Pologne - 17/12/2002

Au fil des rencontres, me voici sur les bords de la Mer Baltique!

La route :


Depuis Mohacs en Hongrie, j’ai pris la direction du lac Balaton (car je savais bien que je pourrai y trouver une légende. Ensuite, direction Budapest, puis Bratislava ( capitale de la Slovaquie), Brno (république Tchèque), Olomouc, puis Liptovsky Mikulas et Poprad ( retour en Slovaquie). De la, la route a continué vers la Pologne, Zakopane (les montagnes “Tatras” y sont magnifiques), Krakow (ancienne capitale polonaise), Kielce, Lublin, Warsovie, Bialystok. Ce parcours est celui des grandes villes mais comme prévu je ne m’y arrête presque pas( sauf si je connais quelqu’un). La plupart du temps, je suis dans les villages. Ce sont les rencontres et les discussions qui font évoluer l’itinéraire.

Le pays :


Les températures varient entre –5 et –20 mais je n’ai pas froid. En effet, je m’habille en conséquence et il fait très sec (50% d’humidité, comme dans le Sahara), je pense que j’avais plus froid en Bretagne quand il fait 5 degrés et qu’il pleut.


Il n’y a pas de décalage horaire avec la France mais en décembre, il fait jour à 7h et nuit vers 15h30

En Pologne, 50% des habitants vivent grâce à l’agriculture, en ce moment, les gens sont très préoccupés par leur possible entrée à l’UE. Beaucoup d’entre eux pensent que leur vie sera beaucoup plus difficile après leur entrée à l’UE (montée des prix, réglementation de la production plus stricte, augmentation du chômage…) mais que dans 10 ans, ce sera peut-être plus facile pour leurs enfants. D’autres pensent que les intentions de l’Europe de l’Ouest sont d’essayer de trouver de nouveaux marchés mais que l’aide apportée au développement des nouveaux pays de l’EU sera très faible…

En Pologne, l’accueil est super chaleureux, mon parcours dévie sans cesse car les gens rencontres m’invitent dans leur village, leur famille, dans l’école de leur enfants. La communication n’est pas toujours facile car l’anglais et l’allemand ne sont pas enseignées depuis très longtemps (avant c’était le Russe obligatoire)

Echanges :


Les conducteurs m’apprennent souvent une chanson, je les apprend, cela m’aide ensuite pour communiquer avec d’autres personnes.

Le collège de Lamballe (6eme SEGPA) a ete mis en relation avec le collège de Liptovsky Mikulas (Slovakie)

J’ai acheté une K7 vidéo et, quand cela est possible je copie quelques danses folkloriques.

La flûte m’aide énormément à communiquer, à détendre les atmosphères, j’ai parfois l’impression d’être un troubadour moderne à qui on offre un lieu ou dormir et parfois un repas en échange d’une veillée spéciale (chants de différents pays, musique, jonglage, histoires, danses…), et j’invite les gens à m’enseigner ce qu’ils veulent (jeux, musique…). Que de souvenirs déjà…

Mon arrivée dans les écoles est souvent accueillie comme un évènement extraordinaire (dans les villages, on ne voit pas souvent d’étranger en hiver, encore moins dans les écoles).

Décidément, les accueils les plus chaleureux se font souvent dans les familles les plus humbles, les maisons sont petites mais il y règne les joie de vivre et de partager!!!

Concernant les contes, en Pologne et Slovaquie, les personnages mystérieux sont surtout les dragons. Certains crachent du feu (comme celui de Cracovie) mais d’autres sont tellement laids (comme celui de Varsovie) que les gens qui le rencontrent restent pétrifiés (ne vous inquiétez pas, on m’a expliqué comment lui échapper!!).

Anecdotes :


-En deux jours entre la république tchèque et la Slovaquie, arrivée du vrai Hiver: chute de 25 degrés de températures (de 5 à –20 degrés), mon sac est devenu plus léger. Les rivières sont gelées, les paysages sont magnifiques.

-Vous ne me croirez sans doute pas, mais, j’ai rencontre le …….Père Noël, et il m’a même  invite à dormir chez lui (il travaillait toute la nuit) mais j’ai passe un bon moment avec sa famille…Terrible!!!

-Au Lycée de Liptosky Mikulas (Slovaquie), j’ai fais un remplacement (4 heures) d’une prof de français absente, le lendemain, le proviseur me proposait de rester comme assistant de langues. Le voyage m'appelle.

-Pour les habitants de l’Hermitage Lorge: La tradition de l’arrivée du moi de mai existe aussi en Hongrie, mais la branche plantée devant la maison des jeunes filles mesure au moins 5 mètres (elle y reste durant un mois)!!! (je vous expliquerai...)

3 questions :


-La nuit, il fait presque jour , pourquoi?

Car la neige reflète la lumière de la lune.


-Qui peut m’envoyer une ou 2 chansons en anglais assez simples et drôles, pour que je l’enseigne aux enfants (vous pouvez écrire le rythme en notes de musique, je déchiffrerai)


-Une école Polonaise de Bialystok (près de la frontière Biélorusse) aimerai correspondre (en anglais) avec une école française, si vous étés intéressé, envoyez moi un message et vos coordonnées exactes ( je les mettrai en contact avec la première école qui me répondra, ensuite, j’essaierai de trouver des correspondants pour les autres écoles qui me répondront).

Le voyage avec le sourire continue.

Rendez vous en 2003.

Kenavo.

Samuel.

Noël en Pologne !!!

Certains se demandaient où j’allais passer Noël , durant le voyage, plusieurs personnes m'ont invité à revenir les voir pour Noël, maintenant, je peux vous dire ou je serai:

Je serai chez Kasya, une amie polonaise (elle parle français) que j’ai connu pendant les vendanges en septembre. Elle habite dans un petit village de 600 ha près de Gdansk au bord de la mer Baltique. Je connais très bien ses parents rencontres aussi aux vendanges (ils avaient goûté et apprécié les crêpes (recette de même) ).

Bien sur , ma famille, Elena et mes amis vont me manquer mais ce noël sera très spécial. Nous nous y sommes préparés. L’important est que nous passions tous un très bon réveillon (même si nous serons chacun dans des familles et lieux différents). La famille de Kasya est très unie alors je m’amuserai bien, il y aura sans doute de la neige et il parait que la dinde est remplacée par de la carpe… Je vous raconterai cela en janvier.

J'espère que vous aussi passerez un noël très joyeux!!!

Joyeux Noël à tous et excellente année 2003

Profitez bien des vacances et faites la Fête!

Carpe Diem.

Samuel.

PS: Pour ceux qui sont à court d’idées pour les cadeaux,  un petit livre qu’une femme rencontrée au début de mon voyage m’avait conseillé, est très sympa. Je l’avais acheté en Suisse. « Jade et les sacres mystères de la vie » de François Garagnon.