dans la province de Oruro sur l'altiplano de Bolivie. J'ai 30 ans. J'aime le sport, jouer de la musique ( quena (flute), charranga, guitare, accordéon, un peu de tout), étudier, lire.

 

2/La ou je vis, vous parlons Aymara. Nous avons des coutumes, par exemple las Villianchas ( sacrifice d'un lama pour que la terre nous donne prospérité).

 

3/Dans notre époque post moderne, les gens sont devenus individualistes, égoïstes, égocentriques... La compétition. Si tu possèdes beaucoup, tu vaux beaucoup, si tu ne possède rien, tu ne vaux rien... J'aimerais changer cela. Notre président indigène nous fait prendre conscience que nous avons tous les mêmes droits (santé, éducation). Abandonner la discrimination. Si nous enseignons cela à l'école, nous pouvons vivre unis...

 

4/Le lieu spécial pour moi est la ville de Cochabamba ( pour son climat, l'amabilité des gens). Etre avec ma famille unie.

 

 


1/Me llamo Luis, tengo 43 anos, 3 hijos. Soy de la Paz Bolivia. Trabajo en la area rural, ayudando al desarollo de los campecinos. La mejor forma de ayudar a la gente es dejar de regalar plata pero hacer un mercado para que producen.

 

2/En mi pais, hay un mesclar de culturas y de razas. Es difficil convivir pero es una riqueza. Este pais es ingovernable, impossible de imponer sus ideas. Los ninos desde los 5 anos pelean para el pan.

 

3/Me gustaria que la pobreza desaparezca. No por el ayuda que reciben la gente pero porque la gente realmente mejora ( cambia su forma de ver la vida, se supera, cambiar las valores, el respecto a la mujer, a los ninos). El nino que pide va ser un adulto que pide.

4/Me siento feliz cuando vuelvo a mi casa y que mis hijos me dicen que me quieren...

 

1/Je m'appelle Luis, j'ai 43 ans, 3 enfants. Je suis de la Paz, la capitale. Je travaille dans la zone rurale, j'aide au développement économique des agriculteurs.

 

2/La meilleure façon d'aider les gens est d'arrêter de donner de l'argent et de mettre en place un marche pour vendre leurs produits. Dans mon pays, il existe un mélange de culture et de races. Cela pose des problèmes, mais c'est une richesse. Il est difficile de gouverner ce pays, d'imposer ses idées. Ici, des l'âge de 5 ans, les enfants gagnent leur pain.

 

3/J'aimerai que la pauvreté disparaisse. Pas grâce à l'aide, mais un changement réel. Que les gens s'améliorent, changent de valeurs, respectent leur femme, leurs enfants). L'enfant qui mendie deviendra l'adulte qui mendie.

 

4/Je suis heureux quand je reviens à la maison et que mes enfants me disent qu'ils m'aiment.

 


1/Me llamo Lourdes, tengo 30 anos, soy profesora de ingles. Me gustaria viajar a Francia, Ingleterra.

 

2/Mi pais es especial por los differentes gentes y climas que offrece.

 

3/Tenemos que mejorar la pobreza, ella trae infirmidades, intenciones malas de la gente. Me gustaria que todos tendriamos mas igualidad ( poder viajar a otros pais sin problemas de visas), mas comprehension entre la gente.

 

4/Me mejor recuerdo fue cuando fue al mar (Bolivia no tiene mar). Fue a Brasil, toce al agua, vi las olas...

 

1/Je m'appelle Lourdes, j'ai 30 ans, je suis professeur d'Anglais. J'aimerais voyager en France et en Angleterre.

 

2/Mon pays est spécial pour sa variété de Personnes, de climats.

 

3/Améliorer la pauvreté, elle entraîne des maladies, des mauvaises intentions des gens. J'aimerais que nous ayons plus d'égalité (pouvoir voyager dans un autre pays sans avoir ces problèmes de visas). Plus de compréhension entre les gens.

 

4/Mon meilleur souvenir fut quand je suis allé voir l'océan ( la Bolivie n'a pas d'accès à la mer). J'étais au Brésil, toucher l'eau, voir les vagues...

 


1/Hola, me llamo Delicia, tengo 21 anos.

 

3/Me gustaria que la gente deraria la mediocridad. gastar dinero en tonteria. Superarse para mejorar.

 

4/Mi mejor momento sera estar en el campo en frente de una cascada escuchando a los pajaros.

 

1/Je m'appelle Delicia, j'ai 21 ans.

 

3/J'aimerais que les gens sortent de la médiocrité, de gaspiller l'argent pour des choses inutiles. Se surpasser pour s'améliorer.

 

4/Etre dans un champ, en face d'une cascade, à écouter le chant des oiseaux.

Etat Unis



1/Je suis une chercheuse, une pélerin de la vie.

2/Ce qui est bon: Les gens de mon pays ont l'opportunité d'être éduqués. Ce qui est mauvais: ils ne veulent pas apprendre .Selon eux, ils sont ls meilleurs et il y n'y a pas grand chose que les autres peuvent leur enseigner. Nous sommes la culture de la peur, l'idée est de frapper l'autre avant qu'il ait la chance de pouvoir frapper.

3/J'aimerai que les gens s'écoutent les uns les autres et qu'ils soient bons envers les autres. Je ne demande pas d'aider les autres, juste, de ne pas les blesser.

4/Assise sur un rocher del finistere (en galice). J'ai vu le coucher de soleil d'un côté et la lune de l'autre. Derrière moi, un galicien a fait chanter sa cornemuse (Gaita). Quand il y a équilibre et beauté, il y a de l'espoir...


 

1/ My name is Jane.  I am 48 years old.  I teach kindergarten at a local elementary school.  My hobbies and interests are many and varied, but include reading, gardening, playing the piano, needlework (crocheting, cross-stitching, etc.), and playing mind game puzzles (like Sudoku, crossword puzzles, cryptographs, etc.).

 

2/ What I love best about the Mississippi Gulf Coast is living by the water.  I love riding down Highway 90 along the beach and taking in the beautiful view.  Life here entitles us to plenty of water sports, boating, fishing, dining on fresh seafood etc. But this area differs from most coastal areas in that we have not been totally inundated by tourists, like our neighbors in Alabama and Florida.  Because our beach fronts the Mississippi Sound - an area of water blocked from the rougher waters of the Mississippi Gulf by a series of "barrier islands" - the water is not as pretty and as inviting as most of Alabama and Florida's beaches.  As a result, we have a much tighter knit community than many of the more "touristy" areas.  There are moves underway to attract more tourists (mostly due to the need for increased revenues and businesses - especially since Hurricane Katrina hit), and this certainly will change the face of the Mississippi Gulf Coast, but for now I love the "small town" feeling of living here, with the "big city" advantages and opportunities (shopping, dining, entertainment) within an hour's drive any which way.

Another thing I enjoy about living here is Mardi Gras.  Most Coast people really get into the carnival season.  Fortunately, things are a lot tamer here than in New Orleans, and provide many more family oriented activities and parades.

 

3/ If wishes could come true, I would wish away human suffering, famine, sorrow, cruelty, war, ... but those kinds of wishes don't come true.  What difference I can make, is one act of kindness at a time - holding a crying child, donating to a worthy charity, being a good mother, wife, and friend.  I love the Red Cross commercial that is currently being run on American TV:  a life touched by a random act of kindness from a stranger reaches out and touches someone else in turn. If each of us made a pledge to do just that - not set out to conquer the world, but be the best we can be right where we are - think of what a better world we would live in.

 

4/My very favorite place is with my family.  Between my husband and me we have five children.  Two of them have left home and are married, the other three are on their way - but we sure do have a good time together.  We love going out on the boat together, family game nights, sitting out on the front porch in the early evening hours sharing the highlights of our days, working in the yard together, dinnertime - always a family event.  My husband is my best friend - and wherever he is, that's where I'm happiest.

United States, ( Indiana)

 


 

1. I am Sharon from Shelbyville, Indiana, USA. My hustand is Steve.

I have three children and one granddaughter.  I also have six nieces

and nephews (Joe, Kyle, Shawn, Brad, Melissa, and Amanda Callahan from Manilla).

I am 56 years  old and have gone back to school to become a nurse.

I have 1 and 1/2 years of school left.  While I am going to school,

I work at Blue River Career Programs in Shelbyville as the Director's Secretary.

I like to read, sew, sing, dance, and walk.  I also like my little dog, Annie.

 

2.  I am not sure what is special about the part of the US I live in.

We have many corn and soy bean fields around us.  Most of the people in my

area are Christians and caucasians.  However, we are beginning to have many more

Hispanics in our area.  I hope to be able to improve my Spanish.

The landaround here is mostly flat due to a glacier that covered this area many,

many, many years ago.  I often wish that it was not quite so flat.

 

3. What would I like to do to improve the world?  I am but one person,

but I believe that if I can do anything to make another person's life easier or

better that that is what I should do.  I also hope that when I become a nurse

I can go on some medical mission trips.  Maybe in these small ways I will

make the world a little better.  What I would really like to do is help people

to realize that we are all trying to live our lives the best we can and that

we should help one another and not hurt one another.

 

4. One of my favorite places is the woods that surrounds my father's home in Alabama.  There are

hills and creeks and beautiful trees. I enjoy quiet walks in it.

I like to travel.  Watching the whales in the ocean around Maui, Hawaii is another of my favorite things to do



1/ i am tyler. i'm a yankee from  colorado.
i snowboarded my youth away until finally knocking up an aussie named angie.
we've got a son named Zed and now we all live in W.A
oh and i also play funk music on any instrument i can get into.

2/ This is australia, I live in Australia! a place where alot of people are risking their and their family's lives to get into. a place so young and fresh and innocent that it knocks you out sometimes. a place with an esoteric ancient people that have been destroyed and now lay completely dazed and confused. you couldn't make this stuff up!
but all you really see where i live is beaches, aussies, piss, and babies. that pretty much sums it up for me.

3/ a big change i would want to see is an open mindness that seems never to have really come about. i see a world stuck in the dark ages, with people running around busy busy or, lots of the time, just trying not to kill eachother.
if we could only chill out and look at ourselves and what 'progress' has really amounted to. we are made for so much bigger and simpler things.

4/ standing on top of the last mountain i rode down.
snow everywhere. mountains everywhere. and nobody else around for miles.
i knew that it would be my last time to ride for a good year and a half. i just stood there in a state of complete appreciation; total amazment at the luck of my life
.


1/ Janet, 53, teacher. my wonderfu family & whitewater boating & hiking & reading

 

2/We live in the Appalachain Mountains in SE USA in a very rural town with 5 traffic lights. People around here are very independent and self-sufficient.

 

3/My goals are to help people realize that in our world divergent ways of life and beliefs are wonderful, important and to be respected.  In addition we must respect and preserve our earth in every way possible - not quander or pollute its resources.

 

4/ The Grand  Canyon in Arizona with the Colorado River flowing through it is very special; the imense magnitude, the evidence of ancient human history these, and the fossils of creatues that lived long ago humble me. I realize how short my existance is,and how we as a civilization occupy such a short speck in time.

 

 


 

1/Eliot, 19, student, I play football (soccer), tennis, ulimate frisbee, and I run.  I love Mississippi State and attend as many athletics and college events as possible.  I attend Wesley Foundation(United Methodist Weekly campus wide bible study) and Starkville FUMC, where I am also a counselor to the 7th grade boys in the youth group.  I love to learn new things and read about things that my curiosity just cannot let go.  I enjoy reading and telling great stories.  I like to make an impact on the world I'm in.  I like to laugh really hard.  I love spending time with my girlfriend because she is the most beautiful thing going for me in my life.  I play football (soccer) 2-4 times a week with a large group of friends ranging from local college students and long time friends to foreign students and university employees.

 

2/ The most unique thing about Mississippi is how influential music has been in the form of the blues.  My culture is very laid back in Mississippi.  It is different from the hustle and bustle of the big cities because the people tend to slow things down and appreciate one another more.  When you head down the street, you may not know anyone, but your still greeted by a nod and a wave and maybe a "how ya doin?"  The generosity and politeness to strangers in Mississippi is unlike any other place I have ever been.  When someone is having trouble, there is someone to help you.

 

3/ I wish that people would learn to appreciate those that are different from them.  I wish that people would stop racism.  I wish the world would solve the problem of people starving to death unnecessarily.  I wish terrorists could find a way to love everyone else.  I wish people would love their enemies because then the terrorists would not feel threatened.  I wish that people would show more integrity and take advantage of one another less.  I would impact the world and change the way women are belittled worldwide, the way certain races are killed and hated, and the way people fight over religious ultimatums.  I wish people would learn to love one another more.

 

On a local note, I wish that the game of men's football (soccer) was allowed to be played at all D-I  universities, which is now restricted by Title IX compliance laws.

 

4/ I feel happy when I am in my church, when I am in the arms of the one I love, when I am home, when I am able to reflect.  Any place that I am able to learn something new is a special place for me because when I revisit this place I reflect on the great things from that moment.  There are many special places for me.  Running on the beach in San Pedro, Belize and playing shoeless football (soccer).  Swimming in the bluest water on the tiny island of Exum, Bahamas.  Sitting in the locker room in Almere, Holland before one of our games.  Kneeling at the rail in my church in Starkville, MS.  Hugging a child that is excited to see me at work where I am a part time day school teacher.  Kissing my girlfriend and hearing her love me for kissing her the way she deserves to be kissed.  Experiencing deja vu from anytime.  Remembering a dream and interpreting it.  Enjoying life and remembering the places in which I enjoyed life and learned.  Those are some of the places that are special to me.

 


 

1/Christian I am from Louisianna, United States, I am 34 years old. My parents were from Ecuador and germany. I am a Musician and Computer Programmer, I play soccer and drink. play music, and dance. I live in New Orleans.

2/People around New Orleans and Louisiana realize enjoying life is very important, much more than other Americans. There is a strong bond between the people in the neighborhood I live in because of the harsh surroundings we have, but it makes us grow together.

3/Kill all the bad people (joke). Just kidding... I would like to somehow remind people of what is important in life. People are so selfish, and for what? I would like to leave by example by being strong and giving to the good people of the world.

 

4/Being with my family in Ecuador would be the best. Nothing like it.

 


1/I am Justin, a 23 year old graduate student/english teacher/bookstore clerk

who enjoys everything outdoors (hiking, swimming, mountain biking, kayaking,

golf, basketball, running) and who is very interested in education, travelling,

the ocean, ancient cultures, countercultures, mountains, California, and humanitarian work.

 

2/> I once heard that NASA is relocating their research and development center to

Starkville because there is no atmosphere here, so I will discuss my hometown of

Natchez, Mississippi. It is a beautiful and old city along the Mississippi River

that is much like New Orleans in many ways. THere are many beautiful homes, it is very clean, and at one time it was

the third wealthiest city in America behind New York and Boston. My culture is that of the South, but somewhat different.

I'm truly mother-nature's son and i long for peace and happiness through as little

effort. The people around me are your run of the mill Americans... go figure.

 

3/Simplify. Simplify.

 

4/ Alone and in the forest just after sunrise, sitting on the ground eating

oatmeal with peanut butter and milk chocolate and listening to the sounds of

nature.

 


1/ Andria, I am 19 years old and my current occupation is student. My hobbies

include shopping, laying in the sun, going to the beach, and hanging out with

friends. My major interest right now is to become either a Neurologist or a

Veterinarian.

 

2/ There are many things special in my country and the area I live in, for example

my freedom and a great government. A special thing here in my area is the survival

of many after Hurricane Katrina. It wasan awful storm and several were lost but

we are thankful for those whoare still here, and the great governor we have, Haley

Barbour forsuppling our area with needed supplies.

 

3/ I would like to support the ASPCA and stop violence to animals, some sayviolence

to animals leads to humans as well.

 

4/ A very special place for me would be my home state, which isTennessee.  I grew up

in Lynchburg for a while and the memories last for ever. There is such a beautiful

atmosphere and the nicest people in the world.

 


1. Amy Myrick, 27, English teacher, cat lover, singer, avidreader, life time learner 2.

I live in Mississippi which a lot of people think is a backward, redneck place. I guess

sometimes it can be, but there are also many cool things about my state. Mississippi is

the birthplace of the Delta blues and rock and roll, two of my favorite types of music.

We also have many talented writers and artists that are from Mississippi.

William Faulkner was from Oxford and many of his novels are set in the same counties that

my ancestors lived in. Walter Anderson is one of my favorite painters. He is from Ocean Springs,

Mississippi. Sadly, a lot of his paintings were destroyed or damaged during hurricane Katrina.

Another thing that is great about Mississippi is the food! We Love county cooking here - fried

chicken and catfish, hush puppies, Collard greens, cornbread --MMMmmm.

Finally, there is the rich history of our state. Mississippi was home to some of the earliest settlers

 

on the North American continent. They built massive mound complexes that still can be explored today.

There are beautiful homes from the plantations houses to antebellum mansions. And, of course, there is the

 

mighty muddy Mississippi herself. This big, powerful river still has tons of traffic and is a vital

passage to the Gulf of Mexico.

 

3. I think the best way that I can change the world is by reaching out to one kid at a time as a teacher.

In my classroom, I try to encourage children to embrace each other despite their differences and

 

learn to work together and love each other. I thinking that truely embracing other people and other

cultures is the key to solving all the other problems in our world. We all have to stop hating each other

and fighting if we are going to help feed the poor, clothe the needy, and save the planet, too.

4. My favorite place in the world is the beach. It can be just about any beach; I just need to be near

the ocean. Some of the beaches that I have visited and loved are St. George Island, Florida;

Kaanapalii, Maui, Hawaii; and Bay St. Louis, Mississippi.