Retour - 17/12/2003

 

Retour à Ploeuc-Sur-Lié

 

Arriver d’un tour du monde avec un petit sac plastique à la main (on m’avait volé mon sac à dos), cela paraissait irréel …


J’ai finalement bouclé ma boucle, parti le 7 novembre 2002, je suis revenu le 16 décembre 2003, après 1 an, 1 mois et 9 jours de voyage …


Satisfait d’avoir réussi à vivre cette grande aventure, heureux de rentrer chez moi, les retrouvailles continuent d'être très intenses.

La route :


De Lisbonne, je suis remonté par Porto, puis j’ai pris la route des montagnes portugaises. A la frontière espagnole, après une longue attente, un routier portugais m’a proposé de venir avec lui, il se rendait en Italie, nous avons voyagé ensemble jusqu’à Perpignan. Puis, j’ai pris la direction de Toulouse, Bordeaux, Nantes, Pontivy, Loudéac, L’Hermitage-Lorge, avant d’arriver sur le bourg de Ploeuc sur Lié

Remerciements :
Ce voyage, je le dois à beaucoup de personnes :

 

 

D’abord à mes Parents, qui m’ont toujours envoyé des messages d’encouragements,
A Elena dont l’étoile a toujours brillé pour me rappeler que sa magie était en moi,
A mon frère , ma sœur et mes amis pour leurs messages d’encouragements.
A Bertrand pour m’avoir permis de partager l’aventure au travers du site.
A tant de personnes rencontrées dans ce voyage, dans les écoles, les maisons, sur la route pour leur accueil si chaleureux synonyme d’encouragements…
C’est grâce à eux tous si ce voyage a été possible...

Anecdotes de retour :


-N’ayant plus de sac à dos, j’ai tout de même tenu à terminer ce voyage sans passer une seule nuit payante. Nuits chez des profs du lycée de Lisbonne, nuit dans la couchette d’un camion en Espagne, nuit sur un banc dans une station d’aire d’autoroute à Bordeaux …

-Arrivé à 15h 30 à Ploeuc, je suis allé directement à l’école primaire de Plémy pour partager mon retour avec les élèves de CE et de CM. Chansons en langues étrangères et discussions leurs ont permis de voyager un peu. Et bien sur pour revoir Madame Allo!!!

-Quel bonheur de pouvoir goûter le cidre 2002 et celui de 2003 (meilleur) de mon grand-père en dégustant un morceau de lard sur du pain-beurre… Mes grands-parents ne pensaient jamais me revoir , ils sont émus en m’écoutant chanter en chinois, en Pakistanais, je leur parle de ces pays remplis de gens sympathiques…